BlackBerry sort du rouge, moins de ventes mais plus de bénéfices !

Maj. le 10 avril 2016 à 14 h 07 min

BlackBerry était un constructeur de smartphone avec une assez grosse part de marché et était reconnu comme l’un des plus grands, cela a beaucoup changé depuis et la firme est littéralement tombée. Après plusieurs années dans le rouge et un chiffre d’affaires en constante baisse, le CEO John Chen a repris les choses en main. C’est grâce à beaucoup d’efforts que l’entreprise canadienne relève enfin la tête.

Bien entendu, on reste encore très loin du niveau de BlackBerry il y a quelques années de cela, mais alors que tout le monde croyait voir la faillite de l’entreprise sous peu, elle montre le contraire. Le premier objectif du CEO était de stabiliser les dépenses et le budget de la firme qui étaient bien au-dessus des revenus engrangés, mission réussie pour John Chen.

blackberry revenus hausse

Son prochain objectif est de stabiliser les revenus en chute de BlackBerry, même si ces derniers ont remonté quelque peu récemment, la prudence est de rigueur. Alors que des rumeurs d’un rachat de la part de Samsung couraient sur la toile, la firme canadienne montre une fois de plus qu’elle ne veut pas abandonner.

Rentrons dans le détail, pour ce dernier trimestre qui s’est terminé le 28 février, l’action de l’entreprise a vu une hausse de 4 cents pour chaque alors que Wall Street pariait sur une chute de 4 cents. Les bénéfices nets sont de 28 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2014 alors qu’il enregistrait une perte de 148 millions de dollars sur la même période l’année précédente.

Le chiffre d’affaires trimestriel quant à lui a baissé de 793 millions de dollars il y a un an à 660 millions de dollars. L’entreprise canadienne gagne moins, mais perd beaucoup moins aussi, c’est une conséquence logique de la nouvelle politique qu’impose le CEO. BlackBerry revient tout simplement à ses activités de base et s’éloigne du segment grand public, retour au monde professionnel dans son domaine de prédilection : la sécurité.

blackberry ceo john chen
John Chen, le CEO de BlackBerry. Première étape réussie !

BlackBerry veut tout stabiliser pour enfin remplir les coffres au lieu de les vider toujours plus, le changement de stratégie effectué par le CEO John Chen est une réussite. Cette réussite s’explique aussi par le fait que la branche smartphones de l’entreprise ne représente plus que 42% du chiffre d’affaires. Pour autant, la firme n’abandonne pas le secteur et prévoit même de dévoiler 4 smartphones dans l’année 2015.

Pour tout vous dire, l’entreprise a vendu 1,6 million de smartphones en 3 mois alors qu’Apple, selon lui, en a vendu plus de 39 millions. Comme je vous le disais, 4 appareils BlackBerry sont prévus pour 2015, dont un smartphone avec écran tactile doté de deux bords incurvés et un clavier coulissant, rien à voir donc avec le Samsung Galaxy S6 Edge.

John Chen, au début de l’année 2014, avait déclaré que BlackBerry serait de nouveau stable et rentable avant l’arrivée de l’année 2016. Les choses sont en cours et cela fonctionne plutôt bien, reste à voir si les bilans seront toujours dans le vert d’ici l’année prochaine.

Via

Réagissez à cet article !
  • Flo974 (#fanboy)

    Merci Samsung pour le partenariat!

    • lacsebastien

      bof le partenariat est très récent, ils ont pas eu besoin de Samsung pour redresser la barre.
      c’est plutôt Samsung qui devrait remercier Blackberry pour sécuriser cette daube d’Android (oups pardon…)
      très content de mon z10 en tout cas (toujours mis a jour :D )

      • Flo974 (#fanboy)

        Le partenariat date de l’année dernière :)
        Bref. :)

        Très content de mon Note 4 en tout cas (comme moi :D)

      • ABH

        As-tu testé un smartphone android haut de gamme récent ? Parce que j’ai actuellement le Z10 chez moi que je teste de temps et on est tout de même loin de ce que proposent Samsung, Sony, LG et HTC sur leurs haut de gamme (je ne parle pas des autres constructeurs vu que je ne parle que de ce que je connais).

        • lacsebastien

          Mes amis sont tous sur android, windows ou ios, donc oui j’ai un peu tout testé (et haut de gamme également) et je préfère de loin blackberry, après il est vrai que je joue très peu sur mobile.
          Et puis le z10 n’est plus très récent non plus, compare alors face a un passeport

          • ABH

            Je n’ai pas pu tester le Passport mais dès que j’en aurai l’occasion je n’y manquerai pas. Je joue relativement peu mais je trouve que je perdais un temps infini dans les menus. Leur système n’est pas très pratique et manque de petites astuces pour simplifier la vie. J’avouerai que c’est peut-être aussi parce que je ne m’y suis pas habitué.
            Oui enfin en mars 2013 ses concurrents principaux étaient le HTC one (M7), le Galaxy S4, sony xperia Z1 et LG G2 qui proposaient déjà tous les 4 une expérience similaire à celle d’aujourd’hui (c’est malheureux à dire mais l’évolution n’a pas été fulgurante depuis 2 ans).
            Ca me plairait beaucoup aussi d’essayer le classic, je ne crois pas qu’il me correspondra mais j’aimerais bien me faire un avis dessus. ^^

          • lacsebastien

            je ne sais pas quel version du system tu as utilisé, mais il ya clairement eu un bond entre la 10.2 et la 10.3.1 sortit il ya peu, la 10.3.2 sort en aout.
            qu’est-ce que mon z10 a de plus au niveau fonctionnalité, je ne sais pas, mais il est au niveau des autres marques (surtout au prix ou je l’ai acheté a l’époque) et Blackberry est loin d’être mort.
            Après pareil, j’aimerai tester le classic, c’est pour moi je pense le bb idéal.

    • biophase

      une réponse qui ne m’étonne pas venant d’un fanboy.

      • Flo974 (#fanboy)

        Alors pourquoi un commentaire? :)

        • ABH

          Pour souligner le fanboyisme aux lecteurs innocents que tu pourrais influencer ? ;)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Litecoin : le Bitcoin humilié par une monnaie virtuelle dont le cours s’envole de 8000% en 1 an à peine !

Le Bitcoin humilié par une monnaie virtuelle, le Litecoin, dont le cours s’envole de 8000% en 1 an à peine, faisons le point sur ce nouveau challenger. Un exploit incroyable pour une monnaie virtuelle bien moins mise en lumière que le Bitcoin qui reste la plus populaire. Son inventeur, un ancien de Google, a de quoi être particulièrement satisfait du succès de sa création.

Bitcoin : vous devez déclarer la cryptomonnaie aux impôts !

L’envol du Bitcoin a suscité l’interêt du gouvernement. Bien décidé à recevoir sa part du gâteau virtuel, l’Etat rappelle que les plus values réalisées par les cryptomonnaies sont imposables : vous devez donc déclarer vos Bitcoins. Comment ?