Cash Investigation : les représentants de Free répondent dans une lettre ouverte

Suite à l’enquête de Cash Investigation, émission animée par la journaliste d’investigation Elise Lucet, les représentant du personnel de Free ont décidé de répondre dans une lettre ouverte accusant celle-ci d’avoir choisi de montrer un seul aspect de la réalité. Tentative de brouiller les pistes ? Difficile à dire pour le moment.

free cash investigation

Un certain opérateur français est chamboulé depuis la diffusion de Cash Investigation sur les TV françaises. En effet, l’émission menée par la journaliste d’investigation Elise Lucet s’est attardée sur le cas Free, et ses conditions de travail particulièrement dans ses centres d’appel. La nouvelle n’a évidemment pas plu au sein de l’opérateur.

Si leur première réaction aura été de mettre 3 directeurs de centre d’appel sur la sellette, cela ne veut pas pour autant dire qu’ils ne vont pas jouer la défense. Et aujourd’hui, Free a publié une lettre ouverte signée de ses représentants du personnel qui accuse la journaliste d’avoir choisi une version des faits plutôt que les faits eux-mêmes. La voici dans son intégralité, telle qu’envoyée à nos collègues d’Univers Freebox.

La lettre des représentants du personnel de Free à Cash Investigation

Madame LUCET,

Contrairement à la déclaration des droits et des devoirs des journalistes (Munich) et à la charte d’éthique et professionnelle des journalistes, qui évoquent l’impartialité, l’équité et le respect de la vérité dans le traitement de l’information, vous n’avez même pas pris la peine de nous contacter, ni de contacter, nous, élus majoritaires, et les autres personnes qui travaillent chez Free, afin de connaitre nos positions quant aux différents évènements cités dans votre émission, pourtant, vous faites un métier pour lequel beaucoup de personnes se sont sacrifiées et continuent à le faire, parfois même au prix de leur vie, pour que la vérité et la justice triomphent toujours.
Vous avez donné la parole à un seul représentant syndical minoritaire, qui n’a eu aucun mandat électif sur le site de Colombes (Mobile / Election de 2016). Vous n’avez jamais jugé utile d’interroger les syndicats majoritaires, les autres élus et représentants. Une vraie occasion pour un règlement de compte par un syndicat. Vous avez pris parti, retranscrit les informations qui vous sont communiquées par ce syndicat.
Pardonnez-nous, vous nous apportez une preuve supplémentaire que ce syndicalisme utilise des méthodes de voyous qui mettent en danger les salariés et qui menacent l’emploi dans nos entreprises. Nous nous permettons de citer Badinter qui disait en 1992 à quelques extrémistes juifs lors de la commémoration de Vel d’hiv  » …vous déshonorez la cause que vous croyez servir « , c’est exactement ce que ce syndicat fait actuellement.

Parlons maintenant de vos « témoins » :

Le responsable du plateau :

Ancien conseiller, ancien responsable d’équipe adjoint, ancien responsable de plateau, ancien soutien d’un responsable de site qui licenciait des personnes sans ménagement, nous avons été contraints de mener une série d’actions pour que cette personne soit mise hors d’état de nuire.

Féral a gravi tous les échelons, il n’a jamais saisi un élu pour se plaindre de ses conditions de travail, ou pour signaler un abus, Il a licencié plus de 200 salariés à lui seul, ce qui est mathématiquement impossible, mais, quand bien même, il est complice de cette pseudo politique. Ramener un cannibale pour parler des personnes qu’il a dévorées, il n’y a que Cash Investigation qui peut le faire. Oui, le système est ainsi fait.

Le délégué syndical de SUD :

Pour être clair, il lui a suffi d’obtenir quelque voix pour être désigné comme délégué syndical, sans être élu. Sa seule politique sur le site de colombes est :

– Dénoncer les salariés et les élus.
– Filmer et enregistrer les salariés à leur insu.
– lancer des enquêtes CHSCT pour avoir le maximum d’heures de délégation et ne pas travailler.
– Inonder la direction par des réunions qui durent parfois trois jours, oui, ce n’est pas une erreur, vous avez bien lu, trois jours.
– Tourner autour de chaque salarié fragile pour exploiter sa souffrance.
– Chercher des cadavres, partout, de maintenant ou d’hier.

Nous nous arrêtons là…

Un personnage qui n’a porté aucun sujet qui concerne les salariés, il aime parler de lui, pour lui. Il n’a pas la légitimité des urnes, mais il a celle de Cash Investigation, oui, le système est ainsi fait.

Tenez-vous bien. Ce Monsieur reçoit des consignes directement de son syndicat, jusqu’à là, rien d’anormal, mais la personne qui lui dicte la stratégie à suivre, est un salarié détaché de chez…Orange, notre concurrent, mais il passe plus de temps chez Free. Il est d’ailleurs venu aujourd’hui dans notre entreprise ! Vous l’avez bien lu, au nom d’une étiquette syndicale, un concurrent peut venir chez nous et jubiler sur cette image donnée par Cash Investigation. N’y a-t-il pas quelque chose de surprenant dans ce fonctionnement ? Oui, le système est ainsi fait.

La RRH (responsable des relations humaines) :

Le comble, Cash Investigation met en scène une sanction d’un salarié pour avoir eu quatre retards de quelques minutes, ce qui est ignoble de la part de la direction. Mais le saviez-vous ? C’est cette RRH elle-même qui a mis en place cet échelon de sanction, elle a sanctionné plus de salariés en un an, que tous les RRH du site de Paris. Manger avec le loup et venir pleurer avec le berger. Oui, le système est ainsi fait

Maintenant, parlons de la direction :

Tout d’abord, une petite introduction, nos équipes ne reçoivent de consigne de personne, nous avons juste cette rage contre l’injustice, car nous avons une équipe d’élus qui travaille durement pendant que les élus des autres syndicats sont défaillants, ils ont eu des mandats, des heures de délégation et tous aux abris, les salariés attendront les prochaines élections pour les recroiser, une fois tous les quatre ans, c’est un peu comme nos députés, oui, le système est ainsi fait.

Angélique GERARD :

Alors que dire, c’est notre patronne, pourtant accessible 24/24 7/7, nous avons des désaccords, parfois des analyses différentes, mais toujours avec le même objectif : Quand un problème se pose, nous ne la quittons sans trouver une solution. Nos échanges les plus musclés finissent par se calmer dans une sorte de compromis. Elle bouscule son agenda, elle annule son déjeuner, rentre tard chez elle, pour un seul salarié, un seul cas, un seul sujet…

Nous mettons au défi, un seul salarié, qui a eu un problème et qui après nous avoir sollicités n’a pas trouvé une solution, parfois des problèmes qui dépassent le cadre de l’entreprise.

Nous l’avons rencontrée la semaine dernière, car nous avons des sujets qui sont en attentes : grille de prime, salaires, recrutements, des sujets qui concernent nos salariés, elle est toujours à l’écoute, elle croise les informations, et elle est présente. Mon rôle, notre rôle, c’est de ne laisser aucun salarié en détresse, c’est ce que nous faisons tous les jours.

Xavier NIEL :

Le grand patron, le milliardaire, le puissant, mais laissez-nous vous dire quelque chose :

Quand nous avons lu son interview dans Society, nous avons cru à une blague. Aller dire que nous faisons un travail « horrible » c’est juste le suicide de sa réputation. Nous lui avons envoyé un mail lui disant que nous étions en colères, que les mots ont un sens, que nos salariés l’écoutent et s’inquiètent. Il a répondu, nous sommes rentrés dans une petite polémique, qui s’est terminée par : Je peux rencontrer les salariés inquiets.

RDV pris, il s’est excusé, il nous a expliqué qu’il voulait dire « pénible » et non « horrible », qu’il n’a aucune intention de délocaliser nos emplois. Nous avons notre centre d’appel dans le 8ème arrondissement, d’ailleurs, cash a oublié de préciser que nous sommes le seul centre d’appel sur Paris.

Réunion de Xavier Niel avec les élus du personnels suite à la parution de l’article de Society

Tout cela ne vous intéresse pas, tout comme le salarié que vous avez interviewé dans notre centre d’appels ce jour-là. Nous vous l’accordons, un salarié avec une ancienneté de plus de 10 ans qui aime son travail ainsi que ses conditions, ne fait pas vendre. Ce n’est pas du sensationnel, et puis, nous sommes dans une époque où dire du bien n’intéresse personne, il faut dire du mal, pour ouvrir les polémiques, exacerber les passions, provoquer, diviser.

Non, Madame LUCET, c’est votre univers qui est impitoyable !

Votre pouvoir vous donne la capacité de déformer, de désinformer, et de trier ce que vous voulez publier, mais pitié, ne le faites pas au nom du devoir d’informer.

Vous aurez notre reconnaissance le jour où vous allez parler du management chez France Télévisions, du nombre de CDD, des licenciements des personnes qui ont donné leur vie à ce service public. Vous avez peut-être, chez vous, des salariés en burn-out, peut-être à coté de votre bureau, ou que vous croisez dans les couloirs de votre grand bâtiment.

Soyez fiers, car votre reportage a provoqué de la haine, des insultes, des menaces de mort, et nos collègues ont récolté les conséquences.

Quant à nous, nous allons davantage travailler, notre mission est d’honorer nos mandats et servir nos salariés, et non pas de faire couler notre entreprise.

Enfin nous terminons par la citation de MalcomX :

« Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés, et aimer ceux qui les oppriment »

Elus Comité Central de l’UES
Elus Comité d’Entreprise
Elus Délégués du Personnel.
Elus CHSCT.

Réagissez à cet article !
  • Wesh Negro

    C’est trop long. Un résumé peut être ?

    • Sanchomill

      Pas dire du mal de notre entreprise parce que c’est notre gagne-pain.

      • Impega

        Non…

        Un vrai résumé : Elise a montré ce qu’elle voulait montrer, soit seulement ce qui va dans son sens (tout pourri), alors qu’il y avait clairement matière à montrer le côté face de la pièce.

        • Eric Magosse

          C’est le principe de l’émission. Ils ont attendu d’être concernés pour s’en rendre compte ? Ils flippent pour leur entreprise et donc pour leur job. Ils me font penser aux fans de cyclisme qui, pour noyer le poisson, disent « regardez dans les autres sports au lieu de nous jeter la pierre ». Par ailleurs, mon expérience professionnelle m’incite autant de prudence envers l’honnêteté syndicale qu’envers l’honnêteté patronale. Ils ont peut-être raison, ou pas, mais le fait d’être syndicalistes ne fait pas d’eux les garants de la vérité universelle.

          • Impega

            Oui bien sûr.
            Mais on ne peut nier que le reportage ne tend jamais le micro à quelqu’un pour qui tout va bien.
            Et le choix des témoins, si ce qu’affirme les syndicats est vrai, est aussi douteux.

          • invité

            Je travail dans une boîte de Télécom. J’ai pu me rendre compte ces dernières années que les représentants syndicales ne s’occupe que de leurs propres intérêts au détriment de tous les salariés (départ à la retraite anticipé, nomination dans une autre filiale…). Et pendant ce temps là, les autres salariés subissent. Le reportage n’était peut-être pas objectif, mais il reflète parfaitement la réalité.

          • Impega

            D’ac, merci du témoignage :)

          • RATEL74

            @ invité
            Tu as très bien résumé la situation globale des syndicats.
            Et ton post est très pertinent.

          • Eric Magosse

            Le but de l’émission (et du journalisme d’investigation), c’est de dénoncer des choses cachées qui ne vont pas, pas de promouvoir des choses qui vont bien ou dont on prétend qu’elles vont bien (ça c’est du publi-reportage).

          • Impega

            Non, j’appelle ça un reportage à charge, qui est à l’opposé de ce que j’appelle du journalisme.

            Je ne dis pas que ce reportage en est, c’est juste pour répondre à Eric que je distingue clairement les deux.

  • Shulk Monado

    Free pas content, France2 méchant

  • Paca75

    Lucet est au journalisme ce que Macdonald est à la gastronomie !

    • Jérémie

      J’aime beaucoup la comparaison…

    • Sly74

      Lucet est au Journalisme ce que justement la définition du journalisme est ! Elle fait honneur à cette profession où malheureusement trop de journalistes sont passés maitre dans l’art de vendre de la soupe.

      • LaDenrée

        Prendre a partie une personne ou une enseigne au lieu de s’attaquer au système c’est faire honneur a cette profession ? Non je ne crois pas… Elle est tombé dans le racolage ni plus ni moins…

      • romain gonzalez

        en même temps les médias son muselé, faut pas dire du mal des grandes entreprises qui finances les campagnes présidentiel surtout, sinon tu perd ton poste, je sais pas pourquoi ils l’ont tjrs pas viré d’ailleurs, mais temps mieux^^ raconte nous encore des histoires Mme Lucet !!
        Pendant ce reportage y avait aussi les conditions de travail chez Lidl, et ça ne fait pas polémique ça ? j’ai vécu 10ans ce que les employés de cette boîte vivent, et y a rien de faux dans ce doc, donc, je ne vois pas ce qui serai faux sur free. et être payé en nature avec des soirée cinéma et tout… pour info carrefour aussi fait des repas collectif genre barbecu entre tout les employés tout ça, bah en tant qu’employé, quand tu est à peine au dessus du smic, tu préfères que cette argents soit investis dans des primes, ou meilleurs conditions de travaille, que dans un repas, ou une séance de cinéma… apres quand t’as un bon poste bien payé, c’est sur que tu aimes ces « petits » avantages. mais encore une fois, faut pas comparer un ouvrier pas qualifier, d’un qualifier, c’est pas du tout les mêmes conditions de travail..

    • pipam

      j’aimerais bine savoir coment soon traitées ses équipes, aussi. Si ils sont sous pression tout le temps, comment elle gère les petits retards, comment son collègue qui a porté 8 tonnes de colis chez Lidl a été remercié pour ce « petit effort de quelques semaines »…. Parce que dans le genre machine, elle a l’air bine gratinée aussi….

  • Anthony Agulhon

    Élise et non Elize …

  • Jérémie

    Ce genre d’émission est à vomir mais malheureusement, on nous en sert de plus en plus avec du contenu orienté et pas du tout objectif…
    C’est le sensasionnel qui compte. J’ai eu l’impression d’une émission superficielle et j’ai éteint la télé car pas assez naïf…
    Je trouve la réponse adéquate et mais je doute qu’elle soit comprise par les journalistes visés…

    • iAndroid

      Ah oui quand ça va pas dans ton sens t’es vexé et tu boudes comme un petit garçon, aucune ouverture d’esprit. La démocratie c’est aussi d’accepter d’autres idées et visions que la tienne, autrement ben t’es totalitaire.

      • Jérémie

        T’es pas un peu à la masse toi ?
        Qu’est-ce qui ne va pas dans mon sens ? Je ne comprends rien…

        • iAndroid

          « emission à vomir… contenu orienté et pas du tout objectif…sensationnel qui compte…émission superficielle et j’ai éteint la télé », c’est suffisant pour déterminer que dès que ça ne te conviens pas tu boudes et tu ronchonnes dans ton coin parce que Free c’est des gentils et faut pas en dire du mal.

          • Jérémie

            J’en ai rien à cirer de Free !
            Que le sujet concerne Pierre Paul ou Jacques, c’est la même chose !
            Cette émission, comme de plus en plus d’émissions qu’on nous balance aujourd’hui, sont d’un niveau ahurrissant !
            Que ce soit les journalistes ou Free, dans ce cas, la vérité n’est ni d’un côté, ni de l’autre. Chacun montre ce qu’il veut que l’on voit et ça a toujours été comme ça et ce sera toujours comme ça…
            Aucun intérêt…

          • iAndroid

            Selon les thèmes, Cash investigation a levé bien des lièvres et Elise Lucet donne de sa personne et est menacée. Comme on dit, il n’y a que la vérité qui blesse et heureusement que cette émission existe avec notamment les réactions en caméra cachée, et encore il y a des filtrages avant diffusion…
            A te lire, j’ai l’impression qu’il ne faudrait pas révéler certaines choses…

          • Jérémie

            « A te lire, j’ai l’impression qu’il ne faudrait pas révéler certaines choses »
            Ce n’est pas du tout le message de mon commentaire, bien au contraire !
            Par contre, je suis du genre perfectionniste et, quand on fait quelque chose, il faut que ce soit bien fait !
            En l’occurence, ce n’était pas le cas de cette émission. C’est cela que je dénonce.
            Quand j’ai pris l’émission en route, elle était aux côtés d’un membre de la direction de chez Free (je ne me souviens plus de sa fonction et je m’en balance).
            Elle avait l’air choquée du fait que le nombre de salariés d’un centre d’appel n’ait cessé de diminuer depuis une grève. Peut-être l’a t’elle fait mais est-ce qu’elle a estimé le nombre de salariés optimal qu’il aurait fallut dans ce centre d’appels pour qu’il fonctionne de la bonne manière ?
            Si elle ne l’a pas fait, son intervention n’a aucun fondement….
            Ce n’est qu’un exemple…

          • diordnAi

            Laisse tomber, selon lui tu n’aimes pas Free : tu es un sain, tu défends le défendable (sans prendre partie) ou tu aimes Free : va au bûcher Jeane d’Arc (j’exagère mais c’est ça en gros)

          • Jérémie

            Oui, c’est vrai qu’il a l’air assez limité…
            J’esperais l’aider à évoluer… ^^

          • iAndroid

            Je n’ai pas besoin d’aide titi !

          • Jérémie

            On a toujours besoin d’aide…

          • Abus

            Quand on mène des investigations (c’est bien dans le nom de l’émission ?), on récupère des éléments et des témoignages des deux côtés de la barrière. Or ici, seuls les mécontents sont apparus à l’écran ! A partir de là, seul la moitié du boulot a été effectué… Je ne dis pas que ces abus n’ont pas eu lieu et qu’ils ne doivent pas être sanctionnés, mais il faut voir quelle proportion de salarié est concerné avant de donner une image complètement négative d’une entreprise.
            Il ne faut pas prendre tout ce qu’on voit et qu’on entend pour argent comptant, il faut prendre du recul !

  • PariSiriGu

    Pathétique cette lettre ! Élise à été trop gentille avec free .

    • crachoveride

      C’est surtout qu’elle n’a rien trouvé d’autre ^^

  • biboy25

    Et le reportage sur lidl personne n’en parle ? Il n’était pas objectif non plus ! Ou c’est par chauvinisme primaire que vous êtes indignés par le reportage sur free?

    • Eric Magosse

      Il était quand même méchamment étayé, je trouve.

  • Sly74

    Hummm, mouai !! Quand on a que 2 neurones pour n’en faire qu’une synapse il vaut mieux pour vous de continuer à regarder la TV débilitante style TPMP plutôt que Cash Investigation ou Quotidien, vous allez vous rendre service : les deux neurones ne seront pas en surchauffes, pas de maux de tête et surtout aucun problème de conscience lorsque vous paierez vos abonnements au plus bas prix.

    • krm

      je reve ou tu defends quotidien comme une emission « intellectuelle, qui denonce » ?

      • Sly74

        « Intellecruelle » ? Je n’ai pas vu ce mot dans mon poste ! Comme une émission qui fait réfléchir sur notre société et qui dénonce, oui , comme Médiapart d’ailleurs ! Pour la télévision, seule Cash Investigation fait le boulot de journaliste et d’investigation ! Pour L’information au quotidien, seul Quotidien avec sa liberté de ton permet de sortir de tous ces magazines et journaux d’information formatés de façon identique. Et pour la presse seul Mediapart fait le boulot en ce moment ! Il suffit de voir d’où viennent tous les scandales Politiques,santés, ecologiques et economiques qui sont sortis ces dernières années ! CQFD

        • Sly74

          Pas « Intellecruelle » mais « Intellectuelle » bien sur !

  • Guillaume Marotte

    Ca pointe les conditions de travail de plus en plus précaires… Et vous (Free & consorts), le seul truc que vous avez arrivé à sortir, c’est : « c’est pas nous, ce sont les autres ». Bravo ! Quant aux tentatives d’appel des chefs de Free, le reportage le dit : tous les messages sont restés lettre morte. Mais ca doit aussi être de la conspiration ;)

    • crachoveride

      « Quant aux tentatives d’appel des chefs de Free, le reportage le dit : tous les messages sont restés lettre morte »

      C’est vrai mais le seul truc qui m’étonne ici c’est que Elus Comité Central de l’UES, Elus Comité d’Entreprise, Elus Délégués du Personnel, et Elus CHSCT prétendent le contraire et Elise LUCET n’a aucune preuve de ce qu’elle avance sur ce sujet donc qui dit la vérité? On a le bénéfice du doute pour ça et c’est malheureusement quasiment à chaque fois pareil dans l’émission :-/ Je ne m’avance pas de qui à raison ou tord, juste que je trouve dommage de ne pas prouvé de l’envois de mails ou de tentatives d’appels sans réponse pour les contacter. Est ce pour faire monter l’audience?

      • Eric Magosse

        Mais enfin… Ils inventent les tentatives de rendez-vous, peut-être ? La théorie du complot a encore de beaux jours devant elle…

        • ♌ bRigHt CitY

          Quand tu vois comment l’avocate de Free réagit à la demande d’itw, que la fameuse GERARD refuse de s’entretenir avec Lucet, refuse d’être filmée (alors qu’elle fille elle-même avec son tel) j’ai plutôt tendance à croire Lucet quand elle dit que les demandes sont restées vaines. En plus on le sait, c’est l’habitude de toutes les grandes entreprises.

      • Sly74

        Saches que Free est une Grosse Boite avec plein d’avocats et Huissiers à son service. Donc si elle affirme des choses qui sont sans preuves , elle se fera attaquer et perdra son procès. Pour l’instant mainte fois attaquée, et pas une fois elle a perdue car tout est bétonné ! Après on peut mettre en doute que la terre soit ronde ! ou pas !

  • iAndroid

    Tiens comme par hasard Free minimise en communiquant sur le dénigrement d’un syndicat minoritaire de gauche.
    Ah mais bien sûr, n’oubliez pas que Niel est un grand copain de Macron… si vous voyez ce que je veux dire… enfin bon j’me comprends.

    • applepie

      le syndicalisme n’est pas censé avoir de parti, mais ce n’est que la théorie

  • applepie

    Pfff pathétique, et ça croit servir le syndicalisme en faisant ce genre de lettre, en tapant sur les autres syndicats sous prétexte qu’ils ne sont pas majoritaire alors qu’ils sont censés avoir le même objectif.
    Je dis pas que les médias français de ces dernières années est à encenser, loin de là, mais vraiment pathétique surtout que certains éléments étaient concrets, les mails, les licenciements, et j’en passe…
    Sous prétexte qu’un syndicat est minoritaire il n’a pas le droit de parole, sous prétexte qu’un employé a licencié, il n’a pas le droit d’en parler, sous prétexte que ce soient des responsables touchés, on ne doit pas les défendre…
    Je me répète, je sais mais c’est pathétique et ils dégoutent tout le monde, MALHEUREUSEMENT, du syndicalisme…

  • Bahia Tenerife

    Ils sont où les noms des signataires de cette lettre desdits « représentants du personnel »?

    • applepie

      Quel est ce syndicat majoritaire puisqu’il en est fier !

      • Esteban

        Il suffit de se renseigner un peu pour voir qui sont les principaux syndicats chez Free…

  • Jérémy Vaudelet

    Pour avoir travailler chez Free, je n’ai pas a me plaindre, ils prennent énormément soins de leurs employés,
    Café gratuit, des boisson offertes par l’entreprise, une salle de cinéma avec des films en avant premières,
    deux soirée par an avec nourriture et boissons a volonté ( en transformant littéralement l’entreprise en boite de nuit ), une écoute très présente, je pense que plus de 90% des entreprises n’en font pas de même …

    • iAndroid

      Toi t’es le genre de mec qu’on achète avec du café, des boissons, de la bouffe et des avant-premières de cinéma ? Franchement je travaille dans une boite pour toucher un salaire, pas pour me faire des potes, les « collègues » sont juste des relations de travail. J’attends une écoute j’ai besoin en cas de difficultés personnelles, qu’on ne me mettre pas la pression du chiffre, etc, après faut pas s’étonner des arrêts maladie.

      • Jérémy Vaudelet

        Ton raisonnement est complètement stupide, le café, les avants premières ect …. sont des plus pour créer une cohésion entre les employé créer un lien humain entre les salariées. Si tu aime ton travail on a pas besoin de te mettre la pression, tu sais ce que tu dois faire, tu connais tes objectifs, personnellement on ne m’a jamais mis la pression quelques soit la boite ou j’ai bosser ( startup ou non )

        • iAndroid

          « créer une cohésion entre les employés créer un lien humain entre les salariés », comme je te l’ai dit, ça je n’en ai rien à foutre.

          • Jérémy Vaudelet

            Ouais donc tu es débile, désolé pour toi, tu peux retourner te pendre tranquillement.
            Bisous

          • iAndroid

            Ah voilà, tu révèles ta vrai personnalité, tu es juste là pour de la productivité; en fin de compte si tu montes ton entreprise je te vois bien appliquer le même schéma en amadouant tes salariés avec des soirées et autres, ben ouais ça coûte moins cher que de donner un meilleur salaire…

          • Sanchomill

            Insulter ou caricaturer des gens que vous ne connaissez pas (et ça vaut pour les deux), ça ne va pas faire avancer le débat…

          • iAndroid

            Ta morale à 2 balles…

          • Sanchomill

            Tu ferais bien de l’appliquer pour le bien de tous, ou d’aller troller ailleurs.

          • Jérémy Vaudelet

            Je suis d’accord avec Sanchomill, a la base je voulais apporter mon point de vue quand je travaillais la-bas point. maintenant je n’y travaille plus donc je n’ai rien a défendre, je m’en tartine le jonc de ce que tu peux penser iAndroid.

          • Esteban

            Il ne sert à rien de répondre à cette personne (iAndroid)…quand il n’est pas d’accord il caricature et ses arguments wow ! Enfin bref un tocard…
            Pour connaitre un peu Free de l’intérieur et pour avoir rencontré pas mal de monde y travaillant (de la tête à la base) les choses sont loin d’être aussi terribles que cela même si tout n’est pas rose.

          • Flo

            Laisse tomber ce pauvre type sans âme, c’est le boulet du site, tu peux à la limite l’inviter à un diner, et encore…

          • MisterX

            Lache l’affaire mec,IAndroid « ne pense pas » tout simplement. ;)

          • iAndroid

            Je n’ai pas de conseils à recevoir mon petit, hein ? donc si ça ne te plait pas, TU vas voir ailleurs si j’y suis.

          • iAndroid

            Ah voilà tu révèle ta vraie personnalité! En fait tu es juste la pour troller et provoquer des débats stériles; en fin de compte tu n’a pas de vie et tu cherche a créer la polémique pour cracher ton amertume a ceux qui ont mieux réussi que toi qui n’a pour seule occupation que d’insulter des gens sur les forums… Je te plains et en même temps tu me fait pitié pauvre garçon

          • pipam

            autoflagellation ??

          • MisterX

            Voila pourquoi tu viens cracher ta haine et ta stupidité sur les blogs,c’est parce que tu n’as pas d’amis,et personne ne veut être pote avec un con pareil,je comprends mieux ton pauvre comportement ici et ailleurs.

    • Eric Magosse

      Et tu faisais quoi chez Free ?

      • iAndroid

        Il devait être serpillothérapeuthe !

    • Jérémy Vaudelet

      J’etait développeur la bas, et iAndroid je suis pas le genre de mec qu’on achète avec du café ou autre, je trouve juste l’intention louable, et peu d’entreprise prenne l’aspect humain en compte comme eux le font, si tu trouve que ton entreprise prend soins des employés, tu auras encore plus envie de t’investir dans ce que tu fais…

      • iAndroid

        Je travaille dans une entreprise pour toucher un salaire et m’investir dans ma vie familiale, pas pour m’investir dans l’entreprise et engraisser la hiérarchie supérieure qui ne donne que des miettes.
        Et pour moi des cafés, des soirées, etc c’est bidon et ça ne m’apporte rien, je préfère avoir de la thune que de supporter ces mascarades comme aussi les « stages de cohésion ».

        • diordnAi

          C’est pour ça que tu es aussi ronchon !

      • Eric Magosse

        Je ne juge pas ce que tu cherches dans un boulot, chacun son truc. Par contre, développeur, c’est un métier qualifié où si on te presse comme un citron, ça risque d’être plus contre-productif qu’autre chose. Donc s’il ne faut pas prendre les conditions de travail des call centers pour la norme, je suis catégorique quant au fait qu’il faut en faire de même pour des postes comme le tien.

        • Jérémy Vaudelet

          Je suis d’accord avec toi, c’est vrai que dans les call center de free ( qui était a coter du pôle R&D) ils avaient des quota, si ils les faisaient pas il dégageais ( je bossais sur le nouveau logiciel pour la MCRA ( qui gère le call center ) directement en liens avec Angélique Gerard donc je sais de quoi je parle )

  • gospecial

    Citer l’exemple du vel d’hiv comme exemple, les syndicats feraient mieux de s’acheter un QI !

  • Bahia Tenerife

    Et puis convoquez Malcom X, Badinter et les victimes juives du Vel d’Hiv!!! Ca va les points Godwin et l’indécence!

    • iAndroid

      C’est quoi des points godwin ?

      • diordnAi

        Orange vient de livrer ta box ou ?

      • Bahia Tenerife

        C’est quand tu es à court d’arguments et que tu fais référence à la shoah, au nazisme (et par extension à tout moment historique d’une extrême gravité, comme ségrégation…), alors que ta position à défendre n’a strictement aucun rapport avec ces moments terribles de l’histoire et ce, pour justifier l’injustifiable

        • iAndroid

          ok et ça vient d’où ce terme, ça a été inventé sur des forums ? parce que god = dieu, win = gagner, donc gagner des points divins je ne vois pas trop le rapport avec la religion juive ?!

          • Bahia Tenerife

            Ca vient d’un avocat américain qui s’appelle Mike Godwin qui a théorisé la Loi Godwin, ça n’a rien à voir avec Dieu, mdrrrr…

          • iAndroid

            Pfff c’est nul

          • Smallseb

            (1990) De la loi de Godwin, du nom de Mike Godwin, et de point. Cette loi énonce que « plus une discussion dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 ».
            Beaucoup utilisé sur les forums, avant que les réseaux sociaux n’envahissent la toile;

      • MisterX

        Inculte ,sors un peu,au lieu de troller partout ou tu passe,instruis toi.

  • raptor

    personnellement je comprends pas vos commentaires?!
    on sais tous que les journaliste montrent ce que ils ont envies.
    est ce que l’on se posent les bonnes questions?
    moi je crois plutôt que le reportage tombe pile-poil au moment où la nouvelle freebox va sortir,enfin je pense?!rien n’est sùr,mais le doute subsiste
    donc ma question est la suivante,est-ce que ce reportage est innocent?!.

  • itachi

    Il ne reste plus qu’à attendre une plainte de Free contre cash investigation. Et puis vu qu’ils dénoncent les conditions de travail chez France télévision, ils peuvent demander à leur patron, actionnaire du journal le Monde de faire une enquête.

  • Léonidas

    Feraient mieux de ne pas trop la ramener ces différents « élus » de Free parce que tant Mr Niel que Mme Gérard n’ont pas daigné vouloir répondre à une demande d’entrevue avec France 2.

    Il n’y a que la vérité qui blesse…

    • Grabo20

      Ils auraient pu dire n’importe quoi, Lucet avait en tête de leur en mettre plein la gueule.

      Libre à chacun d’en tirer les conclusions qu’il veut.

      • DELAUNEY

        Il y a de quoi on en prendre plein la gueule avec des verbes comment « liquider » pour parler des grévistes marocains c’est plus que de l’indécence.

        A ce niveau la DRH devrait être virer pour faute grave ainsi que le directeur pour n’avoir rien signalé et par complicité

  • J-Claude Bour

    bonsoir à tous et à toutes
    Juste de passage sur ce forum (je surfais sur le net pour savoir si les 2 entreprises incriminées ou citées par Cash Investigation avaient réagi.
    J’ai vu et revu cette émission par 2 fois avant de savoir si je gardais ou non mes contrats chez Free ou non..car, de prime abord j’étais plus enclin à aller voir ailleurs…et puis et puis.. je suis tombé..sur ..vous.
    Je passerai sous silence ce que m’inspire I Android…un ersatz de nombriliste, qui devrait créer sa micro entreprise en étant seul salarié et patron..
    Je bosse depuis 26 ans dans un établissement de restauration et chaque jour on se « défonce »pour maintenir notre boite à flot, maintenir nos emplois et accessoirement gagner quelques subsides supplémentaires (primes) quand il y a moyen. Pas de ciné, ni de virées entre collègues (qui sont aussi des amis) 2 ou 3 soirées dans l’année entre nous histoire de consolider le ciment qui nous lie (15 salariés ..une petite famille en fait).
    En ce qui concerne Cash Investigation, bon..soyons clair, j’aime le concept même si les sujets traités sont souvent à charge…( et oui !on aime bien les méchants…ça nous rassure quelque part..de voir qu’il y a pire que soi). donc manque flagrant d’impartialité ( en ce qui concerne Free j’entends)..ils ont (L’équipe de « journaleux ») grattés là où il fallait….et ça marche (plus grosse audience de la soirée et réactions en chaine)…si au moins ça pouvait nous permettre de nous dire « ben chez nous (au boulot) on n’est pas si mal lotis…
    Que la grande majorité (silencieuse) des travailleurs de chez Free est heureuse de travailler dans cette boite…et bien! tant mieux..Si cela pouvait être pareil partout..
    voilà c’est juste mon point de vue et j’avais envie de le partager..bonne route à tous
    J-C

  • Abus

    Dans toutes les grandes entreprises, il y a, à un moment ou un autre, des abus et des débordements qu’on ne peut pas tolérer, mais généralement seulement quelques salariés sont concernés. Plutôt que d’interroger des gens au hasard dans l’entreprise, Cash Investigation a été dénicher uniquement les abus. Bonjour l’impartialité !
    Il faut savoir prendre du recul face à ce genre d’émission qui est d’abord là pour faire de l’audience…
    Quand aux directeurs de Lidl et Free, ils n’ont pas été très malin. Quand vous ouvrez les portes de votre entreprise et que vous accepté un entretien avec Cash Investigation, il faut s’attendre à prendre des coups !

  • DELAUNEY

    mois je veux bien que l’on me dise ce que l’on veut mais il y a des faits de maltraitance humaine, quand on voit le mail de la DRH et le verbe « liquider » sur les grévistes marocains ou le chantage à l’emploi, c’est inadmissible, la c’est vraiment une faute grave. On peut montrer du doigt Elise LUCET mais les faits sont les faits.

  • DELAUNEY

    Je voulais signaler que le courrier des soit disant élus de Free est faux, pour pouvoir déclencher une enquête CHSCT il faut une majorité au sein de ce CHSCT et donc être élu, comment le délégué syndical qui n’est pas élu peut déclencher une enquêtes alors ? Il a fort à parier que le courrier n’a même pas était écrit pas les représentant du personnel mais la direction de Free. Et une poignée d’élus collabos c’est empressée de le faire suivre. Peut encore le coup des syndicats pseudo réformistes pour soigner leurs carrières personnelles

  • romain gonzalez

    Allons, free, vous n’etes pas les seuls à avoirs des cadres pourrit, vous êtes juste dégoutté que le reportage porte sur vous, et non sur un autre service de téléphonie, hein ?^^
    et n’osez pas évoquer des grands noms, et de grandes phrases, pour vous défendre. on en a rien à foutre qu’on disent du bien de vous, surtout que pour entendre du bien sur les entreprises, faut questionner les cadres, pas les employés, qui eux, vivent des conditions de travail bien moins confortable.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !