BlackBerry Mercury : le clavier physique de retour et Android 7.0 Nougat

Date de dernière mise à jour : le 9 février 2017 à 15 h 28 min

Le BlackBerry Mercury, prochain smartphone de la société canadienne, se montre aujourd’hui en images en amont de sa présentation officielle. Au programme, retour du traditionnel physique mais ici proposé dans une version non coulissante, le tout accompagné d’Android 7.0 Nougat aux commandes. Un bon milieu de gamme qui renoue avec les traditions de la marque. 

blackberry mercury

Si BlackBerry ne conçoit plus de smartphones, il continue d’en commercialiser, la preuve en est avec ce BlackBerry Mercury dont les premières photos volées viennent de faire surface sur Weibo. Un modèle qui marque le retour du traditionnel physique mais dans un form factor différent de celui du BlackBerry Priv qui proposait un clavier coulissant.

Dans ce nouvel appareil, l’écran et le clavier cohabitent sur la face avant du téléphone. On se retrouve donc avec un écran de ratio 3:2. Écran qui d’après une précédente fuite afficherait une taille de 4,5 pouces et offrirait une définition HD 720p. Si le logo du constructeur reste absent sur ce modèle laissant penser qu’il s’agit d’un prototype, les icônes de la barre d’état révèlent la présence d’Android 7.0 Nougat aux commandes.

Notez que la fiche technique du BlackBerry Mercury avait déjà été partiellement dévoilée mi-octobre. Le prochain téléphone de la firme devrait s’équiper d’un processeur Snapdragon 625 avec 3 Go de RAM et une capacité de stockage de 32 Go. On retrouverait également deux capteurs photo de 18 et 8 mégapixels tandis que l’autonomie serait assurée par une généreuse batterie de 3400 mAh. Une très bonne nouvelle pour la batterie !

Il s’agirait donc d’un appareil milieu de gamme dont le principal intérêt résiderait dans son form factor mettant en vedette un clavier physique sans oublier le support logiciel de BlackBerry et les applications de la société. On attend avec impatience son annonce officielle qui, on l’espère, ne tardera pas trop !

Test du BlackBerry Priv : le premier smartphone Android de BlackBerry

Réagissez à cet article !
  • Djib

    Si il est vendu a un prix inferieur à 399€ je me laisserais tenté

    • Ke3eV

      Pour un milieu de gamme, si les specs s’avèrent être celles de l’article, je pense que ce sera autour de ce prix là…

  • NC

    Pour avoir profité d’une remise sur RDC pour le BlackBerry Passport, je ne peux que vous déconseiller d’aller sur BlackBerry !

    Venant d’Android, quelle fut ma déception ! Niveau hardware, c’est très bien. Niveau software, BB10 se défend une fois la prise en main faite et l’optimisation/réglage pour son utilisation…

    MAIS :

    Facebook / Messenger : aucune application native, il faut passer par une app tierce Freenium qui n’est en fait que la version Facebook mobile. Insta : même constat.

    WhatsApp : message de l’application qui annonce qu’à partir de janvier 2017, l’application ne fonctionnera plus.

    De plus, la plupart des App Android depuis l’Amazon store, ne fonctionne pas, ratio de l’écran n’étant pas pris en charge. Pas de BlaBlaCar, MolotovTV, Netflix, etc.

    Et le plus incompréhensible, BB à tout simplement abandonner son logiciel. Sous macOS sierra, le logiciel n’est pas pris en charge, idem sous Windows 10.

    • trei

      vous parlez de bb10.
      le mobile qui va sortir donc le Mercury sera sous Android.

      Donc aucun souci.

      Avant d’écrire n’importe quoi il faut apprendre à lire.

    • IL

      le Mercury est sous Android donc aucun souci avec les applications.

    • Charles

      Une relecture ne te fera pas de mal

    • Ke3eV

      1 : le Mercury tournera sous Android.
      2 : le Passport est (c’est pas du tout objectif comme remarque :P) le meilleur téléphone que j’ai eu l’occasion d’avoir au niveau de l’ergonomie, du format, etc.
      3 : effectivement BBOS est hors course sur plein de point. Par contre, concernant les apps, si tu bidouilles un minimum, tu peux installer le PlayStore et avoir tout de même accès à pas mal d’apps Android. Et ça fonctionnait plutôt pas mal.

  • sania manic

    Pareil qu’NC, ai profité d’une “aubaine” pour 300 balles (putain !!!), et en plus on me l’offre.
    Moi, bien intégrée du haut de mes 26 ans en 2016, j’ai besoin de FB, Twitter, WhatsApp et BlaBlaCar !!!! Ce sont mes 4 indispensables, le reste je m’en fous. Et encore, je peux me passer de Twitter. Je reçois mon tel demain normalement, et je pleure déjà. Dire que j’hésitais avec le Mate S pour le même prix…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

En connectant plusieurs smartphones via les réseaux mobiles, il est possible d’égaler la puissance d’un serveur. Dans le cadre du projet Ubispark, les chercheurs de l’université d’Helsinki comptent utiliser cette puissance par le biais d’une application Android pour effectuer des calculs de grande envergure et remplacer les data centers.

107a19f9bd7707af2bf364150d79b5c2OOOOOOOOOOOO