Charlie Hebdo : Youtube supprime des vidéos des attentats !

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 14 min

Ce matin le directeur de Google France, Nick Leeder, était au micro de France Info. L’occasion pour lui de revenir sur le rôle d’internet et plus particulièrement de Youtube pour lutter contre le cyber-terrorisme. Ainsi il a déclaré que Google avait déjà supprimé des vidéos de Youtube diffusant les attentats contre Charlie Hebdo. La plupart d’entre elles ont été signalées par les autorités françaises.

Le directeur de Youtube l’assure, tous les contenus ne peuvent pas être mis en ligne sur la plateforme de vidéos. Ceux qui incitent à la haine et les contenus visuels choquants ou violents sont interdits. Néanmoins, comme pour les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook, on ne peut pas empêcher la publication du contenu mais attendre qu’il soit signalé, soit par les utilisateurs, soit par les autorités.

Nick Leeder n’a pas précisé le nombre exact de contenus supprimés ni les causes exactes de ces suppressions. Il assure que s’ils ont été retirés de Youtube c’est parce qu’ils faisaient l’apologie au terrorisme et à la haine.

Nous le rappelions les jours précédents, et le gouvernement l’a rappelé hier lors de la séance à l’Assemblée Nationale en hommage aux victimes des attentats, la surveillance du web et des réseaux sociaux va être intensifiée. Le Premier Ministre, Manuel Valls a d’ailleurs fixé un délai de huit jours à son Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour préciser les mesures qui seront prises sur ce point.

Les autorités sont déterminées à lutter contre ce genre de pratique et beaucoup d’internautes n’hésitent pas non plus à relayer les propos haineux aux autorités. Les premières condamnations ont d’ailleurs été prononcées et des internautes ont écopé de peines de prison ferme.

Aujourd’hui, le controversé humoriste Dieudonné est en garde à vue pour apologie au terrorisme suite à un statut posté sur Facebook. Une chose est sûre, les autorités et les acteurs du web semblent déterminés.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article