Un blogueur condamné pour avoir écrit sur la sécurité informatique !

Maj. le 21 septembre 2016 à 20 h 35 min

Sur la toile, de nombreux sites et blogs permettent aux internautes d’en apprendre un peu plus sur la sécurité informatique. Nous mêmes, parfois, nous traitons de sujets divers et variés sur ce thème. Il semble que la justice n’ait pas apprécié les publications d’un blogueur. Il a été condamné à une amende pour avoir écrit à plusieurs reprises sur la sécurité informatique.

blogueur condamne ecrit securite informatique

C’est le sujet qui a fait débat tout le week-end sur les réseaux sociaux. L’auteur du blog Krach.in a été condamné à une amende de 750 euros pour avoir écrit sur la sécurité informatique par le Tribunal de Grande Instance de Saint Brieuc.

Evidemment, ce n’est pas le montant de l’amende qui a fait réagir sur la blogosphère mais les motivations de la justice française pour condamné le blogueur. Ce qui semblait condamnable selon le tribunal, c’était le contenu des articles traitant de la sécurité informatique et plus particulièrement le fait que l’auteur donnait des méthodes pour contourner certaines protections en profitant des faiblesses déjà connues de certains systèmes ou de l’ignorance de certains utilisateurs.

Ainsi, trois articles en particuliers n’ont pas plu à la justice. Le premier expliquait le fonctionnement d’un utilitaire open source permettant de tester la sécurité d’un réseau Wifi. Il ajoutait des éléments permettant d’expliquer les risques d’un réseau non sécurisé ou simplement sécurisé par clé Wep.

Dans le deuxième article, il dévoilait un code d’une dizaine de ligne écrit avec le langage de programmation Python. Dans le dernier article, il met en avant l’outil Teensy 3.0 afin de démontrer l’intérêt de surveiller et verrouiller sa machine en cas d’absence. Teensy 3.0 est un microcontrôleur qui simule un utilisateur tapant sur un clavier.

blogueur condamne amende securite informatique
Atelier de travail de l’auteur du blog Krach.in

Même si les explications du blogueur tenaient la route, le tribunal a préféré le condamner à payer une amende de 750 euros. D’ailleurs l’auteur du blog a préféré « plaider coupable » et ne pas se ruiner dans une procédure interminable plutôt que de montrer l’aspect pédagogique et informatif de sa démarche.

Dans tous les cas de figure, tous les contenus de son blog ne sont plus disponibles aujourd’hui. C’est sans doute la pire sanction pour lui dans toute cette affaire qui, il faut bien l’avouer, frôle le ridicule.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon : des objets nazis sont en vente sur le site !

Des objets nazis sont en vente libre sur Amazon, assure une enquête. Malgré les conditions générales mises en place par l’entreprise de Jeff Bezos, des bijoux, des armes, des habits et des livres glorifiant l’idéologie raciste infestent le site de…

Facebook et Google continuent de nous manipuler malgré le RGPD

Facebook et Google nous manipulent et ne respectent pas le RGPD ((Règlement général sur la protection des données), affirme une étude publiée ce 27 juin 2018. Ces groupes proposent volontairement par défaut des paramètres qui ne sont pas respectueux de…