Des clones du Samsung Galaxy S4 livrés avec … des chevaux de Troie !

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 16 h 23 min

Produit ultra-populaire est très souvent synonyme de copies / plagiats / contrefaçons en tout genre. Les smartphones n’échappent évidemment pas à la règle. Preuve en est, chaque année, les flagships sont copiés, la plupart du temps par des firmes chinoises, et proposés à des prix très agressifs. Cependant, ces clones réservent parfois de bien mauvaises surprises.

En cette année 2014, le Galaxy S5 a eu droit à un clone waterproof à moitié prix. Encore plus impressionnant, Goophone a cloné le HTC One M8 avant même sa sortie. Si la fiche technique et le prix de ces copies demeurent attractifs, la prudence reste de mise surtout lorsque l’on apprend que les clones du Galaxy S4 signés du fabricant chinois Star sont livrés avec un logiciel malveillant.

Des clones chinois du Galaxy S4 livrés avec un cheval de Troie préinstallé !

Découvert par G Data, éditeur spécialisé dans les anti-virus, ces copies, baptisées Star N9500, sont équipées d’un Play Store modifié, pré-installé avec un faux service affilié qui embarque un cheval de Troie dénommé Android.Trojan.Uupay.D. Selon G Data, ce malware fait partie de l’installation d’origine. Ce qui signifie qu’il a été intégré dans l’usine du fabricant et est donc difficile à désinstaller. 

Comme souvent avec ce genre de logiciels malveillants, ce cheval de Troie fonctionne en arrière plan de manière indétectable et espionne l’utilisateur. Lecture des mails et SMS, copie des photos et données personnelles, enregistrement de conversations vidéo, géolocalisation de l’utilisateur, blocage des mises à jour de sécurité Android et même prise de contrôle du terminal à distance sont autant d’activités réalisées par ce malware.

Le prix de ces terminaux étant très faible (aux alentours de 130 euros), il est tout à fait probable que Star effectue un commerce de données personnelles et vende ces informations à différents partenaires, notamment dans la publicité. Ceci permettrait à la firme de compenser les faibles tarifs. C’est en tous cas l’hypothèse émise par G Data. L’équipe de G Data ajoute que c’est la première fois qu’elle découvre un smartphone livré avec un cheval de Troie préinstallé. Nous voilà rassurés, ou pas.

Via

Réagissez à cet article !
  • ouiss-mymy

    Je me demande si c’est plus grave sachant que nos donnees sont déjà prises par plein d’entreprises telles que facebook ou même Samsung je pari.. Et Google et plein d’autre même.. C’est juste qu’eux bah au lieu de sortir une charte pas très clair sur l’exploitation de nos données, ben ils les exploitent sans prévenir. Donc au final j’me demande si c’est tellement inquiétant quand on voit déjà ce qui se passe lol

  • WiiZi_Juicy

    Comment peut on appeller ça “une firme” mdrr

  • Plumplum

    Star n’a pas d’usine, ils achètent un appareil en marque blanche, change l’OS et mette leur logo…
    Plein de petites marques font ça et on se retrouve avec des appareils 100% identiques sous plusieurs noms : HDC, Star, Hero, Changjiang…il fut un temps où ces appareils étaient des Zopo ou des THL rebadgés, avec des rom différentes. Ca semble ne plus être le cas (les 2 dernières marques ne font plus de copies et cherchent peut-être ainsi à éviter la mauvaise pub?)

    S’il existe des applis chinoises sur l’appareil, il est important de les identifier…et le cas échéant de rooter l’appareil et de les effacer.
    Les contre-façons de flagship avec des appli bizarres dessus, c’est pas la première fois…
    On entendait parler d’appareils qui envoyaient des SMS automatiquement (avec à la clé de grosses factures vu que le numéro était en Chine)

    La grosse mode aussi, c’est de préinstaller une version Antutu bidon qui empêche la vraie de s’installer et donne les caractéristiques de l’appareil copié (et non les vraies) et un score bidon

    Attention aussi…on retrouve sur le bon coin, des contrefaçons vendues à des prix à peine inférieurs aux originaux…j’en ai un jour signalé une, réponse du bon coin, vous n’avez pas de preuve (je leur avais pourtant expliqué qu’un S4 avec un soc Mediatek ça n’existait pas)

  • Atlas

    Je trouve le Star N95000 complètement différent.
    Et puis quoi, Samsung a déposé un fond d’écran bleu avec une plume maintenant?

    — je suis juste en train d’utiliser les mêmes arguments bidon que les gens utilisaient pour justifier la copie de Samsung de l’iPhone.

  • Dubois

    Moi j’ai un star n9589 c’est une copie du note 2 il et en reparation j’espere qu’il vont pas me mettre sa dessus ^^

  • jpd514

    Si ça espionne tant que ça, cela pourrait-il être la version 5.0 d’Android?

    Je blague!
    À peine!

  • Dyna

    le problème ce n’est pas le cheval de troy, le problème ce sont ces C** qui l’achètent !!!!

  • kifto

    faut pas acheter ces m…..autant prendre un ptit moto e ou g

    • Plumplum

      Faut pas non plus généraliser….
      Il y a des produits vérolés, il y a aussi du low-cost chinois très correct.
      Faut surtout beaucoup se renseigner avant d’acheter

      Pour moins de 100€ tu trouves par exemple un Zopo ZP700 techniquement bien mieux équipé que le Moto E
      Ou pour 150€ tu trouves un Jiayu G4s plus puissant (CPU et GPU) que le Moto G avec 2Go de Ram et 16Go de stockage…et une batterie de 3000mAh

      Ces 2 appareils sont entièrement compatibles avec nos fréquences (ce n’est pas toujours le cas avec d’autres sur la 3G 900Mhz)

      De plus les appareils sont souvent dual sim
      Motorola a fait d’excellents prix pour une marque…mais l’intérêt d’Android c’est justement la diversité : des fonctions manqueront à certains sur le Moto G

      • kifto

        tout a fait d’accord,je parlais des clones pourris.mais je conseille systematiquement les moto e et g car facilement trouvables en boutiques.apres ,du low cost interessant,il y en a une floppee.le cubot gt 99 par exemple,vraiment excellent!

  • Ugo Revert

    DEsign déguelasse ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nintendo Switch : plus de 4,7 millions de ventes, les raisons d’un succès fulgurant

Nintendo vient d’annoncer que la Nintendo Switch s’est écoulée à plus de 4,7 millions d’exemplaires à travers le monde. Un succès fulgurant qui s’explique en partie grâce son côté révolutionnaire, au flop commercial de la Wii U et à un catalogue de jeux jugé plus “sérieux” que celui proposé sur PS4 et Xbox One. On en parle longuement en détail dans cet article.

9b9b6c28ade832dce65fde138e8403fbvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv