La CNIL s’oppose à la surveillance des Français par Prism et réclame plus de pouvoirs

Date de dernière mise à jour : le 10 juin 2016 à 18 h 45 min

La NSA est souvent évoquée depuis les révélations faites par Edward Snowden sur la surveillance opérée par l’agence, et plus récemment, la récolte d’appels téléphoniques de millions de Français, et cela inquiète de plus en plus de populations. Même la CNIL qui s’est montrée jusqu’alors discrète sur la situation est en phase d’intervenir et prendre part à une offensive.

La Commission s’était d’ailleurs montrée impuissante face à la surveillance de la NSA puisqu’il était question de lutte anti-terroriste et de sûreté nationale, nous dit-on. Toutefois, les choses risquent de changer et les droits des Français assurés par la CNIL qui réclame plus de pouvoirs pour mener à bien sa mission.

La CNIL veut contrer Prism mais requiert pour cela plus de pouvoirs

Quand ce n’est pas Google qui promet de lancer son service uProxy pour donner un accès égalitaire à l’ensemble des internautes du globe sur le web, il est question de la vie privée des personnes que la CNIL entend bien défendre. D’ailleurs, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés a précisé la chose suivante :

Si la lutte contre le terrorisme ou certaines menaces à l’ordre public peuvent justifier des atteintes ponctuelles et ciblées à la vie privée des personnes, la CNIL rappelle que, dans un État de droit, aucune considération ne saurait justifier une surveillance généralisée et indifférenciée de la population, pas plus que la « mécanisation » de cette surveillance par une aspiration automatique des données.

En clair, la CNIL estime que le projet Prism est une atteinte à la vie privée des citoyens et propose que des accords soient convenus entre les États pour la transmission de données concernant la population et que ces échanges soient encadrés. Par ailleurs, la Commission réclame davantage de pouvoirs pour exercer un véritable contrôle démocratique, tout en respectant le secret défense, pour le bien de tous.

À la question « vous sentez-vous en sécurité sur Android« , vos avis tournaient plutôt en faveur d’un « oui », mais qu’en est-il du respect de votre vie privée ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • jean-luc Mutabazi

    « À la question « vous sentez-vous en sécurité sur Android« , vos avis tournaient plutôt en faveur d’un « oui », mais qu’en est-il du respect de votre vie privée ? » Moi ce qui m’étonne c’est que la NSA effectue ces opérations aussi facilement et discrètement, donc du coup peu importe la réponse cela reviendra au même enfin bon je dirai qu’ils peuvent m’écouter pas de soucis mais le problème c’est cette déclaration du chef de la CIA « en 6 minutes je peux faire passer n’importe qui pour un terroriste potentiel »

    • Jason Champagne

      Hé oui, et rien d’étonnant dans ces paroles. Un exemple très bête : vous êtes quelqu’un de purement innocent, vous n’avez jamais fait quelque chose hors de la loi. Pourtant, un beau jour, la police vient sonner à votre porte. Immédiatement, vous allez vous sentir coupable de quelque chose.

      Vous n’avez rien fait, mais la présence des forces de l’ordre suffit à vous sentir coupable….alors imaginez combien il est facile de faire passer n’impote qui comme un terroriste potentiel en 6 minutes, comme le dit ce chef de la CIA.

      Certains diront que c’est exagéré, mais de bout en bout, selon ce que vous postez, vos réactions parfois un peu vives, vos humeurs…suffiraient à vous faire accuser de quelque chose.

  • jejemc jejemc

    Et oui c’est po nouveau suffit de regarder les film qui disent la vérité sur se qui et nsa la cia,fbi ,dst,dgse ect.. il peuvent tout faire changez votre identité,vos compte bancaire ,écouter votre téléphone via satellite, vous pister a la trace même vue du ciel comme dans le film ennemie d’état et oui on crois que c’est bidon parce-que c’est un film hélas il en est rien c’est bien réel .

    • Jason Champagne

      Tout n’est pas exactement réel, mais tu as raison en disant que ce que nous voyons dans les films est une manière de dénoncer (sans trop de risques) la réalité de notre société actuelle.

  • Jonathan Simon

    NSA, sureté national, pas international…, si nos dirigent avaient un minimum de carrure, sa ferais longtemps que cet organisme n’existerais plus… a moins qu’ils y gagnent quelque chose… mais je suis persuader qu’on donne plus qu’on ne reçois…
    a chaque seconde de ma vie je pourrais porter plainte pour atteinte a la vie privée contre un organisme

    (ce message va etre lu par les bot de tout les systèmes de recherches par exemple…)

    bref un coup de gueule bien placer mais qui ne servira a rien :(