Cloud Computing : gratuit mais pour combien de temps?

Maj. le 16 octobre 2017 à 18 h 56 min

Comme nous l’écrivions hier, Box.net va proposer un service de Cloud Computing de 50Go gratuit pour les possesseurs de Xperia ou LG.

Google va lui aussi proposer un tel service (moins confortable toutefois) avec Google Music tout comme Apple avec son iCloud. Tous ces services ont un point en commun, celui d’être gratuit ! Gratuit ? Pas si sûr que ça en fait.

Pour l’expliquer, commençons par faire un retour en arrière à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

Dans les années 80, nous étions nombreux à avoir des doubles lecteurs de cassettes afin de copier les albums achetés (ou eux-mêmes copiés) des copains. Cela a continué par la suite pour les copies de CDs … Pour compenser les pertes supposées des ayants-droit, la loi Jack Lang a été votée en 1985. Cette loi, dite « Loi Copie Privée« , impose une taxe sur tous types de supports comme les cassettes, les VHS puis les disques durs, les CDs … Plus les années passaient plus l’assiette était large au point d’inclure maintenant des appareils comme des GPS par exemple (celui qui trouve le lien avec la copie de musique aura droit à ma reconnaissance éternelle).

Hors, il s’avère que récemment, une décision du Conseil d’Etat indique que les supports à usage professionnel doivent être exclus de cette loi. Ce qui entraîne un manque à gagner assez important pour les ayants-droits. Ceux-ci essayent donc de trouver d’autres sources de financement et quoi de plus logique que de se demander comment taxer la technologie de stockage du future que représente le Cloud Computing.

Dans les justifications que donne les sociétés de producteurs, il apparaît qu’il n’est, pour eux, pas normal qu’un disque ayant été acheté une fois puisse se retrouver gratuitement sur le Cloud et utilisé sur de multiples supports. Pour eux cela devrait être un achat par support et donc le Cloud devrait lui aussi tomber sous le coup de la Loi Copie Privée.

Bien évidemment? ils commencent à peine à se poser la question et nous n’avons, à l’heure actuelle, aucune idée de la forme que pourrait prendre cette taxe appliquée au Cloud Computing, mais il y a malgré tout fort à parier que le principe de gratuité du Cloud Computing ne fasse pas long feu, car d’une façon ou d’une autre, si les fournisseurs de service doivent payer, c’est l’utilisateur final qui en sortira de sa poche, même si en apparence cela reste gratuit.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les jeunes et internet : découvrez les dernières tendances

Selon une nouvelle étude, les parents considèrent que leurs enfants sont autonomes sur internet en moyenne à partir de 14 ans. Cette nouvelle enquête permet de mieux appréhender le rapport des parents vis à vis d’internet et de leurs progénitures. Combien de temps un enfant passe-t-il sur internet ?

01c7c103d40d97c824fce9444a41b880jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj