Chiffrement : Bill Gates affiche son soutien au FBI contre Apple

Maj. le 9 février 2018 à 15 h 06 min

Dans le conflit qui oppose Apple au FBI, jusqu’ici les rôles étaient bien réparties, d’un côté les agences gouvernementales et de l’autre les géants de la technologie comme Google ou Twitter. Aujourd’hui une voix contraire se fait entendre, et pas n’importe laquelle : celle de Bill Gates, ex-PDG de Microsoft.

bill gates apple fbi

Lorsque que Mark Zuckerberg a déclaré hier au MWC que Facebook « compatissait avec Tim et Apple », nous n’imaginions pas qu’une autre figure éminente de la Silicon Valley allait émettre un avis contradictoire concernant cette affaire.

En effet, Bill Gates, ex-patron emblématique de Microsoft vient de prendre à contre-pied tout le monde en affichant son soutien au FBI dans cette histoire. Contrairement à Tim Cook qui avait peur pour la sécurité et la vie privée de leurs utilisateurs, Bill Gates déclare ainsi, au Financial Times, que c’était « un cas particulier dans lequel le gouvernement demande à accéder à des informations. Il ne demande pas un accès de manière générale »

Une déclaration qui survient alors que le patron de la firme de Redmond, Satya Nadella, n’a pas encore fait de déclaration publique sur le sujet. Mais une porte-parole a fait savoir au même journal que Microsoft faisait partie de l’organisation « Reform Gonvernment Surveillance » qui comme son nom l’indique souhaite une réforme de la surveillance dans le pays, notamment après le scandale de la NSA.

Cette organisation s’est prononcée contre la mise en demeure du tribunal fédéral chargé de l’affaire, ce qui donne une indication sur la position de Microsoft. Rappelons par ailleurs que John McAfee veut mettre fin au conflit entre Apple et le FBI, en proposant de débloquer lui-même le téléphone, par ses propres moyens.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !