Bouygues Telecom peut-il se rapprocher de Free après l’échec SFR ?

Maj. le 13 mars 2015 à 16 h 44 min

Bouygues vient de subir un revers important suite au choix de Vivendi de vendre SFR à Numericable. Si l’accord n’est pas encore officiel à 100 %, Bouygues a été écarté des négociations. Une décision qui a également stoppé le possible rachat par Iliad (Free) du réseau mobile de Bouygues Télécom. Malgré ce revers, un accord entre le troisième et le quatrième opérateur est-il toujours possible ?

bouygue free

On connaît la guerre que se livrent les différents opérateurs mobiles sur le marché et personne n’aurait misé il y a quelques semaines sur un rapprochement entre Bouygues Télécom et Free Mobile. Même si cela ne plait pas à Arnaud Montebourg, cela a pourtant été le cas et malgré le revers que viennent de subir les deux opérateurs, cela a ouvert la porte des négociations.

Free aurait alors pu se doter d’un bon réseau rapidement et Bouygues racheter un de ses plus gros concurrents. Mais Free Mobile va devoir retourner à la construction de son réseau et Bouygues voit deux de ses partenaires et concurrents s’allier entre eux. En effet, un accord de mutualisation avait été signé entre Bouygues et SFR sur le mobile et c’est bien Numericable qui fournit la Bbox fibre à Bouygues.

Un accord entre Bouygues et Free pour un retour à trois opérateurs ?

Nous avons constaté l’effet de l’arrivée du quatrième opérateur Free Mobile sur les prix de nos forfaits téléphoniques. La concurrence est toujours un bon moyen de stimuler le marché grâce à une plus grande compétition sur les prix et les services. Si Bouygues et Free Mobile décident de se rapprocher, cela équilibrerait le rapport de force dans la téléphonie mobile.

En effet, Orange est actuellement leader avec 20,9 millions d’abonnées, Bouygues et Free passeraient alors second (fiction) avec 17,9 millions d’abonnées et enfin SFR-Numericable avec 15,4 millions d’abonnées. Un rapprochement qui du point de vue du consommateur permettrait une meilleure couverture réseau, mais dont les conséquences sur les prix sont difficilement imaginables. Êtes-vous pour un que le troisième et le quatrième opérateur mobile trouvent un accord ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Arnaud

    pourquoi pas un rapprochement mais Free à rien a offrir a Bouygues …

    • hugo

      si des clients

      • Adodane

        des clients avec des forfaits à 0/2 euros ?

    • boule3

      un réseau ADSL dégroupé conséquent, ce que n’a pas Bouygues

  • newphoenix

    J’ai un peu de mal à croire à un rapprochement entre ces deux là surtout après tout les noms d’oiseaux qu’ils se sont envoyés :v

  • alain

    Question tarifs on espère que Free continuera le dumping, sinon avec 3 opérateurs on n’a pas le Q sorti des ronces

    • Philippe

      Je sais pas si Free est assez costaud pour rester seul car, sans l’apport des antennes de BT, ils ont encore beaucoup d’investissement à faire.

  • GiacGiac

    Je crois pas trop à ça, Bouygues a tellement envie de couler Free que ça parait plus qu’illogique…

  • jejemc jejemc

    Numéricable et en discutions avec sfr mais pas encore acheter donc ne pas mettre la charue avant les beauf faut attendre trois semaine c’est vous qui l’avait dit .

  • LE FUR GILDAS

    Free doit baisser ses tarifs de Freebox révolution pour gagné des parts de marchés chez les autres opérateurs

    • hugo

      ca c’est vrai mais n’empêche que la fibre a 1gb/s peu d’opérateurs la propose
      après y’a l’offre freebox crystal qui est moins cher je crois.

      • Jacques Gardes

        31.99€ par mois

  • iAndroid

    Je suis bien content que SFR se soit fait racheter par Miséricâble, au moins ça fera les pieds aux gros porcs de Martin Bouygues et Xavier Niel. Ces deux là sont à vomir, ils se critiquent ouvertement dans la presse, et font subitement cause commune dès qu’il y a un enjeu comme si de rien n’était.
    Free n’a pas d’avenir, et même s’il a réalisé une bonne année et cumule les clients mobiles, ce n’est pas grâce à son réseau, mais c’est surtout qu’à 2 euros le forfait des clients viennent chez eux pour une 2ème ou 3ème ligne. Le prix et les 20Go de data ne font pas tout, bien des personnes qui sont essayé Free à 19,99 euros ne sont pas restées faute d’un réseau pas à la hauteur et sont parties chez la concurrence, quitte à payer 5 euros de plus ou reprendre un engagement sur 2 ans.
    Quand Bouygues dire qu’il préfère « crever que vendre », eh bien qu’il crève, je ne vais pas pleurer sur la filiale d’un patron qui ne veut pas de romanichelles sur le terrain de son château. Bouygues a encore la meilleur 4G, mais ça va vite s’estomper, et pour le reste les fréquences de BT sont les plus mauvaises à l’intérieur d’un bâtiment, combien de fois je vois des personnes qui pestent car ils n’ont pas de réseau avec cet opérateur alors qu’Orange et SFR passent.
    Que Bouygues arrête de se disperser et qu’il se recentre sur son coeur de métier, le bâtiment.

    • hugo

      je suis pas d’accord avec toi sur free ! le réseau est niquel j’arrive a voir une vidéo YouTube en HD en 3g sans aucunes coupures ! et imagine que free n’aurais pas existé ?
      on se serait encore retrouvé a payer 70 euros un forfait a peine tout illimité avec 1 go de data ! Moi je suis chez free et j’y resterait ! et je trouve normal que free critique les autres opérateurs avec leurs tarifs abusés. Après pour bouygues je trouve qu’il sont fait de gros efforts sur leurs tarifs comparé a avant. Pour moi le pire opérateur c’es SFR entre leurs prix et leur réseaux !

  • jeronimo69

    A moins que Martin Bouygues ne décide de se retirer du marché des télécoms, se rapprocher de Free serait suicidaire.

    Etant donné les courbes de croissances de chacun des opérateurs je vois plutôt une fusion SFR/Numéricâble/Bouygues d’ici 2 ou 3 ans.

    Si Numéricâble rachète bien SFR ça ne sera effectif que d’ici la fin de l’année, d’ici là on saura se qu’il advient de l’accord de mutualisation des réseaux SFR/ Bouygues hors grandes villes. Ça sera une grande indication sur l’avenir du marché.

    Si aujourd’hui Vivendi choisi Numéricâble c’est pour être sur que la vente se fasse, pas pour avoir le rachat le plus bénéfique pour SFR.

    Ce qui pourrait bloquer un rapprochement SFR/Numéricâble/Bouygues c’est un problème de concurrence mais d’ici 2 ou 3 ans il se pourrait que la donne ne soit plus du tout la même.

    Même si je ne suis pas fan de SFR ou Numéricâble, je trouve la dette du futur ensemble très inquiétante et j’ai peur qu’ils aillent droit dans le mur.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR abandonne son plan pour fibrer la France

Le Secrétaire Général du groupe SFR, Régis Turrini, a officiellement confirmé que l’opérateur renonce à couvrir entièrement le territoire français en Très Haut Débit d’ici 2025. Une décision attendue tant le groupe est à l’agonie.

Orange : après la banque, l’opérateur veut vous vendre de l’électricité !

Orange se voit bien comme un fournisseur d’électricité en France après avoir lancé des services bancaires. La stratégie de diversification continue. Les consommateurs pourront avoir recours aux services d’Orange pour le fixe, mobile, la banque et le courant électrique. D’ailleurs ce secteur n’est pas étranger à la firme française qui est présente dans de nombreux pays.