Comment les voitures autonomes de Google vont-elles changer le monde ?

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 17 h 06 min

Google fait peur. Derrière ces mots se cache une réalité pensée par de plus en plus d’individus inquiets de voir la firme de Mountain View s’immiscer dans la moindre parcelle de nos vies privées. Avec la Google Car et ses folles ambitions, il est sans doute temps de revenir sur les fantasmes et les idées reçues sur une entreprise très innovante.

Nos fidèles lecteurs ont déjà eu connaissance de la Google Car cette année au travers d’un sondage sur la confiance accordée aux fameuses voitures autonomes. Pour rappel, ladite voiture peut rouler sans que quiconque ne soit au volant. Vous choisissez la destination et le véhicule s’y rend. Magique ?

Pour arriver à ce petit bijou de technologie, Google exploite de très nombreux capteurs, aujourd’hui capables de détecter les principaux obstacles (cyclistes, voiture mal garée …) susceptibles d’être croisés sur la route, ce qui permet à la voiture autonome d’être exploitée dans les états de la Californie et du Nevada bien que l’homologation à grande échelle ne soit pas attendue avant 2015 au plus tôt.

Plusieurs questions peuvent légitimement se poser. S’agit-il d’un dispositif fiable ? Quel est le comportement du véhicule en cas de panne du système de navigation ? Pour y répondre, nous vous proposons une infographie en bas de page qui résume tout ce qu’il faut savoir sur la fameuse Google Car.

Au commencement, il y a une toute petite voiture. L’avant est fait de mousse tandis que le pare-brise se compose de plastique. Seules deux personnes peuvent prendre place dans l’automobile qui fait l’économie du volant, des pédales et du levier de vitesse, ce qui explique la compacité de l’ensemble.

Le véhicule est surmonté d’un capteur laser à 360 degrés avec une portée d’environ 180 mètres (600 pieds). Ce dernier permet de réceptionner toutes les données utiles à une conduite en centre-ville. En parlant de vitesse, la conception actuelle de l’engin lui permet d’atteindre 40 km/h au maximum, ce qui réserve la solution de Google aux villes et non aux autos-routes.

Au niveau de la sécurité, des capteurs spécifiques permettent de « voir » les autres véhicules jusqu’à 600 mètres de distance. Cette vidéo montre plutôt bien le fonctionnement en conditions réelles. Il est aussi prévu de prendre en main des commandes mécaniques au cas où les ordinateurs de bord seraient défaillants. Google rappelle néanmoins que les Google Cars ont déjà parcouru plus d’un million de kilomètres sans encombre (700 000 miles).

En l’état les voitures autonomes, en éliminant le facteur humain, se montreraient ainsi plus fiables sur la route qu’une conduite humaine. Suite à cette belle réussite, le constructeur prévoit de lancer entre 100 et 200 nouveaux prototypes afin de poursuivre son test de grande ampleur en Californie, le seul état à permettre une conduite sur route. La mise à disposition du public n’est pas prévue avant 2020. D’ici là, les coûts de production (250 000 dollars) auront probablement baissé.

Et vous, avez-vous hâte de pouvoir conduire/utiliser une Google Car ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Emilien Castro

    Coquille dans la dernière phrase…

  • Liiyes

    Mon téléphone n’est pas capable de synchroniser parfaitement des simples notifications avec mon PC. Mais à part ça vous voulez mettre en jeu des vies sur la route … ? Prennez déjà le temps de rendre parfait toutes les technologies bugées qui nous ont déjà été apportées avant de nous proposer une machine à suicide.

    • Flo974

      Argumente pour voir se que tu appelle « machine à suicide » !?

      • Je peux l’aider, j’ai des exemples:
        – écouter Justin Bieber
        – Regarder les ch’tis
        – Parler histoire-géographie avec Nabilla
        – Lire ce commentaire
        – Faire une soirée avec Patrick Sébastien

        Euh.. je suis pas dans sujet peut-être… Tant pi, je vais aller regonfler ma brouette.

      • Liiyes

        Je veux dire par là que étant donné que des problèmes informatiques sont très nombreux et mettent du temps à être résolus / trouvés. Pourquoi cette voiture y ferait-elle exception ? Un bug de trajectoire et hop un accident.
        Après sur le papier je trouve l’idée excellente et sécurisante pour ce qui est des erreurs humaines ( inattention, alcool … ). Cependant elle ne sera pas tout de suite parfaite et sera donc dangereuse au départ.
        Ce n’est que mon avis, un point de vue parmis d’autres.

        • Atlas

          Les voitures Google ont déjà parcouru des centaines de kilomètres (correction : plus d’un million de km comme indiqué sur le dessin ci-dessus) de route aux US sans accidents. Le problème des bugs existe et il y aura probablement des accidents causés par cela, mais beaucoup moins de toute façon que les accidents actuellement causés par les gens.

          • Flo974

            Merci Atlas.

    • SenSy Kev

      Tu confonds des tas de technologies, et google n’en a rien à faire des bug informatique qui n’émane pas de lui mais d’autres constructeurs, google c’est l’innovation, et ils sont pas cons loin de là.

  • Qui va ramener la voiture quand elle sera bourrée? ;o)

  • jean-luc Mutabazi

    Pour répondre au titre c’est simple ce sera la première fois qu’on proposera une aussi grosse somme pour entraîner des suicides en masse

    • Atlas

      ???

  • ogcnoce

    Je trouve ça très bien, déjà je pense que le nombre d’accidents va beaucoup diminué voir même inexistant puisque les reflex humain sont plus long à la détente que la vitesse de calcul d’un ordinateur, et pour ce qui est du plaisir de conduire je sais que beaucoup n’en prenne pas donc ça seras une bonne solution pour eux, et ceux qui aime conduire garderons des voiture traditionnelle tout simplement :)

    • Atlas

      Au début, jusqu’à ce qu’on se rende compte que l’ultra grande majorité des accidents restants vient des conducteurs humains et alors on devra l’interdire, ce que je trouve normal.

      • ogcnoce

        Interdire la voiture autonome à cause du faite que les accidents sois humain ? Ou interdire la voiture traditionnelle ?

        • Atlas

          Non, celle traditionnelle bien sûr. On ne peut pas faire confiance aux gens.

          • ogcnoce

            Possible mais ça seras dans bien longtemps que ce seras interdit, beaucoup de personnes restent attaché à leurs habitude et aux traditions mine de rien :)

          • Atlas

            C’est sûr, je pensais vers 2040 en voyant large.

  • Atlas

    Vivement! Plus de bouchons, moins d’accidents, moins de pollution, plus d’économies et la possibilité de faire venir une voiture vers soi en cas de besoin! Les taxi et les chauffeurs routiers vont disparaître, mais c’est le futur.

  • Keets

    J’adore conduire, mais réellement. Alors j’espère que ce produit ne verra le jour que dans plusieurs décennies, le temps que je n’ai plus l’âge pour conduire!
    Et puis cela changerais beaucoup trop de choses, parce que pour limiter réellement les accidents il faudrait un trafic 100% autonome… Vous imaginez tout les emplois en moins? Déjà tout ceux qui travaillent sur la route (taxi/routiers). Ensuite, cela signifie aussi plus de permis? Donc les auto écoles fermées. Les flics n’auront plus besoin de surveiller nos routes.
    Et puis l’Etats perdra bien trop d’argent ah ah! Cela veux plus aucunes contravention au niveau de la route, plus personne ne fera faire de permis.

    Enfin bref, je n’ai pas hâte.

  • Salva

    Je me souviens d’un article dans une presse sérieuse que j’avais lu il y a quelques années qui enterraient google et facebook dans un futur proche, il m’avait bien fait rire concernant google, pour facebook je pense qu’ils ont vu juste. 50% de réussite, c’est pas mal. :D

  • jejemc

    Ne pas oublié que si c’est véhicule sorte bon nombre d’emploie de chauffeur de taxi vont sauter donc d’un coté c’est bien moins d’accident mais de l’autre des milliers de chômeur en plus dans tous pays du monde donc voila pas facile de dire si bien ou pas bien ;)