Chrome OS : Google mettra son système à l’épreuve des hackeurs

Date de dernière mise à jour : le 15 juin 2016 à 17 h 18 min

Chrome OS est le système d’exploitation de Google centré autour de Google Chrome et qui tourne sur les Chromebooks de la marque. Voilà pour les présentations. Google à l’intention de faire participer Chrome OS au concours de sécurité Pwnium 3, afin de tester la sécurité et les failles du système en mettant son Chrome OS à l’épreuve des hackeurs.

Alors que Chrome OS a fait ses débuts depuis longtemps et que sa convergence avec Android se fait de plus sentir, de nombreux constructeurs comme Acer, HP ou encore Samsung s’intéresse au système de Google en fabricant des Chromebooks. Ce sont des ordinateurs peu chers qui font tourner Chrome OS, suffisant pour une utilisation basique autour d’internet et des services Google.

Pour revenir à la sécurité de Chrome OS, le concours Pwnium 3 sera organisé par Google le 7 mars prochain à l’occasion du sommet de CanSecWest. Ce sera l’occasion pour plusieurs hackeurs de se prêter au jeu des failles de sécurité de Chrome OS qui tournera sur le Chromebook Samsung Series 5 550 avec la dernière version du système. Chris Evans, qui fait partie de l’équipe en charge de la sécurité de Chrome OS met en jeu la somme totale de 3,14 millions de dollars pour les hackeurs qui arriverons à exploiter certaines failles.

 

Celui qui trouvera une faille de Chrome OS en mode connecté ou invité via une page web remportera la somme de 110 000 dollars. Celui qui arrivera à compromettre de manière permanente la machine d’un utilisateur, toujours via une page web, après un redémarrage gagnera la somme de 150 000 dollars. Le navigateur Chrome sera également soumis à ce genre de « tests » lors du concours Pwn2Own qui l’opposera à d’autres navigateurs comme Internet Explorer, Firefox ou Safari. Google cherche par ces concours à nous proposer des logiciels toujours plus fiables et avec le moins de failles de sécurité possible.

via

Réagissez à cet article !
  • Esykie

    Des nouvelles de cet article ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
LG veut produire 120 millions d’écrans OLED flexibles par an

LG Display, un des plus grands fournisseurs d’écrans OLED du moment, investit actuellement dans une alternative aux traditionnelles dalles en verre. La firme coréenne pencherait pour le moment pour le retour d’écrans OLED en plastique (POLED) plus flexibles, comme sur une ancienne gamme de smartphones commercialisés par la marque. Pourquoi ce changement de cap ?

f3957bcb1922cc327119504e4aacb6bdFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF