TPMP : le CSA condamne C8 à 3 millions d’euros d’amende, victoire des internautes

Les internautes viennent d’obtenir une victoire qui restera sans doute dans les annales. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) vient de condamner la chaîne C8 à payer une amende de 3 millions d’euros suite à la diffusion du sketch à caractère homophobe dans l’émission Touche pas à mon poste. C’est la première fois qu’une telle pression des internautes permet de peser dans une telle affaire.

tpmp amende csa

Petit retour en arrière. En mai dernier, Cyril Hanouna piégeait en direct dans l’émission Touche pas à mon poste des homosexuels. Il a fabriqué de toutes pièces une petite annonce de rencontre. L’animateur prenait alors en direct au téléphone les intéressés sans qu’ils ne le sachent. Un canular qui n’a pas été du goût des téléspectateurs qui se sont empressés de manifester leur colère sur les réseaux sociaux et plus largement le web. Cyril Hanouna ne s’était pas privé d’ailleurs de se moquer des internautes en question.

Après plusieurs mois, le CSA a rendu son verdict le 26 juillet. La chaîne C8 est condamnée à payer une amende de 3 millions d’euros pour ce sketch diffusé dans TPMP. Par voie de communiqué de presse, le CSA explique que cette décision a été prise car l’émission a eu « recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles ». Il ajoute que malgré « trois mises en garde et deux mises en demeure » il n’a « manifestement pas été entendu » par la chaîne. Et d’ajouter :

La société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations.

TPMP vs internet : le triomphe des réseaux sociaux

Ce qui est intéressant pour nous (site d’info high-tech et vie numérique) dans cette affaire, c’est de constater à quel point les réseaux sociaux et le web en général sont devenus puissants au fil du temps.

Car si le CSA a été alerté, c’est grâce aux internautes et aux nombreuses plaintes diffusées sur les réseaux sociaux. Ce mouvement d’indignation a donné lieu à 47 000 plaintes auprès du CSA. Certes, comparé au nombre de téléspectateurs c’est peu, mais suffisant pour alerter le CSA et lui demander d’analyser les images.

Sur Twitter, Facebook ou sur la blogosphère, le mouvement des internautes avait même réveillé les marques, celles qui choisissaient de diffuser leurs publicités avant, pendant ou après TPMP. Interpellées par les internautes, de nombreuses entreprises comme Orange ou SFR ont choisi de ne plus diffuser leurs publicités durant ce programme, pour envoyer un message à la chaîne et en signe de protestation contre ce genre de pratiques.

C’est ce mouvement des internautes qui a conduit à une décision sans précédent. Jamais les internautes n’ont réussi jusqu’à présent à influer sur une telle décision. Un signe fort de la place que prennent aujourd’hui les réseaux sociaux et de la portée que peuvent avoir nos messages. Reste à voir maintenant si nous sommes capables de nous unir pour des causes beaucoup plus importantes.

Plus d’infos TV :

Posts not found

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus TV : la marque va lancer une Smart TV 4K en 2019

La OnePlus TV arrive ! OnePlus travaille en effet actuellement sur une Smart TV LED 4K, annonce la marque chinoise. Après le succès rencontré sur le marché du smartphone, OnePlus s’apprête à débarquer sur celui des télévisions connectées avec une…