Burkini : Estrosi menace les internautes qui relaient les images des policiers en action

Maj. le 26 août 2016 à 13 h 11 min

La polémique entourant le port du burkini a largement dépassé les sphères politiques. Les internautes ont évidemment souhaité donner leur opinion sur ce sujet de société. Le problème, c’est que Christian Estrosi, ex-maire de Nice, n’aime pas ça. Il menace les internautes qui relaient les images des policiers en action.

burkini estrosi internautes

C’est la polémique de l’été. On en entend parler partout, à toute heure. Le burkini est devenu l’un des sujets principaux sur internet et les réseaux sociaux. A l’origine, ce vêtement est porté par certaines femmes musulmanes au bord des plages.

Nous ne reviendrons pas sur la polémique et nous contenterons de dire que l’ex-maire de Nice, Christian Estrosi, a fait interdire le port de cette tenue. Ainsi, toute femme portant un burkini peut être condamnée à payer une amende.

Une fois le texte voté, le maire de Nice a donc mis en application cette mesure. Le problème, c’est que les policiers ont visiblement du mal à faire la distinction entre un burkini, un voile ou un simple foulard.

Du coup, de nombreuses images ont été partagées sur les réseaux sociaux, images sur lesquelles on voit les forces de l’ordre demander à des femmes de se dévêtir de leur foulard ou de leur voile. Mais absolument pas de burkini à l’horizon.

Evidemment, ces images ont fait le tour de la toile et dénoncent un excès de zèle des autorités qui se sont octroyées le droit de partir en chasse contre les tenues des femmes musulmanes alors que la loi ne s’applique qu’au burkini.

Estrosi parle de « manipulation »

Suite à la publication de ces clichés, l’ex-maire de Nice Christian Estrosi a tenu à réagir dans un communiqué de presse sans équivoque. Il parle d’une « manipulation qui dénigre la police municipale et met en danger ses agents ».

Il ajoute que ces images ne sont que des « provocations inacceptables dans le contexte si particulier que connaît [Nice] ». Puis, il s’adresse directement aux internautes et les menace de plaintes :

Des plaintes ont été déposées pour poursuivre ceux qui diffusent les photographies de nos policiers municipaux ainsi que ceux qui profèrent à leur encontre des menaces sur les réseaux sociaux.

Vous êtes prévenus, si vous partagez ces images, vous risquez une plainte de Christian Estrosi qui est très en colère. Bon, le problème c’est que légalement, rien ne vous interdit de le faire.

Plus de sujets Internet et réseaux sociaux

Posts not found

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !