Chiffrement : pour BlackBerry, la position d’Apple est dangereuse pour la société

En février dernier, le FBI demandait à Apple de débloquer l’iPhone 5C de l’auteur de la tuerie de San Bernardino, chose que le géant américain a toujours refusé de faire. Aujourd’hui, le PDG de BlackBerry, John Chen s’exprime sur cette affaire et qualifie la position d’Apple de dangereuse et nuisible pour la société.

Bien que les deux sociétés aient une approche similaire vis à vis du chiffrement et de la protection des données utilisateur, le PDG de BlackBerry, John Chen n’approuve pas du tout la position de celui d’Apple, Tim Cook qui avait refusé la demande du FBI de débloquer l’iPhone 5C du tireur de San Bernardino.

« L’un de nos concurrents que nous appelons l’autre compagnie de fruit a montré qu’il ne souciait pas du fait que son attitude puisse nuire à la société (…) En tant que citoyen, je trouve ça troublant. Je pense que BlackBerry, comme toute entreprise, doit avoir une responsabilité civile de base. Si le monde est en danger, nous devons être capables d’aider. »

Il faut dire que le cas de l’iPhone de San Bernardino était assez particulier car suite à un changement de mot de passe, Apple aurait été dans l’obligation de créer une version spéciale d’iOS afin de pouvoir le déverrouiller. Or la firme craignait le code soit volé, ce qui aurait rendu l’ensemble des iPhone vendus dans le monde vulnérables. A l époque, Tim Cook avait déclaré que la demande du FBI était mauvaise pour l’Amérique.

Bien évidemment, ce n’est pour autant que BlackBerry est d’accord pour faire le moindre compromis sur la sécurité. Le cas de figure de la tuerie de San Bernardino reste un cas extrême.

« Les lignes directrices que nous avons adoptées exigent des actifs juridiques. Une citation à comparaître pour certaines données. Mais si vous les avez, il faut leur donner. »

Chen a ensuite ajouté qu’il était contre les backdoors qui permettraient aux gouvernements de contourner le chiffrement sans l’aide des constructeurs. Actuellement, les législateurs américains cherchent à faire passer une nouvelle loi qui permettrait de forcer les constructeurs à intégrer une backdoor à leurs appareils. Il est même persuadé que l’Union Européenne y viendra à son tour.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • comcom

    Bon bah au moins on sait qu’il ne faut pas acheter un blackberry

    • Jérémie

      Perso, ça ne me gène pas qu’en cas de besoin, les forces de l’ordre puisse accéder au contenu de mon téléphone bien au contraire !
      Si ça peut aider, je ne vois pas où est le problème !

      • ljebool

        Ce n’est pas parce que tu n’as rien à dire qu’on doit t’enlever le droit d’expression..

        Pareil pour les données, ce n’est pas parce que tu n’as rien à cacher qu’on doit t’enlever le droit des protections sur les données.

        Après, si l’utilisateur donne son accord, pourquoi pas.

        • Jérémie

          Ahhhh, les libertés individuelles….
          C’est quelque chose qui me fait rire (jaune) car bien souvent, ce sont les mêmes qui défendent becs et ongles ces fameuses libertés et qui reprochent aux forces de l’ordre de ne pas être assez actifs pour les protéger.
          Dans ce cas, il faut être contre les caméras déployées dans les villes qui pourront voir ce que ces gens font, contre les radars (je suis contre pour d’autres raisons) qui peuvent te surprendre quelque part et donc, renseigner ta position à un moment donné, contre les systèmes de pointage au boulot qui pourraient les trahir, etc…
          Quand j’en vois écrire que les systèmes de cryptage permettent de sauver des vies, je me gausse. Comment faisaient-ils avant ces systèmes ?

          • crachoveride

            Rie tant que tu veux mais c’est facile d’aller à l’extrême.Sans parler de backdoor il y a des solution toutes simple comme juste si je reprend le cas de l’affaire Bernardino et d’Apple, leurs demander de déverrouiller le téléphone directement avec une procédure permettant d’expliquer les raisons de cette demande et mettre en place des cas spécifique pour ce genre de demande sans passer par des backdoor. Et je prend cet exemple mais ça vaut pour tous. la tout le monde y trouverai son compte (sauf les hackeurs). Mais c’est sur que c’est plus facile de rire en partant dans des extrême quitte à aller dans des exemples hors propos..

          • exover

            Le gouvernement ne devrait pas a avoir a donné de raisons.
            On t’arrête pour telle ou telle raison alors la justice devrait avoir les moyens de fouiller ton téléphone, quoique tu en penses.

            Soit tu fais confiance en la justice, soit tu ne le fais pas.
            Mais si tu ne le fais pas, faut pas venir se plaindre des effets alors.

            Quant a dire ils peuvent déjà crypter etc etc… oui peut etre et? ce n’est pas une raison pour compliqué l’accès pour la justice et donc a l’enquête.

            on pourrait aussi accusé Apple ou d’autre société de complicité avec une entreprise terroriste, ça ne me choquerais pas.

            Je ne parle pas d’un backdoor mais on se doute bien qu’Apple a totalement les moyens « d’ouvrir » un iphone verrouillé.

            « j’aimerais » bien qu’on arrête un terroriste, que la même situation se fasse et qu’un attentat arrive et que cette attentat était écrit dans ce téléphone, juste pour voir les diverse réaction.

            A mon avis Apple serait très très très mal…..

          • comcom

            « on se doute bien qu’Apple a totalement les moyens « d’ouvrir » un iphone verrouillé. » <- Non, à partir du moment où tu ne connais pas la clé de cryptage, tu as beau connaitre le process qui a servi à crypter ça ne te sert à rien. Hors la clé (le mot de passe si tu préfères) c'est l'utilisateur qui l'entre (par exemple ton mot de passe de compte, ton empreinte digital et etc.).
            Au pire Apple pourrait récupérer les données cryptées ce que le FBI et cie savent déjà faire et ça ne leur servirait à rien.

          • crachoveride

            Vue le nombres d’abus qui ont en plus fait polémique à de nombreuses reprises, non effectivement je n’ai pas vraiment confiance en ce gouvernement malgré que je n’ai rien à me reprocher, et il faut être bien naïf ou avoir vécu dans une grotte pour passer à coté de leurs nombreuses bavures ou fermer les yeux sur leurs nombreux abus de pouvoir…

            Pour le cryptage (pardon chiffrage), il n’est pas question de rendre plus efficace celui-ci contre le gouvernement uniquement mais contre les hacker également, le gouvernement ne devrait pas avoir à déchiffrer un téléphone sans accord. Ce n’est que mon avis certes, mais non perso je ne suis absolument pas d’accord de filer « les clés » de mon téléphone au gourvernement s’il y a un problème.

            Pour le cas d’Apple et de cette affaire, la c’est (encore une fois) justement le FBI qui a merdé car ils ont tenté de déchiffrer le téléphone et l’on bloqué alors que s’ils s’étaient un minimum renseigné sur le sujet (c’est aussi leurs taf donc c’est le minimum surtout dans une affaire aussi importante), ils auraient vue qu’il y a un nombre d’essais limité, et Apple l’a dit également qu’il n’était pas contre les aider à déverrouiller l’iphone avant ça, après ce n’est pas qu’il ne voulais pas mais qu’il ne pouvait pas. La ou ça a fait polémique et la pour le coup je suis entièrement d’accord avec Tim Cook, c’est que le FBI lui demandait clairement de lui fournir une backdoor ou un outil permettant de déverrouiller l’iPhone mais ne voulait pas le faire déverrouiller par Apple (abus de pouvoir encore une fois), ils ont préféré se la jouer perso et on a vue ce que ça a donné … Surtout que ça ne les a pas arrêté pour autant mais bref…

            Apple a les moyen d’ouvrir un iPhone tant que le nombre d’essais n’est pas dépassé comme ils l’ont expliqué de nombreuses fois si tu te renseigne un minimum sur le sujet. Après libre à toi de penser ce que tu veux. Quel intérêt aurait Apple à mentir la dessus franchement? Aider les terroristes? ^^

            Pour ton exemple d’attentat c’est bizarrement déjà arrivé dans d’autres pays, et Apple a déjà pu aidé certains gouvernement, et la tu va me dire que bizarrement tu n’en a pas entendu, alors qu’une simple recherche sur le net pourra te le confirmer. Mais alors pourquoi? Parceque la le FBI à (oui je me répète) voulu se la jouer perso et abuser de son pouvoir en allant au dessus des lois. Il y a tout un tas d’explications et d’exemples sur ce sujet un peu partout sur le net avec des preuves si tu veux :) je te laisse chercher.

          • Jérémie

            Je crois qu’on s’est très mal compris car je ne parle pas de backdoor mais bien d’une solution permettant à la justice d’accéder au contenu d’un téléphone !
            La méthode m’importe peu. S’il faut que ce soit Apple qui déverrouille un Iphone sur ordre de la justice, je n’y vois pas de problème !
            Mes exemples ne sont pas hors propos.
            Comment on peut vouloir que la justice ne puisse pas avoir accès à son smartphone et être d’accord d’être filmé dans les rues par des caméras ?
            Comment on peut ne pas faire confiance à la justice et faire confiance à Apple, Google ou Facebook qui sont des entreprises privées qui ne sont pas soumises aux lois françaises ?

          • comcom

            « une solution permettant à la justice d’accéder au contenu d’un téléphone » <- ça s'appel une backdoor, à partir du moment ou tu as un solution pour contourner les sécurités mises en place pour normalement protéger tes données.

          • Jérémie

            En effet, c’est une backdoor mais elle peut être physique, pas forcément seulement logicielle. Ce qui impliquerait d’être en possession du téléphone.

          • comcom

            Je ne sais pas si tu as eu l’occasion de voir le reportage sur la sécurité des aéroports que je cite dans l’un de mes commentaires, la sécurité américaine a un jeu de clé qui ouvre chaque valise certifiée par leur sauce interne, c’était sensé être très sécurisé et protégé, finalement une simple photo du trousseau a été divulgué, un mec a eu l’idée de les modélisées en 3D, aujourd’hui elles sont imprimable, au final la sécurité de ces valises = 0.
            Si on créé même un objet physique un jour pour une raison x ou y le code se retrouvera sur le net et un petit malin aura l’idée de reproduire l’appareil qu’il faut avec un raspberry ou n’importe quoi dans le genre, au final ça sera encore pareil : sécurité = 0.

          • Jérémie

            Ton exemple est clair et relativement simpliste.
            On est en train de parler des entreprises les plus riches de la planète. Ce ne sont pas des fabricants de cadenas…
            Ils investissent énormément d’argent dans la recherche (ah non, pas Apple qui cherche l’inspiration ;-)) et en y mettant un tout petit peu d’imagination, ils seraient capable de mettre au point une solution technique physique et logicielle qui demanderait des technologies rares et chères de telle sorte que la copie ne serait pas à la portée d’une simple imprimante 3D…
            Mais évidemment, ça leur demanderait de l’investissement pour quelque chose d’inutile dans leur quête ultime du pognon. Il est bien plus simple de passer pour des sauveurs des libertés individuelles afin de générer plus de profit.
            Il ne faut pas absorber les discours puants de ces chefs d’entreprises multimillionaires. Ils ne sont pas des héros…

          • crachoveride

            Mais je suis bien d’accord, le fait est que dans cette histoire la, le fbi n’a pas demandé à Apple de juste déverrouiller l’iPhone, mais carrément de leur fournir un outil permettant de le faire (et qui pourrait fonctionner sur d’autres appareil) d’ou la polémique engendré par la suite.

            Je suis d’accord avec toi sinon, sauf pour Apple, Google, Facebook et autres qui contrairement à ce que tu dit sont bien soumises aux lois Française, du moins sur le territoire Français (bien qu’il y ai encore quelques points flou la dessus..).

            Pour le coup des caméra partout etc… cela va rassurer certains au cas ou ils se font agresser ou qu’il y a une preuve vidéo, et d’autres pas car si ça tombe entre de mauvaises mains, le système peut se retourner contre vous, c’est toujours le même débat (et utilisé de nombreuses fois dans les films, alors certes c’est de la fiction, mais ça peut devenir réalité, c’est d’ailleurs un débats qui fait toujours polémique dans la robotique et l’ia).

      • comcom

        En quoi ça aide ?
        Le gouvernement a déjà mis en place une surveillance chez les opérateurs et pourtant ça a changé qq chose ? Bah non…
        Vous croyez que les terroristes ont nécessairement besoin des cryptages de google/apple et cie ??? Lol genre les mecs ne seraient pas capable de crypter eux-même leur données ?
        Faut ouvrir les yeux un peu.
        Sur le principe, je ne suis pas contre l’accès aux données et pour un cadre bien précis, seulement ce qui me gêne c’est que systématiquement on subit les dérives de ces systèmes mis en place.
        Tient pour exemple dernièrement il y a un reportage qui est passé parlant de la sécurité dans les aéroports, les américains ont fait ajouter une serrure spéciale sur les bagages que normalement ils sont les seuls à pouvoir ouvrir. Seulement un jour qq’un a balancé une simple photo des clés, cette photo c’est retrouvée dans tous les journaux et un petit malin à eu l’idée de modéliser les clés, aujourd’hui elles sont tout simplement imprimable et plus aucune valise n’est réellement sécurisées…
        Pourtant l’idée de base était bonne, pouvoir ouvrir un bagage suspect, aujourd’hui n’importe quel personne mal attentionnée peu aussi ouvrir les bagages…
        Tient comme l’état d’urgence, sorti des attentats de novembre, on a mis en place l’état d’urgence encore valable le 14 Juillet dernier (hollande promettant le retrait fin du mois), au final ça a servi à qq chose ? Demande aux victimes et à leur proche pour voir ?
        Blackberry sort cette news juste pour faire plaisir au gouvernent américain, pour leur dire : sisi regardez nous on est bien des gentils collabo.
        Même Google et Microsoft sont d’accord avec Apple sur ce point.
        Microsoft a déjà rejeté des requête du gouvernent Américain qui n’a pas pu obligé Microsoft car les serveurs sur lesquels était stocké les données était dans un autre pays.
        Qu’ils surveillent les frontières déjà, qu’ils surveillent les sites et les comptes douteux avant d’essayer de faire croire qu’une surveillance de masse sert à qq chose. Ce ne sont pas les actions qui manque à faire avant.

        • Jérémie

          Je pense qu’il ne faut pas tout mélanger.
          Je suis entièrement d’accord pour dire que l’état d’urgence n’est absolument pas une réponse suffisante pour faire face au terrorisme.
          La situation me laisse très perplexe car j’ai l’impression que le gouvernement ne dit plus qu’il ne fait.
          Cela dit, pourquoi mettre des bâtons dans les roues ?
          Ce que fait Apple, c’est crypter le système du smartphone. De ce fait, ce n’est pas comparable à une application tierce de cryptage qui ne pourra pas empêcher le déverrouillage du dit téléphone et donc, sera moins efficace.
          Il est évident que je défends l’accès aux données dans un cadre bien précis et qu’il est essentiel que cela soit cadré. Mais en cas de dérives, je préfère que ce soit nos forces de l’ordre qui exagèrent plutôt que faire confiance à une société privé qui mange mes données à longueur d’année.
          Tu parles de mieux surveiller nos frontières. A cela, je te réponds que c’est mission impossible. Faut pas rêver, tu pourras mettre autant de monde que tu veux aux frontières, ça restera une passoire…
          Je te rejoins pleinement sur le manque cruel de surveillance des sites douteux et d’internet en général !

          • comcom

            Mais tout simplement parce ce n’est pas mettre des bâtons dans les roues, pour information, tout dev sait très bien faire une application pour crypter tout ce que tu veux.
            C’est pas de déverrouiller un smartphone qui intéresse les gouvernements, mais bel et bien les données qui sont dedans donc si elles sont cryptées par une appli, tu auras beau avoir accès au tel ça changera rien et ça sera tout aussi efficace.
            À partir de là, obliger les grandes entreprises à laisser un backdoor ou n’importe quoi pour accéder aux données d’un appareil c’est juste totalement absurde, ce n’est que juste laisser une porte d’entrée aux hackeurs qui seront bien plus intéressé et mal attentionnés.
            Pour ce qui est de l’exploitation des données là c’est encore une autres histoires, et pour le coup c’est la CNIL qui ne fait pas son taf à fond (bien qu’une news ressente parle de mettre Microsoft à l’amende s’ils ne changent pas leur politique sur le sujet).
            Pour les frontières il y en a pourtant des choses à faire, l’échange d’informations entre les gouvernements déjà ça serait bien un minimum.

