Canal+ a arrêté de diffuser TF1 pour éviter d’être « pris au piège »

Maj. le 19 mars 2018 à 19 h 19 min

Canal+ a arrêté de diffuser TF1 pour ne pas tomber dans le piège tendu par la chaîne privée, a expliqué Maxime Saada, le directeur général de Canal+, à nos confrères du Figaro. Le dirigeant a tenu à lever le mystère sur la décision de la chaîne cryptée de ne plus diffuser les chaînes gratuites du groupe TF1. Le directeur général a cependant précisé que la reprise des négociations avec TF1 était toujours possible. 

canal+ TF1

Ce jeudi 1er mars 2018, Canal+ a arrêté de diffuser les chaînes du groupe TF1. Contrairement à Orange, qui continue de diffuser illégalement les chaînes gratuites en l’absence d’accord, Canal+ a décidé de prendre les devants. Au total, 5,8 millions de foyers français sont concernés par cette décision. Mis au pied du mur, TF1 s’est dit scandalisé par la manoeuvre de Canal+.

Canal+ lève le voile sur le piège tendu par TF1

Du côté de Canal+, on se félicite plutôt de l’arrêt de la diffusion des chaînes de TF1. « Nous avons décidé de sauter le pas quand nous avons compris que la position de TF1 était totalement intransigeante. Nous discutons avec eux depuis juillet 2016. Cela fait cinq fois que nous reportons le délai d’expiration de nos accords de distribution et TF1 proposait encore de les proroger jusqu’en avril ou mai » a rappelé Maxime Saada. « C’est un piège. TF1 veut nous entraîner jusqu’à la coupe du monde de Football en juin 2018 en Russie car c’est la seule chaîne à la diffuser en clair. À ce moment-là, ils espèrent que nous soyons obligés de signer devant la pression de nos abonnés »  accuse le directeur général de Canal+.

Malgré cette intransigeance, Maxime Saada reste ouvert à la reprise des négociations. « Nous ne sommes pas fermés à la reprise des discussions avec TF1. Nous ne rémunérerons pas les chaînes gratuites de TF1 mais les services associés » a-t-il assuré, en s’alignant sur les positons exprimées par Orange, l’autre célèbre antagoniste de TF1. Pour l’heure, Maxime Saada laisse cependant le soin au Tribunal de Commerce de Paris de s’exprimer sur le conflit. Quelques jours avant à l’arrête de la diffusion, Canal+ attaquait en effet TF1 en justice.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !