Cartes SIM : Gemalto rassure, ses cartes à puces seraient toujours “sûres” !

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 23 min

Après le gigantesque scandale du vol des clés de cryptage des cartes SIM ces derniers jours, l’entreprise Gemalto ne pouvait se murer dans le silence. Le groupe envisage ainsi une importante conférence de presse ce mercredi 25 février afin de revenir sur cet événement sans précédent. En attendant, quelques éléments jouent déjà la carte de l’apaisement, certifiant que les cartes à puces produites seraient toujours “sûres”.

L’affaire avait fait grand bruit, nous en parlions il y a quelques jours, la NSA en collaboration avec le GCHQ anglais ont volé des clés de cryptage SIM directement au sein de l’infrastructure réseau de Gemalto. Ces dernières permettraient, très facilement, de lancer une écoute téléphonique et même de récupérer en clair tous les échanges émanant d’une même carte SIM.

Selon The Intercept, le site qui a révélé l’affaire, Gemalto n’était pas au courant de l’opération menée par les services secrets. L’entreprise a d’ailleurs fait part de sa surprise le jour même dans les médias, tout en rappelant qu’elle prendrait toutes les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité promise à ses clients. Un déficit d’image serait dramatique pour le groupe, l’un des leaders mondiaux du secteur.

Sans surprise, la Cote de la société accuse de lourdes baisses en bourse et Gemalto s’est décidé à répliquer en se soumettant à l’exercice de la conférence de presse qui, nous l’espérons tous, permettra de mettre en lumière certaines zones obscures de ce vol massif de données. A ce jour, il est difficile d’en chiffrer l’ampleur, même si des millions de clés pourraient être concernées selon The Intercept.

Le groupe a néanmoins tenu à rendre public les toutes premières conclusions de l’enquête chargée de faire toute la lumière sur l’événement. Ces dernières “montrent déjà que les produits SIM de Gemalto […] sont sûrs”. Pas certain que ce premier communiqué suffise à rassurer les nombreux clients de la firme, mais il faudra s’en contenter en attendant mercredi. Rappelons que le vol de données est en nette augmentation entre 2013 et 2014.

Via

Réagissez à cet article !
  • Athena223

    petite erreur :
    “la côté de la société”

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Play Store: les développeurs d’Android viennent d’y débusquer un nouveau malware

Bravo aux développeurs de l’équipe Android ! Ceux-ci viennent en effet de remporter une belle victoire contre un nouveau malware qui avait bien décidé de se répandre sur le Google Play Store. Par leur promptitude à l’action, les développeurs sont parvenus à empêcher le déploiement de Lipizzan. Que s’est il passé au juste au fin fond du code du Play Store ?

20884ce1c7d86dba3c7c4e41f3256020}}}}}}}