          • Novaslash

            Je comprend ton ressenti par rapport à cette histoire et en effet, obligé à laisser un backdoor, c’est dangereux, il risque d’y avoir des dérives de la part des autorités, des piratages, … Là dessus, je suis contre.

            J’avoue ne pas savoir exactement comment fonctionne le cryptage, si la société éditrice du logiciel/os est capable de déverrouiller et décrypter mais je pense que c’est faisable et dans ce sens, ces sociétés ont une responsabilité.
            C’est là que je rejoins Jérémie dans le sens où il devrait être demandé à un juge qu’il fasse une ordonnance pour le déverrouillage/décryptage d’un smartphone si les raisons sont vraiment valable.

            Mais en parallèle, ça peut également conduire à des dérives car selon le juge en face des autorités qui effectuent la demande, il ne faudra pas forcément des raisons en béton armé.

            C’est compliqué de trouver le juste milieu entre la protection de la population et la vie privée.

            Sinon, pour le coup de la CNIL, c’est juste risible. 150.000€ d’amende, c’est de l’argent poche pour Microsoft. Ça me fait plus penser à un coup de pub pour nous dire que la CNIL surveille au grain.

            Et pour les frontières, je suis ton raisonnement. Je dis peut être des conneries mais avec les différentes histoires qu’il y a eu lieu ces dernières années, il semble que les pays ne collaborent pas énormément entre elles, surtout au niveau des informations.

          • comcom

            Ce que je fais juste remarquer c’est qu’un terroriste qui va développer une appli de cryptage en aura un peu carrément rien à faire des obligations de l’état…

            Au final, il y a plus de risque désavantageux a l’encontre de chacun d’entre nous (entreprise compris, piratage industriel et cie, faut pas juste penser qu’à nos petites photos perso dont tout le monde s’en fou bien évidement), que d’avantages véritables…

            Effectivement les pays communiquent mal, ça c’est peut-être un peu amélioré récemment avec ce qui arrive dans chacun de nos pays mais typiquement, un mec fiché en France ne le sera pas forcément dans un autre pays, le temps que les informations arrivent par demande officiel et cie il s’écoule du temps et ce n’est pas automatique du coup le mec à le temps d’aller se planquer une fois la frontière passée.

            Je ne comprend même pas pourquoi il n’existe pas une coalition international contre le terrorisme qui pourrait mener des actions de surveillance, d’infiltration, d’actions sur le terrain, des échanges d’informations et cie, car la France n’est pas le seul pays touché.

            On entend parler des actions faite à la sorti d’un attentat, ah là oui, des descentes de flics et cie, puis qq temps après ça coule tranquille… merde mais pourquoi est-ce qu’on ne continue pas à leur mettre la pression ?
            Les mecs sont recrutés à base de grosses conneries qu’on leur balance, mais pourquoi est-ce qu’on ne fait pas de notre côté démonstration de la réalité des choses ?
            Aujourd’hui on voit tous les politiciens faire leur ti coup de gueule pour s’afficher mais dans 1 mois ou 2, on entendra plus parler de rien…

          • Novaslash

            Pour le déverrouillage/décryptage, je pensais plus à des malfrats comme ici qu’à des terroristes car en effet, s’ils ont un bon informaticien dans le tas, il pourra crypter ce qu’il veut sans que les autorités puissent faire l’inverse même après une demande officiel de déverrouillage.

            Après, cela ne veut pas non plus dire que les portables de tous les terroristes sont crypter. Et sans déverrouiller l’appareil, il est difficile de le savoir au préalable.

            Et je ne pensais pas personnellement non plus. A vrai dire, je n’ai rien de crypter lol.

            Il faudrait une méthode officiel (demande auprès d’un juge compétent) pour pouvoir accéder au smartphone. Au moins le déverrouillage et éventuellement le décryptage si ça été réalisé par une entreprise.
            Mais du coup, comme je l’ai écrit et là, on se rejoint, c’est qu’il y a malgré tout un risque de dérive car tu peux très bien tomber sur un juge qui demandera de preuves en béton pour accéder à la demande comme à un clampin a qui tu fais les yeux doux pour qu’il accepte.

            Il est là le soucis entre la légitimité de la demande et la dérive potentielle.

            Pour le reste, tu as tout dis. Je ne peux qu’être d’accord avec tes propos. Inutile que je fasse moi aussi un pavé pour dire exactement la même chose que toi^^

            Tes écrits transpirent l’agacement et la colère, tout à fait compréhensible.

          • comcom

            Aujourd’hui avec internet, il est facile de récupérer ce dont on a besoin, donc un dev indépendant peut très bien développer un outil de cryptage, le publier pour « la connaissance », et ensuite être récupérer et installer facilement.
            Actuellement la solution officiel c’est ça, un juge demande à accéder aux données d’un « mis en cause », à partir de là, les forces de l’ordre on le droit de faire ce qu’il faut pour pouvoir y accéder.
            Aujourd’hui, le souci c’est qu’ils ne peuvent plus obliger les différentes sociétés de leur donner accès aux appareils, ils sont effectivement crypté par défaut et la clé de cryptage c’est l’utilisateur qui la fourni donc ils ne peuvent rien faire, le système est conçu de la sorte. Par contre ces mêmes sociétés coopèrent généralement lorsqu’il s’agit de récupérer les données de leur cloud (sauf certains car cf. news sur microsoft qui avait refusé l’injonction d’un juge car les données n’étaient pas stocké dans un pays ou il avait autorité sur ces données.).

            J’avoue, je trouve assez agaçant de voir les politiques venir faire croire à la population qu’ils faut qu’ils aient tous les droits sur nos vies personnels soit-disant pour mieux nous protéger alors qu’au final ça ne change rien et que ceux contre qui on lutte ont les moyens qu’il faut pour se protéger.
            Demain on donne accès aux smartphones, dans la foulée tout un tas d’outils de cryptage indépendant émergeront et seront utilisé par les malfrats, évidement peut-être pas par les petites merdes mais de toute façon ils ne valent pas grand chose voir finissent par craquer en interrogatoire car ils savent bien que c’est à leur avantage.
            Au final c’est encore et toujours du mensonge politique, ils surf sur la vague du terrorisme pour faire passer des lois absurdes et qui ne nous protège clairement pas mieux (on l’a encore constaté le 14/07).
            Tiens, il n’y a qu’à voir l’application SAIP que le gouvernement à payé une blinde pour avertir d’une attaque terroriste, clairement elle n’a pas été testée car elle n’a servi à rien du tout, pourtant c’est bien les dernières attaques de novembre qui ont motivé à débloquer ces fonds et voilà encore un coup d’épée dans l’eau…

          • Novaslash

            Je te remercie pour ces précisions quand au cryptage. J’en connais le principe mais les détails que tu viens de me donner, non.

            Du coup, à part si le mis en cause donne sa clé de décryptage, il n’existe donc aucune manière aux entreprises, qui proposent le cryptage, de pouvoir décrypter. En bref, j’ai fait des pavés pour pas grand chose lol.

            Punaise, maintenant que j’y songe, c’est limite si l’Etat ne fait pas lui-même du terrorisme avec cette soi-disant excuse du terrorisme pour s’enfoncer plus profondément dans nos vies privées.

          • comcom

            C’est pour ça que les états aimeraient une backdoor permettant de tout de même accéder aux données cryptées, en gros une sorte de cryptage décryptage avec 2 clés, une que l’utilisateur fourni et une que le gouvernement aurait, seulement bah comme les clés dont je parle, le jour où cette clé de décryptage « gouvernementale » est rendu publique, plus aucun appareil ne serait sécurisé ce qui serait catastrophique pour les entreprises dont les données sont bien plus sensible que nos données personnelles.

            Sans compter que si on créé cette clé de cryptage pour les « gouvernements » qui y aurait le droit ? Tous les gouvernements ? Donc les dictatures aussi ? Les gouvernements peut regardant sur la sécurité de cette clé de décryptage ? Donc elle va se retrouver rapidement dans la nature…

            C’est un peu le problème effectivement… d’un côté on nous présente le côté « tout beau tout rose » et on s’arrange bien de ne surtout pas parler des dérives et conséquences…
            (bon l’état ne fait pas du terrorisme non plus lol)

          • Novaslash

            En fait, j’étais persuadé que les entreprises comme Apple avait un moyen pour décrypter leur produit même s’ils disaient le contraire.

            C’est pour cette raison que j’ai insisté sur cette demande officielle auprès d’un juge compétent mais suite à tes propos, ça n’aurait aucun sens.

            Pour l’Etat, c’est vrai que j’exagère mais je trouve qu’on en est pas si loin malgré tout. Il nous « terrorise » dans le sens où il dit que les autorités doivent avoir tous les droits sur nos vies privées afin de nous protéger des véritables terroristes.

            Après, je ne dis pas que ça me fait terrorise ce genre de propos (et je suis loin d’être le seul) mais ça reste une forme de terrorisme pour que quelque part, on dise amen à ce qu’ils veulent alors que les vraies raisons ne comprennent pas que les terroristes.

          • comcom

            Tout à fait d’accord, ils jouent sur le côté « peur » pour dire allez on va faire ça, mais si, mais si, c’est pour votre sécurité… ou pas

          • Flo

             » A cela, je te réponds que c’est mission impossible. Faut pas rêver, tu pourras mettre autant de monde que tu veux aux frontières, ça restera une passoire… »

            tu ne rentre pas comme tu veux aux USA pourtant ! tu es fiché à ton arrivée, vacances ou travail peu importe, tes empreintes et ta photo sont prises, ça n’empêche peut être pas un attentat ou autre crime mais c’est hyper filtré, chez nous c’est la porte ouverte, tu rentre, tu sors, tu fais un peu ce que tu veux, alors mettre des barrières et fermer les frontières y a que ça de vrai au final aujourd’hui..

          • Jérémie

            Vérifier les frontières, ce n’est pas seulement les aéroports…
            Les terroristes ne pénètrent pas nos frontières en brandissant un billet de première classe…
            Comme je l’ai déjà écrit. Je suis frontalier et je passe la frontière deux fois par jour. De temps en temps, je vois les douaniers. Un individu qui souhaite entrer en France n’a que l’embarras du choix. Il y a des milliers de chemins qui permettent de passer la frontière. Tu ne vas pas mettre des douaniers sur tous ces chemins…

          • Flo

            non je parle des frontières de villes comme menton par exemple ou l’on rentre comme on veut, j’habite pas loin et pour y être passé en état d’urgence c’est juste une grosse blague, pas un douanier à l’horizon ! des contrôles ou des barrières c’est pourtant pas compliqué, combien au gouvernement ont déjà proposés de les fermer, aucun de la gauche n’a retenu cette option, parceque le 49.3 est plus important pour eux forcément..
            mais vérifier / fermer une frontière n’est pas difficile à mettre en place, je prends l’exemple de menton puisque je suis de nice, il y a 2 endroits pour passer, autoroute ou nationale, l’autoroute est très surveillé pour le passage de drogue et l’autre coté c’est vide, va comprendre..
            dans tous les cas il pourrait y avoir du renforcement de contrôle et ça ne se fait pas !

          • Jérémie

            Salut Flo,
            Tu prends l’exemple de Menton. Je ne connais que de nom, désolé…
            Tu dois avoir comme tu l’écris deux routes principales qui mènent à la frontière. Tu pourras les barrer comme tu veux, cela n’empèchera pas les criminels de passer par tous les autres chemins qui passent la frontière.
            Le seul moyen de contrôler plus ou moins ces frontières, c’est un mur avec des barbelés, des caméras et des sentinelles construit tout le long de la frontière soit 4082 km…
            C’est vraiment ce que tu veux ?

          • Flo

            ah oui désolé menton c’est la frontière avec vintimille en italie en fait ^^
            je ne dis pas de mettre des barbelés, mais de filtrer serait déjà un gros plus sur notre territoire ! tout et n’importe quoi rentre et ressort comme ils sont venus ! pas de contrôle rien c’est lamentable ! je n’en viendrais pas à dire de barrer et de mettre un mur mais de renforcer les contrôles serait déjà un pas en avant car la c’est du grand n’importe quoi ! les criminels pourront toujours passer partout, que ce soit en France ou ailleurs, mais pour reprendre l’exemple des états unis, quand tu arrives dans leur pays tu es fiché, et ça c’est une sécurité sur la suite, ils savent qui est où et qui fait quoi, biensur ça n’empêchera pas l’irréparable si certains sont déterminés, mais ça joue beaucoup sur la sécurité.

          • Jérémie

            Tu compares ce qui n’est pas comparable.
            Aux états unis, tu seras fiché si tu passes par les services douaniers de l’aéroport. Tu peux entrer aux États-Unis sans prendre l’avion dans quel cas, ce sera comme en France…
            Tu peux rentrer aux États-Unis sans voir un douanier.
            Tu veux mieux filtrer nos frontières. Comment tu veux t’y prendre pour filtrer plus de 4000 km de frontière ?

          • Flo

            ah non absolument pas, je suis déjà rentré au canada et après avoir passé le service douanier de l’aéroport, tu as une frontière ou tu es encore une nouvelle fois fiché (empreintes et photos).
            donc non tu peux pas rentrer comme en France lol

            « Tu veux mieux filtrer nos frontières. Comment tu veux t’y prendre pour filtrer plus de 4000 km de frontière ? »

            renforcer les contrôles c’est pas compliqué, ficher les personnes douteuses, interdire l’accès à des personnes dangereuse, tout ça est faisable et largement, seulement on a un gouvernement de pd qui s’amuse à user du 49.3 plutôt que de s’occuper de choses très importantes !

          • Jérémie

            Je crois que tu ne comprends pas ce que je veux dire : si tu as des douaniers au bord d’une route principale qui permet d’entrer en France, ils vont contrôler le massage sur cette route et crois moi, ça a été renforcé car 1 jour sur 2, je vois des douaniers où il n’y en avait plus depuis des années. Par contre, 1 km plus loin, tu as une petite route parallèle à cette route principale. Tes criminels vont passer par là et tes douaniers ne serviront à rien !
            Tu ne peux pas mettre des douaniers sur chaque route, chaque chemin !

          • Flo

            mais quel route parallèle ? il n’y a pas 50 routes pour passer les frontières en France, tu n’en as que 2, autoroute et nationale, après si le mec veut risquer sa vie et faire un trek par la montagne oui mais la c’est au péril de sa vie !! en temps normal ce genre de personnes ne passent pas par la, surtout que ce n’est pas considéré comme une route.
            en tout cas tout est possible, il faut juste se donner les moyens, et ça la gauche n’en a pas envie, on le voit en ce moment de toute façon et ça depuis 2012…

          • Jérémie

            Donc, il n’y a qu’une autoroute et une nationale pour venir de l’etranger vers la France…
            Effectivement, vu comme ça, c’est facile. 8 douaniers (2 groupes de 4) et on a sécurisé la France…
            Je ne comprends vraiment pas ce que fait le gouvernement…

          • Flo

            en Italie oui, en Belgique oui, ailleurs je sais pas ^^je n’ai pas parcouru la France entière mais c’est toujours comme ça en général, tu as une autoroute et une nationale, après tu as les montagnes ou routes vallonnées mais non répertoriées et pour certaines périlleuse (d’ou l’exemple de menton).
            perso j’ai arrêté de croire en ce gouvernement le 6 mai 2012..

          • Jérémie

            Peut être effectivement que les montagnes limitent un peu le nombre de petites routes mais ailleurs, tu as des milliers de petites routes qui traversent la frontière (petites routes, chemins de champ) !
            D’ailleurs, on les empruntait quand j’étais jeune et qu’on sortait au Luxembourg ou en Allemagne pour être sûrs de ne pas croiser les forces de l’ordre… (je sais, c’est pas bien…)
            Et s’il le faut, rien ne les empêche de passer à travers champ ou de débarquer par les voies maritimes…

          • Flo

            c’est sur.. rien n’empêchera une personne vraiment motivée de toute façon

        • Flo

          tellement vrai ce com ! j’ai vu le reportage sur les valises c’était abusé, et c’est un Français qui a craké les clés mdr le mec est recherché par le FBI, ça prend une ampleur de fou !

    • emmanuel milcent

      Toi tu as des choses à te reprocher :(

      • comcom

        C’est fou, dès que tu poses les doigts sur un clavier, c’est pour y écrire de la merde.

  • exover

    Je vois pas pourquoi. BB a totalement raison. C’est complétement crétin l’attitude d’Apple, il ne protège rien ni personne, c’est même plutôt l’inverse. Par contre ça fait plaisir a tous les imbécile, les mêmes qui vont pleurer car le gouvernement n’aura pas agit en temps et en heure pour stopper un attentat.