Si le secteur des lunettes connectées est encore balbutiant, c’est que restent des points techniques et éthiques à améliorer, d’autant que leur prix reste encore très élevé pour le grand public. Côté technique, l’un des plus grands défis reste de fabriquer des batteries suffisamment performantes et petites pour assurer assez d’autonomie à ces appareils dont l’électronique ne peut, par définition, occuper trop de place.

Il y a aussi la question du confort visuel, avec des écrans encore très petits ou encore des inquiétudes liées au copyright d’oeuvres cinématographiques, les Google Glass sont par exemple interdites dans de nombreuses salles de cinéma aux États-Unis. Enfin, ces lunettes soulèvent des questions éthiques, puisque l’on peut par leur biais prendre des photos et vidéos de personnes à leur insu et immédiatement les partager sur les réseaux sociaux.

Mais ces problèmes ne sont pas indépassables. Et l’utilisation des lunettes connectées dans des secteurs tels que la santé a montré comment ces dernières pourraient bien, dans un avenir tout proche, complètement bouleverser nos habitudes.

 

Snapchat lance ses lunettes connectées Spectacles à 129$

Snapchat vient de lancer ses lunettes connectées baptisées Spectacles. La rumeur s’intensifiait depuis quelques temps, elles sont désormais officielles. Elles coûtent 129 dollars, et Snapchat a mis en place un...

Voir plus d'articles
19c4f73d7d10f067e9e2ef396beb74201111111111111111111111111111