Comment Google détecte les malwares sur Android ?

Comment Google détecte les malwares sur Android ? Voilà une question à laquelle le géant américain a aujourd’hui tenu à répondre. Au début du mois, une étude avait révélé qu’Android contenait trois fois plus de failles qu’iOS et se hissait à la première place du classement des systèmes d’exploitation les moins sécurisés.

malwares android

Un nouveau malware vise Android toutes les 11 secondes, certains smartphones sortent même d’usine déjà infectés mais on trouve également des logiciels malveillants au sein de certaines applications et sur certains sites web frauduleux. A chaque fois qu’un nouveau malware est découvert dans le Play Store, Google fait rapidement le ménage.

Avec 9468 nouveaux malwares Android créés chaque jour, Google a fort à faire. Pour mener à bien sa mission, il dispose d’un protocole de sécurité du nom de Verify Apps qui va analyser systématiquement chaque application téléchargée à partir du Play Store afin de s’assurer qu’elle est bien sécurisée.

google malwares

Lorsqu’un appareil cesse de communiquer avec Verify Apps, Google le considère alors comme « mort » ou « non sécurisé » et lui colle l’étiquette “DOI” et une application téléchargée par un nombre important de smartphones dit DOI devient une application DOI. A l’inverse, lorsque la vérification continue, l’appareil est alors étiqueté comme « Retained » Google va ensuite calculer un score DOI pour chaque application en fonction de trois facteurs :

  • N : le nombre d’appareils ayant téléchargé l’application
  • x : le nombre d’appareils « Retained » (non DOI) ayant téléchargé l’application
  • p : la probabilité qu’un appareil ayant téléchargé une application soit « Retained »

Le score DOI désigné par la lettre Z va ensuite être obtenu de la façon suivante.

malware google

Si ce résultat est inférieur à -3,7, ça signifie alors qu’après avoir installé l’application, un nombre significatif d’appareils a cessé de communiqué avec Verify Apps. Ce score est alors combiné avec d’autres informations permettant de déterminer si elle peut s’avérer nuisible et si c’est le cas, Google prendra alors les mesure nécessaires, la plupart du temps en la supprimant du store.

L’ingénieur Megan Ruthven qui décrit cette méthode de calcul dans un récent billet de blog précise que c’est de cette façon que Google est parvenu à éradiquer de nombreux malwares tels que Gooligan, Hummingbad et Ghost Push.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Home : le bluetooth enfin disponible en France !

Le Google Home est disponible en France depuis le 8 août 2017. A son lancement l’enceinte ne disposait pas du bluetooth, une fonctionnalité pourtant très demandée par les utilisateurs. Bonne nouvelle, Google déploie une mise à jour pour doter son enceinte du bluetooth.

Huawei Mate 10 : rendez-vous le 16 octobre pour sa présentation officielle

Le Huawei Mate 10 sera officiellement présenté par Huawei le 16 octobre prochain, lors d’un événement qui se tiendra en direct de Munich (Allemagne). C’est le vice-président de la marque, Bruce Lee, qui l’a fait savoir récemment, évoquant en parallèle à un média que le flagship mise beaucoup sur les performances, l’autonomie, la photo et qu’il pourrait être compatible avec la 5G.

7ff2b7dc2234762494a22687dbe35708<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<