Chiffrement des smartphones : la France veut faire pression sur Google et Apple

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 9 h 43 min

Le chiffrement opéré sur les smartphones Android et iOS ne permet pas à Google ou Apple d’accéder aux données de l’utilisateur si la justice le demande. Des pratiques qui font polémique et déplaisent fortement aux gouvernements, notamment au ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve.

Aux Etats-Unis, la justice tente actuellement de faire pression sur Apple pour avoir accès à l’iPhone de l’auteur de la tuerie de San Bernardino, revendiquée par Daesh. Tim Cook n’a pas donné un avis favorable à cette requête. Heureusement, McAfee pourrait trouver une solution permettant de fournir les données en question au FBI sans l’intervention d’Apple. En France, la polémique est la même et le chiffrement des smartphones accusé de favoriser le terrorisme.

Face à ce dilemme, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve vient d’annoncer son intention de se rendre aux Etats Unis dans le but de faire plier Google et Apple et de les convaincre de revoir leur politique concernant le chiffrement des smartphones. On notera d’ailleurs que ce n’est pas sa première tentative mais la précédente avait échoué. Il faut dire que les deux géants ont toujours refusé d’installer une porte dérobée sur les smartphones en question, de façon à protéger la vie privée de l’utilisateur.

Seulement voilà, cette sécurité ajoutée par les constructeurs gêne les enquêtes de police et fait office de véritable obstruction à la justice. Concernant les attentats de Paris, la justice française considère que le chiffrement des smartphones n’est pas à incriminer mais tout le Monde n’est pas de cet avis, notamment la NSA. En outre, comme le rappelaient nos confrères du monde, début janvier, le Parquet de Paris détient huit smartphones, pour l’instant, inexploitables.

A moins d’un miracle, il y a peu de chances pour que Bernard Caezeneuve parvienne à faire plier Google et Apple. L’une des seules alternatives restant à la justice serait donc d’utiliser l’empreinte digitale du suspect si tant est que celui-ci ait été arrêté. A moins que la solution préconisée par McAffee dans le cas de la tuerie de San Bernardino puisse permettre de déverrouiller les téléphones sans l’intervention des deux géants américains.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • isabelle

    Pitoyable cet Etat voyou et liberticide !
    On veut pas du numérique en France, ni en Europe (toutes les entreprises de taille importante sont soit nord américaines soit asiatiques), aucune politique à long terme, aucun consensus à part interdire, taxer, réglementer et maintenant on pense pouvoir faire plier ceux qui ont la maison et les clés de la maison du numérique Français. Il a quoi comme argument Cazeneuve pour aller quémander ? La pitié?

    Pourquoi pas envoyer notre nouveau ministre Ayrault après tout il n’a pas réussi à dégager quelques mecs qui font du diabolo en sarouel à Notre-Dame-des-Landes, bien qu’il promette déjà d’éradiquer Daesh, alors pourquoi pas faire plier les géants du web tant qu’on y est!

    Larry Page, Eric Schmidt tremblent, mouillent déjà leurs culottes connectées et ne dorment plus la nuit, avant la rencontre avec notre misérable ministre !

    • Christophe Soulas

      Chère Isabelle, vous avez de la verve et le sens des formules vulgaires, mais vous êtes loin d’imaginer ce que peut être là puissance d’un État contre les multinationales. S’il s’en donne les moyens, il peut tout, jusqu’à faire disparaitre apple google et compagnie.

      • leatherface

        Au moins … Et le tout avec le consentement des pays du monde entier USA en tête j’imagine ! Je pense que c’est plutôt vous qui sous-estimez la puissance de sociétés dans ce genre.

        • fred

          Les états sont a la botte de ce genre de grosse boite,y a qu’a voir la puissance des fabricants d’armes,le pétrole et j’en passe.

          • leatherface

            Exactement. S’imaginer le contraire c’est vivre dans une fable. Fut un temps, les chiffres d’affaire consolidés de HP et IBM, étaient égaux voire supérieurs au PIB de pays entiers ! Alors bien entendu pas de pays industrialisés figurant dans le TOP 10 ou 20, mais il y a de quoi se rendre compte de la force de frappe et de lobbying que cela représente.

      • Tony Fiant

        L’état, quel que soit le pays, n’a aucune puissance en 2016, la France en particulier, tout peut se délocaliser très vite. Un président et sa clique est un CDD, pas une entreprise. Si un état fait couler une entreprise de 10000 personnes, qui va se faire gifler ?
        Non, le mythe de la toute puissance de l’état n’est plus.
        Le vrai pouvoir, ce sont les grands groupes qui le détiennent.
        Google et compagnie ne risquent rien mais rien du tout.
        L’état n’a plus les moyens financiers ni le courage politique pour faire quoi que ce soit et s’il prend des décisions contre ces entreprises, c’est le peuple consommateur qui va se retourner contre lui.
        L’état n’est plus rien, une simple bande d’autocrates avec le diplôme lambda de l’ENA qui leur apprend à gérer la « masse », apparemment, c’est comme le bac, le niveau a bien bien baissé

  • psgced

    Le FBI n’y arrive pas, Obama n’y arrive pas…. Alors on envoie Cazeneuve…

    Ahahahahahah mdr Epic Fail !!

    • miam

      Haha, c’est marrant cette sensation d’incrédibilité qu’on éprouve envers les politiques Francais, face au monde extérieur…

      • marc onetto

        Sensation ? Plutôt une réalité : inversion de la courbe du chômage, déchéance de nationalité, république exemplaire, non cumul des mandats, équipe ministérielle resserrée, fin des régimes spéciaux, gestion de la crise grecque, gestion de la crise migratoire …. Bref que de la gueule, rien dans le slip !
        Enfin c’est un métier d’être homme politique, la bêtise ça se respecte ! Comme disait l’ami Coluche : « La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » . A revoir son sketch sur les hommes politiques, ça n’a pas pris une ride !

        • psgced

          COLUCHE n’a pas pris une ride :) beaucoup de ces sketch sont d’actualité 👍

          • Insomnia

            Ce qui est malheureux malgré des années passé nos politiques continue à ce foutre de nous et nous faire miroité de belles choses. Dommage que Coluche est du disparaître, il aurait fait un très bon président à l’époque.

      • Tony Fiant

        Ben, quand on voit la dream team en place, je rigole simplement en pensant à un entretien entre hollande et poutine !
        Beaucoup de Français croient que nous sommes encore une grande puissance (l’arme nucléaire, brrrr), il faudrait qu’ils se réveillent

      • RemyM

        Tu as raison, il sont crédibles, lorsqu’il doivent défendre leurs intérêts personnels. Pour le reste je partage l’analyse de « marc onetto » ci dessous

  • David

    Faux débat ! Il existe des solutions tiers de cryptage !
    Faire pression sur les constructeurs ne changera absolument rien !

    • Spear

      Chiffrement les gars, chiffrement ! Pas cryptage !

  • geoffrey gil

    avec la bande de bras cassé qui nous sert de gouvernement ils vont seulement arrivé a se payer un aller retour aux US sans aucun résultat, à part une note de frais de bigmalion

  • Teddy

    En France, nos politiciens rêvent debout…

  • itachi

    En même temps ils peuvent toujours récolter les données auprès des opérateurs téléphoniques.

  • Bulldozer

    Déjà qu’Apple ne répond pas au courrier de Stéphane Richard lol

  • Tony Fiant

    Trump encore plus fort : il appelle à boycotter Apple ! S’il passe, retour aux années 50 aux states, Mac Carthy a peut être son successeur : les cocos, les gays, les blacks, les musulmans, les latinos, les femmes, faites attention !
    Quant au charismatique cazeneuve, je ris d’avance : le patron d’Apple va sûrement céder à la demande d’un obscur ministre d’un petit pays quelque part en Europe.
    Risible

  • Trackeur

    Vous n’avez rien compris. C’est juste un prétexte pour se payer des vacances gratuites sur le dos du contribuable.
    Franchement, le gouvernement américain n’arrive pas à les faire plier et on envoie le rambo français pour les faire céder. La blague !

  • A droite toute !

    • Tony Fiant

      Tribord pour les vrais marins :)
      Là, tu parles de ceux qui naviguent en eaux troubles, à babord comme à tribord mais ils n’ont plus le vent en poupe.