Bouygues se veut rassurant malgré l’échec de son mariage avec Orange

Malgré l’échec du mariage Orange/Bouygues Telecom, l’opérateur se veut rassurant et veut remotiver ses troupes en mettant en avant une ambition réenorgueillie par les perspectives d’évolution du marché et des résultats financiers engageants.

Bien qu’il ne soit pas le dernier de la classe en termes de qualités de services et d’offres, Bouygues Telecom est l’un des opérateurs les plus mal-en-point sur ces dernières années des fautes d’une bonne croissance mais de revenus toujours en perte.

C’est ce qui avait motivé Martin Bouygues à être ouvert à un rachat de l’entreprise, sous de très bonnes conditions toutefois. Ce qu’aura tenté de faire Orange, mais qui aurait été rendu impossible à cause de Xavier Niel selon le PDG.

Durant ces négociations toutefois, le moral des salariés de l’opérateur était en baisse et beaucoup ne savaient pas à quelle sauce ils allaient être mangés. Aujourd’hui, Bouygues Telecom se veut envoyer un message rassurant et fédérateur.

Nous apprenons ainsi que l’entreprise compte réunir ses 400 cadres principaux afin de discuter de l’avenir de l’entreprise et remotiver les troupes. A ce sujet, Europe 1 avance de sources internes que les résultats 2016 du groupe sont très encourageants et devraient aider à ce regain d’élan.

Pour renouer avec la croissance sans qu’elle ne soit au détriment de ses revenus, l’opérateur a tout de même annoncé une hausse de 15% du prix de sa box aujourd’hui pour les nouveaux souscrits, reprenant la stratégie d’Orange de facturer la location de la box.

Qui plus est, les perspectives de Bouygues Telecom sur l’année 2016 sont encourageantes : celui-ci sera l’un des premiers à pouvoir tester la bande 700MHz mise en place en période d’essai par l’ARCEP, promettant une qualité accrue de son réseau déjà bien fourni dans le futur. Qui plus est, malgré le mariage, celui-ci n’aura pas oublié d’activer plus de 600 antennes réseau en mars, montrant qu’il n’a pas perdu du poil de la bête.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article