Bloctel : des sanctions pour non-respect de la liste anti spam d’ici Noël

Bloctel, la liste anti-démarchage téléphonique créé par l’Etat, est une des initiatives qui a le plus plu ces derniers temps. Mais hélas, certaines entreprises qui ont été bloquées par celle-ci ne font mine de rien et continuent de harceler certains consommateurs. La secrétaire d’Etat à la consommation Martine Pinville annonce que les sanctions seront actées et aggravées d’ici Noël.

Depuis que le téléphone est téléphone, nous avons toujours eu à subir des appels non sollicités de la part d’entreprises souhaitant évidemment engranger un gain. Du petit cadeau à l’achat dans une boutique à la voyante vous promettant votre avenir contre un appel surtaxé, ces techniques ont toujours existé.

Le smartphone n’a rien changé à cela, si ce n’est la possibilité de mettre plus facilement en liste noire certains numéros. Pour lutter contre cette pratique, et ce dans le cadre de la loi Hamon, le gouvernement a lancé cette année la liste Bloctel vous permettant de vous protéger contre ces appels nuisibles.

Mais voilà : certaines de ces entreprises ont décidé de faire la sourde oreille aux sanctions que la site met en place en cas de refus d’obtempérer, pouvant s’élever jusqu’à 75 000 euros d’amende administrative, et continue leurs pratiques.

Face à cela, la Secrétaire d’Etat à la consommation Martine Pinvile, en réponse Jacqueline Malet qui a soulevé ce problème, avance que des contrôles plus stricts ont été initiés et que des sanctions seraient posées avant Noël.

Il est vrai que malgré l’arrivée de Bloctel, rien n’a vraiment changé puisqu’aucune amende ne semble avoir encore été appliquée malgré le fait que la Secrétaire d’Etat promettait de « faire des exemples » dès le premier juillet.

Pire encore, certains arnaqueurs s’étaient joué de l’initiative pour propulser un faux site payant. La Secrétaire d’Etat a tout de même ajouté que des sociétés, étrangères notamment, pourraient faire le cadre d’un blocage de numéro par un juge directement. Nous suivrons donc l’affaire avec intérêt.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • itachi

    Et qui autorise ces appels? Ils passent bien par des opérateurs?

  • Aldrik Rodriguez

    C’est même de pire en pire ! Certains jours cela n’arrête pas !!!
    7 appels jeudi dernier et donc 7 plaintes à bloctel
    bonne soirée

  • PunkNoMore

    « La Secrétaire d’Etat a tout de même ajouté que des sociétés, étrangères notamment, pourraient faire le cadre d’un blocage de numéro par un juge directement. Nous suivrons donc l’affaire avec intérêt. »

    Oula, je pense que ces sociétés vont avoir très peur, vu qu’il leur suffira de changer de numéro comme le font absolument tous les arnaqueurs et beaucoup de sociétés de télémarketing.

    De plus, 75000€ d’amende à des sociétés qui se font plusieurs millions d’euros par an avec leur télémarketing et arnaques? Super…

    Tout ceci n’est juste qu’un effet d’annonce comme d’habitude « Ne vous inquiétez pas petites gens, on va faire des trucs pour vous alors continuez à voter pour nous » -_-

  • joe2x

    Les numéros de téléphones partagés par un grand nombre de personnes utilisé par les télémarkeurs devraient être interdit. Ils sont malins, il n’utilise plus de numéro masqué mais un numéro commun virtuel.
    Quand on essaie de rappeller ce numéro, celui-ci est invalide. Il faudrait bloquer ces numéros. Pour ma part, les numéros qui ne sont pas dans mon répertoires, je n’y réponds. En général les télémarkeurs laissent jamais de message vocaux. C’est comme cela que l’on peut les reconnaitre