Broadcom veut racheter Qualcomm pour 103 milliards de dollars, un record historique !

C’est désormais officiel : Broadcom, l’un des plus importants fabricants de matériels électroniques américains, est bien décidé à racheter son concurrent direct Qualcomm. Afin de parvenir à ses fins, l’entreprise a mis sur la table des négociations jusqu’à 103 milliards de dollars. Si cette fusion de grand ampleur venait à se concrétiser, son résultat s’imposera face à des acteurs comme Intel et Samsung.

qualcomm broadcom

Dans le milieu du smartphone et de l’high tech en général, Qualcomm et Broadcom sont deux noms particulièrement connus. Régulièrement en conflit ( en 2007, les deux firmes s’affrontaient d’ailleurs au tribunal) les deux frondeurs américains se livrent surtout une rude concurrence sur le marché de la fabrication de composants informatiques. Toutes deux en pleine expansion et occupées à avaler d’autres entreprises plus modestes, elles pourraient très bientôt devenir une nouvelle référence du marché suite à une fusion de grande ampleur.

Broadcom veut racheter Qualcomm, un rachat qui va bouleverser le marché des puces mobiles !

Qualcomm est particulièrement connu pour ses processeurs Snapdragon. Il s’agit tout simplement des puces qui équipent tous les smartphones Android premium du marché. Citons les versions américaines de modèles comme le Galaxy Note 8, le Galaxy S8 de Samsung, le OnePlus 5 ou encore le LG V30. Véritablement argument de vente pour les marques, le Snapdragon est une référence incontournable du marché. Chaque année, Samsung en négocie d’ailleurs l’exclusivité pour son nouveau flagship.

Plus connu pour ses puces wifi et ses composants graphiques, Broadcom a confirmé à l’agence de presse Reuters son désir de racheter son rival de toujours, à un prix bien au dessus de celui du marché boursier ( plus de 28% au dessus) . Il s’agit d’une annonce historique, qui pourrait bien changer les choses sur le marché des puces mobiles. Si Qualcomm accepte la proposition de Broadcom ( aucun indice n’a encore fuité dans la presse quand à la future décision de la firme), il s’agira de la plus importante acquisition jamais effectuée sur ce marché !

Fort de cette fusion, les deux groupes se hisseraient instantanément à la 3ème place du marché, juste derrière le leader Intel, et le coréen Samsung. Avec l’expertise et la technologie des deux marques, le monstre qui pourrait résulter de cette fusion n’aura aucun mal à s’imposer un peu plus sur le marché.

Outre l’aspect rivalité, c’est aussi l’expertise de Qualcomm en matière de 5G qui doit probablement intéresser Broadcom. Récemment, le frondeur américain a testé le tout premier modem 5G pour smartphone, le Snapdragon X50. Précurseur sur ce sujet bien précis, Qualcomm a plus d’un tour dans son sac. Afin de lutter contre la concurrence de Samsung, dont Qualcomm est de plus en plus dépendante pour la gravure de ses puces, l’entreprise pourrait bien tirer profit de l’offre de Broadcom. Va-t-elle accepter cette offre de rachat publique ? Mystère.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !