Et si les cabines téléphoniques devenaient des bornes WiFi ?

Et si les cabines téléphoniques devenaient des bornes WiFi ? A New-York les autorités ont choisi d’effectuer cette transformation, mais en France, le gouvernement ne semble pas très enclin à franchir le pas. Explications.

cabine telephonique wifi

Que va-t-on faire de toutes ces cabines téléphoniques qui restent implantées partout sur le territoire ? En toute logique, si l’on suit ce qui se fait à l’étranger, on pourrait les transformer en bornes WiFi publiques.

C’est la piste qu’a donné Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique, en début d’année dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale. Elle avait alors en janvier dernier posé la question suivante :

Pourquoi ne pas mettre le Wi-Fi dans les cabines téléphoniques ?

En avril dernier, c’était la député Les Républicains Marianne Dubois qui relançait le gouvernement sur le sujet. Elle interrogeait alors ministre de l’Economie Emmanuel Macron sur la possibilité de transformer les cabines téléphoniques en bornes WiFi comme c’est déjà le cas à “New-York, Londres ou Bruxelles”.

Le problème c’est que le Ministre de l’Economie n’apporte aucune réponse à cette question. Or, c’est la loi Macron qui a obligé Orange à démanteler les cabines téléphoniques à partir de l’année prochaine. Dès 2016, la présence d’une cabine dans chaque commune n’est plus obligatoire.

Les députés s’interrogent alors sur le coût et l’impact écologique d’un tel démantèlement. Les lignes téléphoniques étant déjà en place et entretenues, pourquoi ne pas s’en servir pour créer un réseau de bornes WiFi publiques ?

Le coût d’une telle opération serait certainement moins élevé qu’un vaste programme de démolition. Qui plus est, écologiquement, conserver ces cabines serait également une bonne chose, la filière du recyclage étant saturée.

L’avenir des cabines téléphoniques reste donc un mystère. Pour l’utilisateur ce serait évidemment une vraie bonne nouvelle que de les voir se transformer en bornes WiFi. Mais c’est le gouvernement qui décidera, et pour le moment il a choisi de faire la sourde oreille et de botter en touche en rappelant l’objectif de couverture des zones blanches par les opérateurs.

Via

Réagissez à cet article !
  • Victor Silaire

    Par contre la nocivité des ondes WiFi ça tout le monde s’en care, au moins maintenant grâce à ça on est sur d’être exposé 24h/24

    • joe2x

      ca malheureusement, cela rapporte tellement de thunes le marché du wifi avec beaucoup d’acteurs dépendant de cette techno qu’il y a un lobbying énorme pour connaitre la nocivité en toute indépendance !! on le saura que bien plus tard quand il y aura un drame si il y a sur plusieurs dizaines d’années de recul

      • Victor Silaire

        Ouaip, on sait pas encore les réels effets de la wifi malheureusement, mais s’il y a un jour un drame, plus on continue comme ça plus immense il sera.

    • sachouba

      On reçoit environ 100 fois plus d’ondes émises par son smartphone que par les antennes-relais 3G ou Wifi (même la Lune émet plus d’onde que celles-ci…). Alors à moins que tu n’aies pas de smartphone et que tu vives dans une grotte, ça ne devrait pas changer grand chose…

      • Victor Silaire

        Les ondes wifi sont beaucoup plus nocives pour l’organisme que les ondes des téléphones

        • sachouba

          Ce n’est pas ce que j’ai lu ni la conclusion à laquelle je suis arrivée à grand renfort de physique, mais éclaire moi donc sur le sujet.

        • kenny33

          Source ?

    • smartuser8

      Tkt pas, un petit terroriste se servira d’une de ces bornes pour communiquer une fois et le gouvernement les enlevera pour donner l’imression de réagir XD

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Les rumeurs spécifiant un possible changement de nom de SFR laissent désormais place à du concret. La marque au carré rouge va désormais s’appeler Altice, nom de la maison-mère à l’origine de son rachat il y a plusieurs années de cela. L’objectif : redorer le blason d’une société à l’image forte endommagée !

3883a2091804b163328b12df74c71d01,,,,,,,,,,,,,,,,,,