La Chine censure désormais les vidéos de bananes qu’elle juge trop sensuelles

Si en France on nous pousse à avaler cinq fruits et légumes chaque jour, en Chine, certaines vidéos de bananes sont désormais interdites. Une initiative qui suit la démarche de censure opérée par le gouvernement chinois qui interdit également les sites pornographiques suite à une enquête lancée le mois de dernier par le Ministère de la Culture mais pourquoi s’en prendre aux bananes ? 

Si la banane peut effectivement être considérée comme un symbole phallique, c’est bien la première fois qu’on voit une telle censure s’opérer, ceci dit les circonstances sont particulières et les dites vidéos plutôt suggestives. Les sites pornographiques étant interdits en Chine, certaines plateformes de steaming n’hésitent pas à contourner la loi en montrant des jeunes femmes devant leur devant leur webcam en train de manger des bananes d’une façon…durons-nous…plus que sensuelle.

Seulement voilà, le régulateur chinois n’est pas dupe et vient de prendre la décision d’interdire ces vidéos qui, pour la plupart, servaient à pousser le spectateur à effectuer des achats. Une décision qui pourrait prêter à controverse puisque certaines de ces jeunes femmes qui font mine de prendre leur goûter devant la caméra seraient mineures, 60% d’entre elles ont d’ailleurs moins de 22 ans En outre, 26% des spectateurs dont les trois quarts sont de sexe masculin seraient également mineurs.

Reste maintenant à définir comment le régulateur décidera si une vidéo est trop audacieuse. Quelle sera la limite ? En outre, interdire les bananes, c’est bien beau mais comme le précise un utilisateur de ces plateformes vidéo, il sera toujours possible de contourner cette interdiction qui ne concerne visiblement que les vidéos de bananes, les bas et les porte-jarretelles :

« Ils vont tous se mettre à manger des concombres et si ça ne convient pas, de l’igname. »

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Samsara

    Il ne s’agit pas d’interdire les bananes ,il s’agit d’interdire les vidéos douteuses ,donc peu importe l’accessoire ,d’ailleurs l’accoutrement et les poses sont également en ligne de mire.
    Des personnes sont chargées de vérifier les sites et de signaler les vidéos hors la loi.

    • Impega

      Exact, tout n’est pas détaillable dans un texte de loi, l’appréciation du législateur est indispensable dans ce genre de cas de figure.

  • Ulrich H-ohm

    je cite : « …des bananes d’une façon…durons-nous…plus que sensuelle…. »quel « lapsuce » –> je sors

  • Outpapa

    Le jour où je vois des bananes aussi parfaites que sur la photo…