Bouygues Telecom : un rachat par SFR-Numéricable pour un retour à 3 opérateurs ?

La semaine dernière, une nouvelle rumeur de rachat de Bouygues Telecom faisait l’actualité de l’opérateur. Cette fois, c’est SFR-Numéricable qui aurait proposé 8 milliards d’euros pour racheter l’opérateur. Bloomberg a confirmé aujourd’hui que des négociations non officielles étaient en cours.

bouygues telecom rachat sfr numericable trois operateurs
Crédits : Les Echos

 

Souvenez-vous, la semaine dernière nous évoquions la possibilité d’un rachat de Bouygues Telecom par SFR-Numericable pour 8 milliards d’euros. Aujourd’hui, Bloomberg confirme cette rumeur.

Selon une source proche du dossier, Bouygues Telecom et Altice négocieraient en secret les conditions d’un prochain rachat. La maison-mère de SFR-Numéricable étudierait les obstacles financiers et réglementaires à un rachat de l’opérateur.

D’un point de vue financier, un expert témoigne dans Les Echos, et estime que « huit milliards d’euros serait un bon prix » mais que « Altice doit toutefois faire une offre avant les enchères des fréquences 700 MHz qui devraient avoir lieu cet été, sans quoi toute transaction sera repoussée à début 2016 ».

Bouygues Telecom dément, « c’est toujours la même histoire »

Cette nouvelle rumeur a fait grimper l’action de Bouygues Telecom, à tel point que ce matin, c’était l’action qui avait enregistré la plus forte progression de tout le CAC 40. Las de toutes ces rumeurs, Bouygues Telecom a fini par démentir les informations publiées par Bloomberg. Le porte-parole de l’opérateur a affirmé à l’AFP qu’ « aucune négociation n’est en cours ». Info ou intox ?

C’est toujours la même histoire qui fonctionne à chaque fois en Bourse. On sait qu’Altice est intéressé par Bouygues Telecom et qu’un tel rachat a du sens sur le plan opérationnel et financier, ce qui dope en général l’ensemble du secteur dont on attend une poursuite de la consolidation – Vendeur de la Bourse de Paris –

Selon un vendeur d’actions de la Bourse de Paris, ces rumeurs de rachat c’est du déjà vu, leur objectif étant la plupart du temps de gonfler la valeur d’une action ou de doper l’ensemble du secteur. Néanmoins, il n’y a pas de fumée sans feu. Un retour à trois opérateurs, ça vous plairait ?

Via

Réagissez à cet article !
  • trucmuch

    A voir ce qu’il se passe avec Numéricable/SFR, j’espère que ça n’arrivera pas sinon on peut dire adieu aux prix bas ! :-(

    • Athena223

      Ou pas ! Car aucun client sera prêt à mettre le prix fort pour un abonnement après la sortie des offre  » low-cost  » . Et c’est pas dans l’optique de Free de faire gonfler les prix , si les 2 autres les augmentes ils perdrons leur abonné .

      • trucmuch

        Pourtant il y a bien des personnes qui paient plus leurs abonnements à la fibre depuis qu’SFR a été racheté ;-)

        • cyril

          Pour la fibre c’est différent, car dans un premier temps, si on veut la fibre, on est obligé de s’abonner chez l’opérateur qui a amené la fibre jusqu’à notre logement.
          Pour le mobile, il y a pratiquement la même couverture par tous les opérateurs, donc la moindre augmentation de prix (sans entente entre les opérateurs) et le consommateur se barre chez le concurrent.

        • Athena223

          La fibre malheureusement est l’exception , car le raccordement est établie très souvent par un seul et unique opérateur dans une zone géographique déterminé .
          Et donc en l’absence de concurrence les prix ne baisse pas voir pire , ils augmente .
          Se qui n’est pas le cas des abonnement mobile ou adsl .

          A savoir que parfois il est préférable d’avoir un service stable en adsl que d’être dans une zone ou l’installation est vétuste , l’hay les roses en ai un exemple flagrant , ils sont plus souvent en panne réseau qu’avec un service fonctionnel .

    • cyril

      Les prix ne bougeront plus. Les gens se sont fait à ce nouveau modèle de consommation dans le mobile. On achete son téléphone nu, et on paye un forfait peu cher et sans engagement.

      Le fait de revenir au nombre d’opérateur initiale, c’est quelque chose qui s’est appliqué dans beaucoup de pays européen(royaume unis, allemagne de mémoire), l’ouverture à la concurrence à fait baissé les prix, mais au final, trop d’acteurs, ce n’est pas vraiment viable, donc tout le monde est gagnant, sauf les employés des opérateurs rachetés.

  • lobo33

    Je plains d’avance les employés de Bouygues. Tous ces achats en LBO, ce sont eux qui les paieront, pas Drahi !

    • joe2x

      C’était déjà la mouise chez eux, vente des antennes, des murs de certains de leur data center à BNP pour ensuite les relouer mais avoir de la trésorerie rapidement.

      SFR aussi sont dans la mouise depuis le rachat de Numéris cable, pas mal de personne doivent partir de SFR. Le marché des télécoms au niveau de l’emploi, c’est un peu la merde depuis quelques temps. Il n’y a que Orange qui a pu tenir le choc je pense grace à sa présence au niveau internationnal.

      • Insomnia

        Non c’est faux, c’est simplement que leurs dividendes fondent au soleil et ils en veulent toujours plus

        • joe2x

          S’ils fondent c’est qu’ils n’en veulent pas plus mais qu’ils veulent maintenir le montant chaque année. :)

  • Hugo

    Tant qu’ils ne touchentpas au tarifs de free…

  • sam

    Simple question numéricable est déja endetter de base en plus il se sont endetter deux fois voir plus en achetant sfr pour 13 milliards je crois, alors comment ils vont faire pour racheter bouygues télécom si il n’ont pas l’argent.

    • cyril

      Ils vont s’endetter un petit peu plus, réduire les effectifs de tous les opérateurs rachetés, revendre une partie du réseau, mutualiser les Systèmes d’informations, réduire au maximum les couts pour avoir une bonne rentabilité. Il ne faut pas oublier que numéricable n’est qu’une filliale d’altice qui est un gros groupe. Même si l’achat de SFR leur a quand même fait un ENORME trou dans le porte monnaie.
      Ils sont endetté à 18 milliard et selon les prévisions que l’on trouve sur le net, ils estiment pouvoir rembourser environ 1 milliard par an les 2 premières années

      • sam

        Ils seront jamais solvable même au bout de 20 ans et plus alors, parce que si il doivent installer des antennes qui devront couter etc

    • TontonHo

      lobo33 t’as donné un début de réponse.
      LBO : achat à effet de levier
      Un achat à effet de levier (AEL), aussi appelé LBO (acronyme de l’anglais : leveraged buy-out), acquisition par emprunt, rachat d’entreprise par endettement ou encore prise de contrôle par emprunt est une technique financière d’achat d’entreprise.

      Une société holding finance tout ou partie du rachat d’une entreprise en ayant recours à l’endettement bancaire ou obligataire remboursable par la société achetée, ce qui permet d’augmenter la rentabilité des capitaux propres. La dette d’acquisition, bancaire ou non, est remboursée par une ponction plus importante sur les flux de trésorerie de la société achetée.

      source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Achat_%C3%A0_effet_de_levier

      • sam

        oui mais dans ce cas il y a de forte chance connaissant numéricable d’avoir un effet de boomerang en pleine tête , il y a pas de solvabilité chez numéricable alors il y a de forte chance qui se casse la figure , et en terme de concurence sa serait impossible pour eux d’acheter bouygues télécom vu que sa sera surement refusé par l’autorité de la concurence vu la solvabilité médiocre de numéricable

  • pataya

    Non surtout pas sfr chez moi c viscéral. . . Je leur donnerai plus 1 cts réseau de mafieux !

    • psgced

      Moi la meme mais pour Numericable. Du coup ils font la paire ces chacals

      • fr$4¤

        Le groupe Altice, ou les financiers au pouvoir, basés à Luxembourg.
        Ça fait des dégâts c’est clair.
        Les dividendes, le fric, le pognon, le flouze, l’oseille !!

  • pataya

    Les achats par endettement ça ne fais que de la.casse sociale. Donc une pensée au téléopérateur des boutiques avec leur modeste salaire… je suis contre le monopole et voir des gens malheureux.

    • joe2x

      Surtout qu’il n’y a pas que les téléopérateurs et loin de là, mais bien d’autres personnes qui vont morfler

      • iAndroid

        Les opérateurs font leur mal eux-mêmes : d’un côté le personnel en boutique qui n’est là que pour vendre du Apple ou du Samsung et incompétent pour ce qui est du technique et vous dit d’appeler le numéro 08.xxxxxxxxxx en cas de problèmes, d’un autre côté le personnel de la hot-line qui est bien souvent à l’autre bout du monde et ne comprend rien à rien, y’a pas à avoir de la compassion pour qui que ce soit dans ce secteur. C’est un monde de requins où tout est fait pour faire du chiffre sans compassion pour le personnel.
        Je vois déjà des délégués syndicaux devant les médias pleurnicher face à des plans sociaux alors qu’ils n’en ont rien à faire vu que eux auront une place bien au chaud.
        Le regroupement est inévitable, et la casse sociale aussi, on n’y peut rien c’est comme ça.
        On aura un retour à 3 opérateurs et Free aura bien du mal face aux deux mastodontes. Les prix sont déjà repartis à la hausse et ce n’est probablement qu’un début.
        Et puis je vois bien aussi la préparation d’options payantes « surf tranquille sans pub » et l’accès impossible à de nombreux sites si on installe un bloqueur de pubs.
        On pourrait bien de retrouver au final avec un abonnement ADSL ou fibre à 50€ par mois au minimum et une augmentation des tarifs pour le mobile.

        • joe2x

          Et il y bien d’autres personnes encore que de répondre aux clients directement. Chez SFR il y a 8 000 personnes qui travaillent aux sièges sociaux (facturations, outils de maintenance/diagnostique des lignes adsl, fibre, provisionning/configuration des antennes , développement des box, une partie r&d, …)

          On se rends pas compte mais il y a pleins métiers réprésentés dans les sièges

  • Arsen.Arm

    enfaîte sa va juste faire monté les clients de Free Tous le monde fuit SFR xD
    Je vois pas pourquoi Free montrais c’est tarifs j’ai jamais vu une société aussi honnête je le dit par expérience plusieurs années chez eux sans problème.

    • GinoX27

      Aussi malhonnête tu veux dire ?

      2 ans passé chez eux, et sur les 2 ans j’en ai eu qu’un ou j’avais une connexion impec.

      • Arsen.Arm

        5 ans chez eux jamais de problème 2 télécommande cassé 2 fois changer gratuitement en moins de 3 jours pour la Freebox
        Sinon mobile toujours la 4g aucun problème tarif raisonnable Bouygues impossible de contacter leur service client sans s’énerver SFR j’en parle même pas

  • Insomnia

    En même temps il faudrait que FREE soit acquéreur des fréquences et antennes et numéricable serai capable d’essayer de lui revendre ceux de SFR…….mais FREE se laisserai surement pas arnaquer pour autant et vu l’état de leurs raisons ils seraient peut être plus sereins de laisser bouygues comme ça.

  • Ninitatou

    Moi je parle d’en mon cas perso
    Je paye depuis 2ans 2€/mois à sfr fibre et j’ai un débit de 920mega.
    Et je paye 24€ pour un forfait mobile illimité avec 20go de données.
    Donc pour ma part je suis mais plus que satisfait de sfr
    Par contre ne surtout pas prendre la dernière box de sfr car 200mega Max et alliance numéricâble qui eux je peux dire son des escrocs.

    • Kant1

      « plus que satisfait de sfr » sur leur réseau mobile mensonger ? Pas de 4G dans les villes indiquées, débit 3G pourris, pannes sur pannes quand on comptabilise au national, qualité des appels exécrables et/ou n’aboutissants pas… Les critiques sont nombreuses, il suffit de taper « dégradation sfr » sur google… Là où les aures opérateurs ont beaucoup moins de plaintes (même Free).

      Je suis passé de 5 ans chez SFR à Orange à cause de ça et je sent vraiment la différence !

      Le low cost s’est bien beau mais là qualité a un prix justement. Ce que n’a pas compris SFR, Numéricable et Free justement.

  • Kant1

    En clair on va avoir le choix entre 2 réseaux pourris ou un excellent réseau… Orange va pouvoir re-pigeonner ses clients…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : après la banque, l’opérateur veut vous vendre de l’électricité !

Orange se voit bien comme un fournisseur d’électricité en France après avoir lancé des services bancaires. La stratégie de diversification continue. Les consommateurs pourront avoir recours aux services d’Orange pour le fixe, mobile, la banque et le courant électrique. D’ailleurs ce secteur n’est pas étranger à la firme française qui est présente dans de nombreux pays.