Chiffrement : Google, Microsoft et Facebook prêts à aider Apple face au FBI devant la cour

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 9 h 39 min

Dans l’affaire qui oppose Apple au FBI, la firme californienne obtient de plus en plus de soutien. Et d’après le Wall Street Journal, plusieurs compagnies, dont Google, Facebook et Microsoft, ont l’intention de déposer une requête conjointe soutenant Apple.

Le conflit opposant Apple au FBI dans l’affaire de l’attentat de San Bernardino n’en finit plus de faire parler. Aujourd’hui, selon nos confrères du Wall Street Journal, nous apprenons que plusieurs grandes compagnies américaines comme Facebook, Google ou Microsoft souhaitent déposer une requête devant le tribunal pour soutenir la firme de Cupertino.

Tout d’abord revenons sur les bases de cette affaire : à la suite de l’impossibilité pour le FBI d’accéder aux données de l’iPhone du terrorisme présumé de San Bernardino, un juge antiterroriste avait demandé à Apple de déployer un firmware modifié permettant d’installer une porte dérobée (un backdoor) sur le système.

Une demande qui avait été clairement rejetée par Tim Cook, craignant pour la vie privée des utilisateurs. John McAfee avait proposé son aide pour débloquer le téléphone par ses propres moyens, une demande restée sans réponse pour le moment.

Le Wall Street Journal nous apprend donc aujourd’hui que Google, Microsoft et Facebook ont l’intention de soutenir juridiquement la firme de Cupertino. Twitter pourrait bientôt également se joindre à cette initiative, bien que l’on ne sache pas si ce serait une démarche individuelle ou collective.

La totalité de ces entreprises ont multiplié les déclarations en faveur d’Apple dans ce conflit. Mark Zuckerberg, présent au MWC pendant la conférence de Samsung a déclaré : « Nous compatissons avec Apple dans cette affaire », Microsoft, contrairement à son ex-PDG Bill Gates, veut d’ailleurs déposer une motion de soutien à Apple dès ce jeudi.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • David

    Cette histoire prend une ampleur folle mais…
    A partir du moment ou il existe de solutions tiers de cryptages (Applications et autres) et que chacun peut en créer des nouvelles, imposer un backdoor aux constructeurs est une aberration !
    Cela ne fera que fragiliser l’ensemble des smartphone de la planète puisque la sécurité de leur contenu ne sera plus assurée !

    • Tony Fiant

      Un cryptage inviolable est aisément faisable, il suffit de voir nos CB. Si on se base sur une simple factorisation de nombres premiers sur une vingtaine de chiffres, tous les ordinateurs, y compris les plus puissants, de la planète mettront des milliards d’années, en moyenne, pour trouver la clé.
      Par contre, si l’ordinateur quantique voit le jour, il sera capable de faire des calculs polynomiaux en parallèle et, là, ce sera juste le système mondial bancaire qui s’effondrera mais je pense qu’ils auront anticipé…

      • Teddy

        L’ordinateur quantique ? :o ! Je pense qu’on a quelques milliers d’années avant la sortie d’une telle machine :D

        • Tony Fiant

          C’est pas dit, on arrive déjà à faire un calculateur quantique simple (comme une calculatrice de base mais encore plus… basique) en arrivant à lire le résultat car le gros problème vient de là.
          Quand on veut lire le résultat, il change (je simplifie mais c’est bien ça dans le fond) ce qui est évidemment un peu gênant :)
          Récemment, il y a eu des avancées astucieuses dans l’utilisation de la décohérence quantique qui semblent prometteuses. Pour ma part, je dirais un bon siècle pour le grand public et quelques décennies pour l’industrie IT.

  • fred

    Google et Krosoft pour la défense de la vie privée???? ahahah i dream debout la!!!

    • Novaslash

      C’est ce que j’étais en train de me dire justement.

      Le peu de temps que l’on passe sur le net, on a déjà la moitié de sa vie aspiré par ces géants du net. Et là, ils veulent se battre aux côtés d’Apple pour faire valoir le droit à la vie privée.

      Mouais, ça sonne faux je trouve.

      • fred

        Ils veulent peut être récupérer le cryptage d’Apple et donc ils font les fayots. lol

        • Novaslash

          Ha oui, vu comme ça, c’est tout de suite plus logique qu’ils aident Apple lol.

        • Tet Monboyo

          C’est du chiffrement aes standard, rien de sorcier.
          Ce qu’ils espèrent récupérer, c’est la croyance populaire que eux aussi sécurisent alors que c’est faux.
          Des mange-merdes.

  • jean-luc Mutabazi

    Hahaha Ils font ça pour qu’ils aient plus de chance de gagner;
    Si Apple perd Google etc. seront les suivant et risquent de perdre. Du coup pour éviter celà Google & co soutiennent Apple

    C’est un peu comme la guerre, La vérité sur pourquoi certains pays participent à une guerre alors qu’ils ne sont pas réellement concernés c’est parce qu le gagnant (s’il c’est le mauvais) risque de par la suite s’en prendre à eux …

    • Tet Monboyo

      Ils ne risquent rien puisqu’à la différence d’Apple, soit ils ne chiffrent pas (android), soit ils ont une backdoor (microsoft), soit leur métier, c’est d’exploiter les données personnelles (tous).
      Leur soutien, c’est juste un coup de com pour endormir leurs clients/moutons.

      • jean-luc Mutabazi

        Ah d’accord!!!!! J’avais zappé qu’android n’était pas chiffré ^^

        • Tet Monboyo

          On peut demander à Android de chiffrer les données mais ce n’est pas imposé (l’immense majorité des terminaux en service n’est pas chiffrée). Et Google a sans doute une backdoor pour ce genre de cas…

  • Tony Fiant

    Surréaliste mais amusant, les pires ennemis réunis face à Big Brother mais rappelons nous qui était Big Brother au départ ? Hum ?