Bouygues Telecom : les derniers résultats ont de quoi inquiéter

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 16 h 00 min

Les résultats financiers de Bouygues Telecom pour le premier semestre de cette année ont été publiés. Ils sont assez médiocres et pourraient relancer la question de l’avenir de la division Telecom de l’entreprise de BTP.

L’opérateur français ne se porte pas au mieux de sa forme. Son chiffre d’affaires pour le premier semestre 2014 s’élève à 2,177 milliards d’euros. Cela représente une baisse de 5% par rapport aux chiffres de l’année précédente. Les bénéfices atteignent quant à eux les 44 millions d’euros. Le bénéfice net est donc positif. Mais si l’on déduit des bénéfices les 85 millions d’euros récoltés par Bouygues à l’occasion du règlement de différents litiges, le bilan n’est pas le même.

Bouygues Telecom

Sans ces résultats exceptionnels, l’opérateur afficherait une perte nette de 41 millions d’euros. La situation de Bouygues Telecom est donc loin d’être éclatante. Sans pour autant être catastrophique : Bouygues Telecom a gagné 74 000 souscripteurs de forfaits sur la période, frôlant ainsi la barre des 10 millions d’abonnés (9,984 millions pour être précis).

Enfin, si l’on prend en compte le nombre total de clients (forfaits + cartes), on observe en réalité une baisse : le nombre de clients est passé de 11,143 millions au 31 décembre 2013 à 11,024 millions au 30 juin 2014. Soit une perte de 119 000 clients en l’espace de six mois.

 

Si les choses sont plus positives pour ce qui est de l’internet haut débit et très haut débit (Bouygues a attiré ces six derniers mois 202 000 nouveaux clients), on voit que les chiffres du secteur mobile sont en demi-teinte. Ni catastrophiques, ni mirifiques. Ces chiffres viendront peut-être ajouter de l’eau au moulin de la question qui taraude Bouygues depuis quelques temps : faut-il conserver la division Telecom ou s’en séparer ? On se souvient que Bouygues a récemment refusé coup sur coup les offres de rachat de la part d’Orange et de Free Mobile (qui a dépassé Bouygues sur le marché du mobile en mai dernier).

via

Réagissez à cet article !
  • Zahanar

    Il aurait du racheter SFR, ça aurait était toujours mieux que Numéricable…

    • joe2x

      Qui il? Qui a acheté Numéricable?

      Numéricable a acheté SFR. Bouygues et SFR se sont allié ensemble pour mutualiser une partie des antennes.

      • Zahanar

        Sfr à était racheté par Numéricable, mais ça aurait était mieux si cela aurait était Bouygues.

        • joe2x

          Ahh oki, je comprends maintenant le sens de ta phrase. Tu t’étais trompé ;)
          Oui, c’est d’ailleurs ce que le gourvenement aurait voulu ainsi que le soutien de 2-3 entreprise .

          En effet il y aurait une trèsorerie mais il n’y avait pas que des points positifs de ce rachat, je me souviens plus des points négatifs si cela s’était passé

          • Zahanar

            Je m’excuse pour la mauvaise tournure de la phrase

  • joe2x

    Et après certains disent que les opérateurs se gavent, que c’est l’eldorado, qu’il ne faut pas les plaindre …
    Nop, c’est un secteur à fuire pour le boulot.

    • Vomito

      bien sur que si ! les hauts dirigeants et actionnaires se gavent comme dans quasiment tous les secteurs !

      • joe2x

        oui c’est que je dis. On peux pas dire que c’est l’eldorado si cela limite au top top management.

        Ceux qui se gavent se sont Vodaphones, T-Online, D Telecom avec des forfaits de 300Mo-500Mo sans la voix illimité à des prix délirants

        Avec des forfaits tout illimité à 10-15€ c’est plus dur de faire de la marge que comparé à Vodaphone facture pour bcp moins de services à 20-30€ avec engagement sans la voix illimité

  • counterTSK

    C’est vraiment dommage, Bouygues est un bon opérateur mobile quand même, surtout sa division B&you :)

  • iAndroid

    Ben si Bouygues devait disparaitre, c’est tout de même la volonté de son président Martin Bouygues « Plutôt crever que de vendre à Free »…

    • 2sfhim

      Sachant que Free et Bouygues n’ont pas du tout la même politique, ça ne m’étonne pas qu’il n’ait pas envie de revendre son affaire à son concurrent. D’ailleurs qu’est-ce que ferait Free de Bouygues, à part récupérer leurs antennes ? Si jamais Free rachète Bouygues, je vais ailleurs. Les clients de Bouygues ont généralement fait exprès d’y aller pour la qualité du service (4G pour moi) et pas pour avoir un réseau pourri très souvent comme pour Free.

      • counterTSK

        Exactement !

      • tgtg

        Aller chez Bouygues pour la qualité du service ? Quelle drôle d’idée… Je ne pensais pas qu’on puisse avoir envie d’aller chez eux pour une autre raison que le prix !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
4ccaae83013586568ab83e4c7f3c0935KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK