Google Chrome supprime les extensions de recherches de torrents

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 23 h 22 min

La question des droits d’auteur fait actuellement polémique chez Google. Ainsi la firme à commencé il y a quelques jours à retirer progressivement les extensions Chrome permettant de rechercher des torrents comme The Pirate Bay, KickassTorrents ou encore Torlock. Une initiative dont le caractère répétitif laisse supposer que Moutain View vient d’entamer un grand ménage au sein de la plateforme d’applications destinées à son navigateur de bureau.

En plus de trois cités plus haut, le site Torrenfreak, à l’origine de l’information à remarqué la disparition d’autres plateformes. Tendance qui devrait sans doute se poursuivre jusqu’à une suppression totale.

chrome extension nettoyage

Google supprime les extensions torrent du chrome Web Store

Un retrait justifié par Google par le fait que ces extensions Chrome encouragent, facilitent ou permettent le piratage en simplifiant la recherche et le téléchargement de fichiers torrents par les utilisateurs. Voilà qui n’est pas une surprise, alors pourquoi maintenant ?

D’autant plus que si les dites extensions ont bien été retirée du Chrome Web Store, les sites en question sont toujours présents au sein des résultats de recherche de Google, permettant ainsi aux utilisateurs de télécharger toujours autant de fichiers tout en rapportant plus d’argent à la firme via les revenus générés par la publicité. Sachant que les résultats de recherche relatifs à des fichiers torrent sont présents par millions, Google aurait d’ailleurs bien du mal à tous les supprimer.

Ce qui est dommage dans tout ça, c’est que les sites de torrents ne proposent pas que des fichiers illégaux et soumis à des doits d’auteurs puisque certains artistes utilisent désormais Bittorent pour diffuser gratuitement certains de leurs œuvres dématérialisées sous forme de bonus.

Une initiative qui arrive pile au même moment que le changement des conditions générales de YouTube vis-à-vis des vidéos contenant des éléments soumis à des droits d’auteurs tandis que du côté de la France, Hadopi vient d’assouplir sa politique en créant l’offre légale.

Via

Réagissez à cet article !
  • Paparazzee

    Je vois de plus en plus la perspective d’un nouveau réseau, l’internet moderne, mais avec la liberté du passer.
    L’internet contemporain va être régi par des lois très détaillées, qui permettrons de naviguer sans risque, sans trace d’illégalité. Et en parallèle un réseau totalement libre, aux risques et périls des utilisateurs.

    Une alternative qui me parait logique, réelle. Cependant, ce n’est pas ce dont j’ai envie.

    Je me trompe peut être, mais j’avais bien envie de partager ma vision des choses.

    • Gabriel Manceau

      Tu veux dire que tu vois arriver un nouveau réseau de ce genre, que tu aimerais avoir une alternative à ce qui existe actuellement ?

  • BigBrowser

    i see you

  • Computeur

    C’était mieux avant ^^

    • Gabriel Manceau

      Sinon on peut toujours utiliser Firefox… ;)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi Note 3 : un nouveau rendu dévoile son immense écran borderless

Le Xiaomi Mi Note 3 devrait être doté d’un design proche du 100% borderless au travers d’une dalle de 5,7 pouces QHD comme en témoigne ce nouveau rendu découvert sur la toile. La phablette repousserait encore plus les limites du design sans bordure et ferait ainsi mieux que son prédécesseur, le Xiaomi Mi Note 2.

Très Haut Débit : Bouygues voudrait déployer sa fibre seul comme SFR

Après SFR et Orange, c’est au tour de Bouygues Telecom de réfléchir à la possibilité de déployer la fibre optique de manière indépendante sur tout le territoire et sans intervention financière de l’Etat ou des départements. Le Plan Très Haut Débit de France est-il en train de tomber à l’eau ?

Xiaomi MIUI 9 : écran de verrouillage et thèmes, le système se montre en images

MIUI 9 s’illustre aujourd’hui dans de premières images qui donnent un premier aperçu de son interface globale. L’occasion d’admirer rapidement les thèmes qui seront présents sur l’écran d’accueil des futurs terminaux ainsi que l’apparence de l’écran de verrouillage avant le reveal officiel du dispositif ce mercredi 26 juillet par Xiaomi.

3b3b220ae4a1d2e22b9d48847d15536b_