Si le BlackBerry Priv n’atteint pas son objectif, ce sera peut-être le dernier BlackBerry

Maj. le 9 février 2017 à 15 h 37 min

D’ici peu, Blackberry aura enfin levé le voile sur son premier smartphone Android, le BlackBerry Priv dont le nom et le design ont d’ailleurs été confirmés par la société. A cette occasion, son PDG, John Chen, vient d’accorder une interview à The Verge dans laquelle on peut notamment lire qu’ils espèrent en écouler au moins 5 millions en un an. Objectif nécessaire pour que l’entreprise soit à nouveau rentable. Toutefois, si cet objectif n’était pas atteint, Chen a également laissé entendre que BlackBerry pourrait quitter le marché des smartphones définitivement.

BlackBerry Priv objectifs
Le BlackBerry Priv et son clavier physique.

5 millions d’unités en un an, ça peut sembler très peu quand on on voit ce que parviennent à écouler Samsung et Apple en un trimestre, voire en un week-end pour la pomme, toutefois rapporté aux derniers résultats financiers de BlackBerry, à savoir 800 000 smartphones vendus au cours de son dernier trimestre fiscal, ce serait une très belle performance.

Propulsé par Android Lollipop, le BlackBerry Priv associe l’OS de Google aux solutions de sécurité de la société canadienne. Solutions qui, d’après Chen, sont à égalité avec ce que propose Samsung par le biais de Knox. En outre, toujours d’après la société, il dispose d’une meilleure technologie de batterie et d’une meilleure technologie d’antenne que les smartphones Samsung, le tout associé au clavier physique de la marque. Soit une série d’avantages concurrentiels non négligeables.

Reste maintenant à savoir comment attirer le consommateur vers le produit car généralement, la marque BlackBerry n’est plus celle qu’on regarde en premier lorsqu’on décide de faire l’acquisition d’un nouveau smartphone. Pour cela, la société travaille directement avec les quatre opérateurs américains de façon à rendre l’appareil disponible en boutique dès sa sortie.

Ainsi comme vous l’aurez compris, le Priv ne se destine pas spécialement aux professionnels mais vise réellement le grand public au même titre que n’importe quel smartphone Android. Seriez-vous tentés ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Kraken

    Bon adieu blackberry alors ^^

    Parce que je croit que sony a du mal a en écoulé déjà autant que ca…

  • angelneo

    5M ca semble néanmoins atteignable. Avec ce type de mobile et une bonne pub/presse, il peut faire le chiffre. A voir comment BB va le présenter

    • Chopper77

      Tu as déjà vu une pub Blackberry ?
      L’entreprise sort des smartphones audacieux et pertinents, mais elle assure pas la promotion, la vente.
      Je suis dégoûté. J’adore mon Q10 et je sais pas quoi acheter maintenant.

      • angelneo

        Des pubs aux arrêts de bus, oui il fut un temps… Va falloir faire bcp de pub si ils veulent le vendre :/
        mais je pense qu’ Android va jouer un rôle important

  • seksse

    Tout dépend du prix … personne ne va se ruiner pour un blackberry ou un android :)

    • Insomnia

      Ah bon pourquoi certains dépense pour le EDGE + ??? un S6 ??

  • psgced

    Tout depend du prix et de l’eventuel campagne marketing menee derrière :-)

  • Turlututu

    Çà donne pas spécialement envie d’investir plus de 500€ dans le peut-être dernier portable d’une marque. Car en cas d’échec, les utilisateurs n’auront plus qu’à s’asseoir sur les mises-à-jour…

    • Insomnia

      c’est la vente de smartphone par de la marque, donc ils peuvent très bien offrir la mise à jour sans continuer à vendre d’appareils.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BlackBerry borderless : découvrez ce séduisant concept

Et si les BlackBerry passaient aux écrans borderless ? Le designer Devon vient de poster une série de rendus pour un concept maison. On y découvre dans à peu près le même from-factor que le KEYone, un écran sans bordures 4:3,…

BlackBerry KEYone : la fiche technique de son successeur se dévoile en benchmark

De premières informations sur la fiche technique du nouveau smartphone de BlackBerry nous parviennent par le biais d’un benchmark. Il s’annonce bien plus puissant que son prédécesseur, le KEYone, dont le principal défaut était de connaître quelques ralentissements lors de l’exécution de tâches un peu gourmandes.