Clash Royale : un mode tournoi officiel pour gagner jusqu’à 15 000 cartes !

Le jeu de stratégie et de gestion Clash Royale, développé par Supercell, n’en finit plus de conquérir la sphère du jeu vidéo. Dans sa prochaine mise à jour, c’est un mode tournoi officiel qui sera lancé avec à la clé jusqu’à 15 000 cartes à gagner !

Les jeux vidéo ont pris leur place dans la culture générale, mais ses représentants les plus anciens regardent encore les nouveautés avec un oeil réprobateur. Le jeu vidéo sur mobile ne cesse de grandir, mais est encore loin d’atteindre la qualité que l’on connait sur PC et consoles.

Et pourtant, certains créateurs pourraient les faire mentir. C’est notamment le cas de SuperCell, qui avec son Clash of Clans et plus particulièrement Clash Royale a réussi à se faire aimer des joueurs de tous horizons, et même créer des scènes compétitives autour de ceux-ci.

C’est Clash Royale qui rajoute encore des fonctionnalités pour ses joueurs, et ce dès le 4 juillet. En effet, la prochaine mise à jour du titre intégrera un mode tournoi. Vous aurez la possibilité de créer votre propre compétition moyennant de payer en gemmes celui-ci.

La participation est toutefois gratuite. Plus le tournoi est important, et plus les gains le seront également. Ainsi, les compétitions les plus grandes pourront permettre de gagner jusqu’à 15 000 cartes d’un coup contenues dans le coffre du vainqueur !

De quoi encore une fois offrir aux joueurs un moyen de jouer sans forcer passer à la caisse : il vous suffira simplement de l’emporter ! Ne démarrez toutefois pas n’importe comment sur Clash Royale et laissez-nous plutôt vous guider pour remporter ce grand coffre plus facilement !

C’est en tout cas une belle preuve que le rachat de Supercell par Tencent n’influe pas sur la viabilité du jeu dans le futur : le développeur continue de supporter son jeu sans que son nouvel acquéreur ne s’en mêle. Il faut dire que le studio a prouvé qu’il savait ce qu’il faisait dans l’univers Android.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article