Chrome laissera bientôt les magasins physiques vous envoyer des notifications

Date de dernière mise à jour : le 20 avril 2016 à 18 h 49 min

Le « Physical web », ou l’interaction à la demande de votre environnement sur votre smartphone selon Google, n’est pas encore vraiment intégré à notre quotidien. Il le sera toutefois bientôt sur Chrome pour Android dans sa version beta 49.

Bien que les effets de cette nouvelle technologie sur notre quotidien ne soient pas encore perceptibles, le concept du Physical Web lancé par Google est intéressant. Il s’agit de la possibilité, pour un objet proche de vous, de pouvoir streamer en permanence via Bluetooth une adresse web que votre téléphone capte automatiquement et se charge d’interpréter.

Sur votre smartphone Android, la première connexion d’un objet du Physical Web occasionnera une notification vous demandant d’accepter ou non la transmission. Si vous le permettez, une notification s’affichera à chaque fois que votre téléphone s’y connecte, pour vous permettre d’accéder facilement à l’URL proposée comme dans l’exemple ci-dessus.

Dans le quotidien, on peut par exemple imaginer ce système supplanter les QR Code présents dans de nombreux abri-bus de par la France vous indiquant l’horaire du prochain passage. Plus besoin ainsi d’ouvrir une application pour scanner un code : votre téléphone sera automatiquement prévenu de la dernière mise à jour disponible.

Mais c’est surtout dans le street-marketing que ces applications risquent de trouver leur essor. En effet, on imagine facilement que les magasins soient intéressés par la possibilité de vous interpeller à même la rue directement sur votre téléphone Android. En proposant une réduction directement sur votre écran, utilisable à l’intérieur, il est fort probable que beaucoup se trouve une nouvelle clientèle. Peut-être aura-t-on même la possibilité d’interagir avec ces notifications dans le futur ? Restons à l’affût des fonctionnalités cachées de Chrome.

La mise à jour 49 de Chrome sous Android en version beta, apportant cette fonctionnalité, est actuellement en cours de déploiement. Etonnamment, cette fonctionnalité est déjà présente sur Chrome pour iOS depuis l’été dernier. Ce n’est pas là la première fois que Google propose une fonctionnalité en avance sur l’OS d’Apple, qui représente tout de même une part non négligeable des revenus d’Alphabet. Pas étonnant donc que Google ait payé 1 milliard de dollars à Apple pour en rester le moteur de recherche par défaut.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Tet Monboyo

    Comment ça ?
    Google voudrais notre argent et notre vie privée, et non notre bonheur et notre tranquillité ?
    C’est impossible. Je m’inscris en faux !