Chiffrement : Apple veut savoir comment le FBI a débloqué l’iPhone 5c

Maj. le 15 mars 2018 à 10 h 52 min

Vous le savez sans doute, le FBI a réussi à débloquer l’iPhone 5c du terroriste de San Bernardino, Syed Farook, et ce, sans l’aide d’Apple. Désormais, selon l’agence de presse Reuters, l’entreprise américaine souhaite absolument savoir quelle faille a été utilisée pour parvenir à un tel résultat.

entreprise-israelienne-fbi-iphone

En effet, Apple souhaite le savoir puisque d’autres affaires similaires sont en cours c’est le cas de Jun Feng, un dealer de drogue dont le gouvernement veut débloquer l’iPhone 5S. Cependant, le juge fédéral de Brooklyn ne peut forcer la firme à le débloquer. Le Departement of Justice (DOJ) voulait traîner l’affaire devant les tribunaux, avant de trouver la solution pour celui de Farook.

Pour rappel, le FBI aurait proposé un contrat de 15 000 dollars à l’entreprise israélienne Cellebrite pour mener à bien cette opération. Signe que l’administration y tenait particulièrement, et force est de constater qu’elle a réussi.

Ainsi, la firme de Cupertino et d’autres entreprises sont concernées par la technique de déblocage utilisée par le DOJ, surtout si elle tombe entre de mauvaises mains. Ainsi des hackeurs pourraient se faire de l’argent au détriment de la sécurité des utilisateurs.

C’est un peu ce que craignait Tim Cook qui jugeait la demande du FBI comme étant « mauvaise pour l’Amérique ». La faille utilisée doit donc être connue d’Apple, afin que ses ingénieurs puissent éventuellement la combler.

Pour trouver quelle faille a été employée, la bataille judiciaire concernant l’iPhone 5S de Feng doit se poursuivre, afin que les preuves soient exposées sur la table lors du procès. Ainsi, à cette occasion, Apple pourrait demander la méthode employée pour débloquer l’iPhone 5c de Syed Farook.

C’est une manœuvre complexe certes, mais cela permettrait aux utilisateurs d’iPhone de voir si leur téléphone est réellement en sécurité ou bien s’il est touché par une éventuelle faille. A l’heure où la vie privée et la sécurité font débat, c’est une question à ne pas négliger. Vous le voyez, la bataille entre le FBI et Apple n’est peut-être pas tout à fait terminée.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !