Le boss du renseignement américain piraté par un adolescent !

Maj. le 21 février 2018 à 17 h 00 min

C’est une information étonnante qui nous parvient : le compte téléphonique personnel et le client mail du directeur du renseignement américain, James Cappler, ont été piratés par un adolescent. Nous faisons la lumière sur cette affaire.

boss-renseignement-piratage

James Cappler, le patron du renseignement américain a donc été victime de piratage, et cette opération a été orchestrée par le collectif de pirates nommé « Crackas With Attitude ». Un adolescent a donc contacté le site Motherboard plus tôt dans la semaine pour les en informer.

Le pirate explique ainsi avoir réussi à pénétrer l’accès Internet de type « Triple Play », souscrit chez l’opérateur américain Verizon, en crackant son mot de passe. Le hacker a ensuite pris un malin plaisir à rediriger tous les appels téléphoniques de Cappler vers une association de soutien à la Palestine du nom de « Free Palestine », et qui est basée en Californie.

Mais ce n’est pas tout : il aurait également introduit la boîte mail Yahoo de Cappler, mais également celle de sa femme. L’avocat de Cappler a confirmé l’attaque, et, à la suite de celle-ci a déclaré : « Nous sommes au courant de cette affaire. Nous en avons fait part aux autorités compétentes. Néanmoins, on a vu par le passé que certains avocats ne valaient pas mieux que certains pirates.

L’adolescent n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet « Cracka », comme on le surnomme et son groupe de pirate avait revendiqué l’intrusion dans la boîte mail privée de John Brennan, le directeur de la CIA et dont les informations et autres documents personnels avaient été retrouvés sur Wikileaks en octobre dernier.

En résumé, que l’on soit simple internaute ou directeur de la plus grande agence mondiale de renseignement, il semblerait que les problèmes de sécurité soient les mêmes, gageons qu’à l’avenir, s’ils veulent éviter de nouvelles déconvenues, les services compétents mettront en place de nouvelles sécurités supplémentaires, à défaut d’éviter l’attaque, ils pourront au moins essayer de la retarder.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !