Comment Huawei compte écraser Samsung et Apple

Huawei est incontestablement la marque qui monte sur un marché des smartphones qui ralentit. Le géant chinois a réussi à s’imposer comme le numéro trois mondial en quelques années. Il assume complètement ses ambitions : devenir numéro 1 devant Samsung et Apple.

Comment va s’y prendre Huawei pour devenir number One ? Quelles sont les clés de cette réussite insolente alors même que l’iPhone d’Apple est à la peine cette année ? Comment sur un marché des smartphones qui s’essouffle le chinois parvient-il à afficher une progression de 44% (chiffres IDC pour 2015) ? Denis Morel, vice-président France de Huawei s’est prêté au jeu de l’interview auprès de nos confrères de Challenge. Voici comment Huawei compte dépasser Samsung et Apple.

À fond sur le haut de gamme

L’objectif de Huawei est clair : devenir la marque référence sur le marché du haut de gamme. Pour l’exemple, Denis Morel cite le Huawei P9 qui « fait un excellent démarrage » puisqu’il « fait 10 fois mieux que le P8 ».

Il rappelle que selon GFK Huawei détient 4,9% de part de marché et devrait atteindre les 6% en avril. L’objectif cette année est d’atteindre les 10% en incluant Honor (marque détenue par Huawei vendue exclusivement sur le web).

D’ailleurs le vice-président France insiste sur le fait que Huawei n’est pas Honor. Le premier est clairement positionné haut de gamme et vendu dans un réseau de distribution « classique ». Huawei est notamment présent « chez tous les opérateurs ».

Les produits sont vendus à des prix plus élevés parce que les produits sont plus aboutis. Honor est réservé aux « digital native », la jeune génération qui achète sur internet et adepte des réseaux sociaux. Cela permet de réduire les coûts et donc les prix.

Partenariats et publicités pour l’image

Dans son interview, Denis Morel insiste par ailleurs sur l’importance des partenariats pour l’image de la marque. Les publicités et le sponsoring avec le PSG ou l’Atletico Madrid sont très importants pour la visibilité. Le Huawei P9 a droit à sa publicité TV et les visuels sont également importants.

Mais ce qui est surtout primordial pour le vice-président de Huawei France c’est le partenariat avec Leica pour le Huawei P9. Le géant de la photo allemand a apposé son nom sur le dernier smartphone de la marque, un excellent point en terme d’image.

Car Huawei compte bien faire de la photo son cheval de bataille. Il veut réinventer la photo sur smartphone à l’heure où les utilisateurs ont fait de cet appareil leur matériel favoris pour prendre des photos. Denis Morel explique que l’on a franchi une étape dans l’utilisation des smartphones pour la photo.

Aujourd’hui les utilisateurs veulent de belles photos pour les réseaux sociaux, ils soignent davantage la qualité des clichés. Et avec le Huawei P9, la marque est la première à avoir une approche artistique de la photographie sur smartphone, l’avenir selon le vice-président.

Montres connectées, tablettes : un pari d’avenir

L’avenir c’est aussi les montres connectées et les tablettes à usage professionnel. Si aujourd’hui les montres ne sont pas démocratisées, Denis Morel assure qu’à l’avenir nous en porterons tous mais qu’il « manque la killer app » pour séduire un public différent des geeks. Huawei s’est déjà positionné sur ce marché avec la Huawei Watch et là encore la marque a choisi un positionnement haut de gamme, avec une distribution dans de nombreuses chaînes de bijouterie.

Les tablettes, c’est aussi un point important pour Huawei, et Denis Morel croit fort en son prochain Matebook, une tablette hybride qui vient concurrence l’iPad pro d’Apple ou la Surface de Microsoft. Le Matebook sera proposé aux alentours de 800/900 euros avec la encore un positionnement clairement haut de gamme pour « mettre en avant les innovations ».

Ce positionnement, Huawei l’assume pleinement et c’est selon lui la clé de son succès futur. Car derrière, des marques comme Oppo ou Vivo ont réussi à se faire une place sur la marché mondial. Bien en place en Chine, ces constructeurs n’inquiètent pas Huawei plus que ça. Pour Denis Morel Huawei se détache « des autres marques chinoises par sa stratégie de montée en gamme ». L’objectif est clair explique le vice-président de Huawei France :

Notre objectif est de devenir le numéro deux mondial dans les deux ans et numéro un mondial dans les cinq ans.

Apple et Samsung sont prévenus, Huawei veut les faire tomber tour à tour. Et il ne manque pas d’arguments pour atteindre ses objectifs.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Mr Patator

    Avec des aides de l’état chinois et du pillage technologique, comme ils l’ont fait dans le secteur des équipementiers télécom.

    • Oberkampfer

      Ah Parce que Apple n’est pas aidé par les yankees?

      • joe2x

        Est ce que Apple fait du pillage technologique?

        • No Nukes

          Non bien sur, Apple est le chevalier blanc et vient seulement de découvrir le monde de la propriété industrielle…

          • joe2x

            okay, peut être mais quantitativement cela n’a rien à voir. Si les chinois sont réputés pour copié c’est parce qu’ils ont racheté pas mal de technologie chez nous (le tgv avec la sncf, airbus, et j’en passe)

            Il faudrait

            Je veux bien que Apple n’ait pas fait des choses très nette mais cela n’a rien avoir avec les champions chinois. Il ne faut pas abuser de dire l’inverse tout de meme.

    • Thierry Brez

      faut arrêter ce coté arrogant envers les chinois… ils sont meilleurs que nous, on devient nul à chier… c’est comme ça. Ils ont copié et deviennent meilleurs… tout comme les japonnais l’ont fait à une époque et comme les africains le feront demain…

      • Mr Patator

        Ils sont loin d’être meilleurs, ils sont surtout pas chers. Aucun exemple de produits meilleur ne me vient à l’esprit, même la conquête de la lune par un robot a tourné à la farce. Sans compter les copies de TGV allemands qui sont de vrais dangers.
        A force de se faire acheter et de se faire piller, oui on devient mauvais. Nos politiques européens se font acheter pour accepter des deals perdants avec la Chine et les USA (comme le TAFTA).

      • Mr Patator

        Ah oui, je me souvient aussi des voitures chinoises qui se font écrabouiller aux crash-tests européens.
        La encore on laisse entrer un constructeur pas cher qui ne fabrique rien ici alors que l’inverse est impossible.

      • Un africain

        Bonjour
        N’oublier pas que la France a été sauvée par les africains lors de la 2 ème GM et a été reconstruite par leur argent et à la sueur de leurs fronts et la moitié du blé que vous avez dans vos poches appartient aux africains. La vie est une roue qui malheureusement pour vous tourne et vous êtes déjà en haut alors vous savez ce qui vous attend. …….

    • joe2x

      Et j’ajouterai que pour un investisseur étranger, il est très difficile de s’implémenter, c’est un marché interne immense mais très protecteur

  • Spitfire

    Je ne pense pas non Huawei restera toujours en milieu de gamme pour du HDG les clients iront sur Samsung Apple

    • emmanuel milcent

      Ah, alors si Spitfire le dit, ils n’ont aucune chance :)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

      • Spitfire

        :D pardon j’ai oublié si ils mettent les prix au même niveau que les concurrents sinon OUI ils réussiront ;)

    • Thierry Brez

      tu rêves. Apple et Samsung dans 10 ans seront 2 fabricants parmi d’autres…

      • emmanuel milcent

        Elles le sont déjà, c’est juste dans la tête des fanboys qu’ils ne le sont pas (mais dans les faits, c’est faux, même Apple fait du bas de gamme avec son iphone 5e, recyclage de son iphone 5 avec juste un SoC plus puissant mais un écran moins bon et vendu très cher vu le coût réel de fabrication et l’absence de frais de R&D) de nombreuses marques montent en gamme et font aussi bien du bas de gamme que du haut de gamme, même des marques chinoises encore peu connues chez nous (sauf par les amateurs d’importations)
        Ce n’est pas parce qu’elles dominent le marché actuellement qu’elles ne sont pas juste 2 marques parmi des centaines…

  • job13016

    Tu mets un Mate 8 de 6 pouces à côté d’un I6s plus de 5,5 pouces, tu remarques que le Huawei est moins long que l’iphone et ses énormes bordures d’un autre âge..