Chrome : Google bloque toutes les extensions en dehors de son Web Store

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 12 h 06 min

Google s’apprête à durcir encore sa politique à l’égard des extensions pour Chrome. Dorénavant, non seulement les versions officielles ne peuvent plus en utiliser provenant de sources externes mais les versions de développement seront logées à la même enseigne. De même les utilisateurs de Mac auront le droit au même règlement ces prochains mois. De quoi éviter les codes malicieux ?

Chrome Extension tierce interdite

C’est la nouvelle arme de Google pour lutter contre un fléau qui hante les tréfonds du web, les extensions nocives de nos supers navigateurs. Plutôt que de s’en remettre à la vigilance de chacun, l’équipe en charge de Chrome opte pour les grands moyens en préférant interdire à tous la possibilité d’installer des extensions non-hébergées sur le Store officiel. La démarche avait déjà été annoncée en 2013.

Et si les utilisateurs sous Mac étaient épargnés jusqu’à maintenant, les choses vont changer d’ici le mois de juillet. Grand absent du billet de Google, il reste une grande inconnue sur le cas de la version Linux mais il serait étonnant qu’une autre ligne soit décidée. De même le canal des développeurs étaient resté dans l’ombre de cette décision. Mais ça, c’était avant puisque ici encore, Google resserre les boulons et supprime cette fonctionnalité.

Pour se justifier, la firme de Mountain View explique avoir constaté une diminution de 75% sur les demandes d’utilisateurs pour supprimer un malware lié à une extension vérolée. Un succès donc, à condition de se plier aux conditions du géant du web. Toute publication sur le Web Store est ainsi vérifiée en amont par des outils diverses qui s’assurent qu’aucun élément malicieux ne s’y cache. En théorie, nous sommes donc en sécurité.

Si vous êtes développeur ou simple curieux, il reste possible de tester ses extensions en utilisant la méthode préconisée aux entreprises au prix d’un déploiement un petit peu plus complexe qu’auparavant. C’est pour votre bien, qu’on vous dit ! Que pensez-vous de cette décision de Google d’interdire toute installation d’une extension hors du Store officiel ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Atodarack

    On pourra toujours installer des extension non-empaqueté j’espère.

    • A priori, oui. En tout cas, c’est toujours le cas sur les versions “stables” des O.S. que j’utilise.

  • TheEndermenGamer .

    C’est inutile,d’après moi

  • Ludovic Genty

    Après avoir passer beaucoup de temps avant ça sur la version Windows pour dépanner des amis qui avaient installer des extensions de pub, et autre à l’insu de leur plein grée, je ne peux être que pour.

  • voilà pourquoi je préfère firefox et opera :D

  • Samir GRAÏNE

    J’utilise opera qui accélère la connexion et permet de ré ouvrir toute les pages même si je “kill” l’appli

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Home est déjà capable de parler français mais avec un accent québécois

Comme prévu, le Google Home débarquera donc dans l’hexagone le 3 aout prochain. En attendant, vous pouvez déjà profiter d’un Google Home capable de parler en Français mais avec un petit accent québécois. Et oui, la version québécoise de l’enceinte connectée est déjà sortie ! Alors, qu’est ce que ça donne présentement ?

Essential Phone : Andy Rubin sort enfin du silence après des bugs en cascade

L’Essential Phone sera commercialisé « dans quelques semaines » selon les dires d’Andy Rubin. Le père fondateur d’Android est sorti de son silence et a fait état de la nouvelle par le biais d’un courrier adressé à ceux qui l’ont soutenu, lui et ses équipes, tout au long de cette aventure dédiée au tout premier flagship de la marque.

Apple : des fans révèlent ce qu’ils pensent vraiment de la marque

On croit souvent à tort que tous les fans de la marque californienne sont forcément mordus de tous les produits de la marque. Et bien c’est faux ! Sur le forum Reddit, certains d’entres eux ont décidé de balancer leurs 4 vérités à Tim Cook concernant les choses qu’ils aiment le moins chez Apple.

41262235f9bda7960dba946299120880,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,