Blackberry et Samsung nient les rumeurs d’un éventuel rachat

Maj. le 18 mai 2016 à 14 h 30 min

En 2012 des rumeurs couraient déjà au sujet d’un possible rachat de BlackBerry par Samsung et c’était encore le cas cette nuit. Beaucoup d’informations précisent ont été dévoilée à ce propos durant ces dernières heures, mais les deux firmes ont démenti ces informations pas plus tard que ce matin. La discussion entre les deux constructeurs n’a-t-elle jamais eut lieu ou n’ont-elles tout simplement pas trouvé d’accord ?

Blackberry et Samsung n'auraient pas discuter
A gauche, PDG de BlackBerry : John S. Chen. A droite, directeur de la branche mobile de Samsung : Jong-kyun Shin.

Selon Reuters, Samsung aurait approché BlackBerry au sujet du rachat pur et simple de la firme d’un montant pouvant aller jusqu’à 7,5 milliards de dollars. Une source proche des négociations affirme que ce serait pour récupérer la flopée de brevets qui appartiennent à la firme canadienne.

Toujours selon cette même source, deux dirigeants des firmes se seraient rencontrés la semaine dernière pour évoquer ce rachat. Rappelons que les deux constructeurs se sont déjà entendus sur le domaine de la sécurité, ils sont donc assez proches pour pouvoir entamer ce genre de négociation.

La firme canadienne souffre énormément de la concurrence féroce dans l’univers de la téléphonie avec moins de 1% de parts de marché. Ce rachat pourrait donc insuffler un nouveau souffle de vie pour un avenir possible des smartphones à claviers physiques. Malgré tout, le constructeur canadien a déclaré « BlackBerry n’a pas engagé de discussions avec Samsung » dans un communiqué officiel.

Blackberry et Samsung n'auraient pas discuter

De son côté, Samsung a aussi nié cette négociation en disant « les articles à propos d’une acquisition sont sans fondement » . En 2013, le CEO de Lenovo n’avait pas écarte la possibilité du rachat de BlackBerry en déclarant qu’une telle chose « pourrait éventuellement avoir du sens » , cette dernière est vouée à disparaître (en tout cas sous cette forme) selon beaucoup d’observateurs du milieu.

Difficile de savoir qui de Reutors ou des firmes concernées disent la vérité, en tout cas aucune promesse d’achat n’a été faite. En cas de retournement de situation, le gouvernement canadien devra dans tous les cas analyser le projet de rachat. Selon vous, BlackBerry devrait-il penser à cette solution ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !