Comment Huawei compte écraser Samsung et Apple

Huawei est incontestablement la marque qui monte sur un marché des smartphones qui ralentit. Le géant chinois a réussi à s’imposer comme le numéro trois mondial en quelques années. Il assume complètement ses ambitions : devenir numéro 1 devant Samsung et Apple.

huawei-p9-test-design

Comment va s’y prendre Huawei pour devenir number One ? Quelles sont les clés de cette réussite insolente alors même que l’iPhone d’Apple est à la peine cette année ? Comment sur un marché des smartphones qui s’essouffle le chinois parvient-il à afficher une progression de 44% (chiffres IDC pour 2015) ? Denis Morel, vice-président France de Huawei s’est prêté au jeu de l’interview auprès de nos confrères de Challenge. Voici comment Huawei compte dépasser Samsung et Apple.

À fond sur le haut de gamme

L’objectif de Huawei est clair : devenir la marque référence sur le marché du haut de gamme. Pour l’exemple, Denis Morel cite le Huawei P9 qui « fait un excellent démarrage » puisqu’il « fait 10 fois mieux que le P8 ».

Il rappelle que selon GFK Huawei détient 4,9% de part de marché et devrait atteindre les 6% en avril. L’objectif cette année est d’atteindre les 10% en incluant Honor (marque détenue par Huawei vendue exclusivement sur le web).

D’ailleurs le vice-président France insiste sur le fait que Huawei n’est pas Honor. Le premier est clairement positionné haut de gamme et vendu dans un réseau de distribution « classique ». Huawei est notamment présent « chez tous les opérateurs ».

Les produits sont vendus à des prix plus élevés parce que les produits sont plus aboutis. Honor est réservé aux « digital native », la jeune génération qui achète sur internet et adepte des réseaux sociaux. Cela permet de réduire les coûts et donc les prix.

Partenariats et publicités pour l’image

Dans son interview, Denis Morel insiste par ailleurs sur l’importance des partenariats pour l’image de la marque. Les publicités et le sponsoring avec le PSG ou l’Atletico Madrid sont très importants pour la visibilité. Le Huawei P9 a droit à sa publicité TV et les visuels sont également importants.

Mais ce qui est surtout primordial pour le vice-président de Huawei France c’est le partenariat avec Leica pour le Huawei P9. Le géant de la photo allemand a apposé son nom sur le dernier smartphone de la marque, un excellent point en terme d’image.

Car Huawei compte bien faire de la photo son cheval de bataille. Il veut réinventer la photo sur smartphone à l’heure où les utilisateurs ont fait de cet appareil leur matériel favoris pour prendre des photos. Denis Morel explique que l’on a franchi une étape dans l’utilisation des smartphones pour la photo.

Aujourd’hui les utilisateurs veulent de belles photos pour les réseaux sociaux, ils soignent davantage la qualité des clichés. Et avec le Huawei P9, la marque est la première à avoir une approche artistique de la photographie sur smartphone, l’avenir selon le vice-président.

Montres connectées, tablettes : un pari d’avenir

L’avenir c’est aussi les montres connectées et les tablettes à usage professionnel. Si aujourd’hui les montres ne sont pas démocratisées, Denis Morel assure qu’à l’avenir nous en porterons tous mais qu’il « manque la killer app » pour séduire un public différent des geeks. Huawei s’est déjà positionné sur ce marché avec la Huawei Watch et là encore la marque a choisi un positionnement haut de gamme, avec une distribution dans de nombreuses chaînes de bijouterie.

Les tablettes, c’est aussi un point important pour Huawei, et Denis Morel croit fort en son prochain Matebook, une tablette hybride qui vient concurrence l’iPad pro d’Apple ou la Surface de Microsoft. Le Matebook sera proposé aux alentours de 800/900 euros avec la encore un positionnement clairement haut de gamme pour « mettre en avant les innovations ».

Ce positionnement, Huawei l’assume pleinement et c’est selon lui la clé de son succès futur. Car derrière, des marques comme Oppo ou Vivo ont réussi à se faire une place sur la marché mondial. Bien en place en Chine, ces constructeurs n’inquiètent pas Huawei plus que ça. Pour Denis Morel Huawei se détache « des autres marques chinoises par sa stratégie de montée en gamme ». L’objectif est clair explique le vice-président de Huawei France :

Notre objectif est de devenir le numéro deux mondial dans les deux ans et numéro un mondial dans les cinq ans.

Apple et Samsung sont prévenus, Huawei veut les faire tomber tour à tour. Et il ne manque pas d’arguments pour atteindre ses objectifs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !