Canalplay est mort, Netflix fait sa première grosse victime

Canalplay, c’est bientôt fini selon le patron de Canal+, Maxime Saada. Incapable de rivaliser avec Netflix ou Amazon Prime Vidéo, le service du groupe va prochainement fermer ses portes. De 800 000 abonnés, il était passé à 200 000. L’Autorité de la concurrence est accusée d’avoir mis des bâtons dans les roues de Canal avec ses restrictions sur les exclusivités. SALTO, la plateforme de TF1, France TV et M6, a un concurrent en moins avant même son lancement.

canal play appli

« C’est terminé pour Canalplay », a déclaré Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, lors d’une audition par la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat. Il a ainsi annoncé la mort du service de SVOD de Canal. Saada rejette la faute sur ses concurrents, Netflix en tête, mais aussi sur les autorités françaises, qui n’ont pas permis à la plateforme de rivaliser avec alternatives américaines.

Canalplay ne pouvait pas rivaliser avec Netflix

« Face à Netflix et Amazon, nous n’avions plus la possibilité d’avoir des exclusivités dans notre offre de service de vidéo à la demande », s’est plaint le patron de Canal, qui attaque ici l’Autorité de la concurrence. En effet, celle-ci avait interdit à Canalplay de proposer des productions exclusives afin qu’il ne domine pas trop le marché français. « Ils viennent de lever cette injonction [en juin 2017] mais c’est malheureusement trop tard ! Canalplay est passé de 800.000 à 200.000 abonnés ! », regrette Maxime Saada. A titre de comparaison, Netflix a dépassé les 3,5 millions d’abonnés en France.

Cette impossibilité pour Canalplay de se démarquer de la concurrence pendant si longtemps a forcément été préjudiciable. Début juin, 13 Reasons Why était la série la plus regardée sur Netflix en France. Une production maison. Dans le passé, Stranger Things, House of Cards, Orange is the New Black ou La Casa de Papel constituaient les références du catalogue. Toutes des exclusivités Netflix. Ce genre de contenus sont de très puissants produits d’appels, et Canalplay en était privé.

Maxime Saada n’a pas précisé quand la plateforme allait fermer. Il a toutefois précisé que Canal+, qui a aussi perdu les droits de la Ligue 1, était armé pour résister à ce coup dur. Il explique que le groupe est en train d’évoluer et de s’adapter à l’évolution du marché, avec notamment la « remise en cause des dogmes historiques », relaie OZAP. Pour s’en sortie, Canal regarde également de plus en plus vers l’international.

La disparition de Canalplay devrait laisser un peu de place à SALTO, le service de TF1, France TV et M6. Orientée productions françaises et européennes, cette plateforme disposera des programmes diffusés sur toutes les chaînes en clair des trois groupes et bénéficiera également de contenus originaux. Suffisant pour prétendre grappiller des parts de marché au géant Netflix ? Réponse dans quelques mois.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitch bloqué en Chine, le service de streaming fait peur aux autorités

Twitch s’est fait bloqué en Chine. Le service de streaming a énormément gagné en popularité dans le pays à l’occasion des Jeux panasiatiques, qui incluaient six compétitions d’eSport. Un engouement pour une plateforme étrangère qui a fait peur aux autorités chinoises,…

Netflix : top 10 des meilleures séries du catalogue

Voici notre top des meilleures séries Netflix ! Si vous venez de vous abonner au service de VOD, ou si vous vous apprêtez à tomber à court d’épisodes de votre série fétiche, on vous a concocté un top 10 des meilleures…