BlackBerry 10: l’Allemagne pourrait en acheter 20.000 unités pour ses ministères

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 18 h 45 min

L’Allemagne pourrait faire à nouveau le choix du BlackBerry 10 dans ses ministères afin de lutter contre la surveillance de la NSA. Les nombreux documents « leakés » par lanceur d’alerte Edward Snowden avaient en effet révélé la surveillance du téléphone de la chancelière Allemande Angela Merkel par l’agence de renseignement. Du coup, elle aurait demandé à ses ministres de se tourner vers de solutions plus sûres – et aurait arrêté son choix sur le BlackBerry 10.

BlackBerry 10

La technologie des téléphones BlackBerry serait en outre complétée par une technologie anti-espionnage développée par la firme allemande Secusmart. Et le premier test sur 3000 BlackBerry 10 aurait été si concluant que des discussions seraient en cours pour commander 20.000 appareils supplémentaires, rapporte le site Phonearena.

Le porte-parole du gouvernement allemand Tobias Plate aurait ainsi indiqué que seuls les terminaux BlackBerry pouvaient correspondre aux standards de sécurité requis par le ministère:

Nous disposons d’une autorité fédérale quoi s’occupe de la sécurité de l’information, ils ont testé plusieurs modèles de smartphone, et la seule marque qu’ils ont approuvé c’est BlackBerry… du fait de la sécurité de l’appareil

De son côté, le ministre fédéral Allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière n’a pas pas souhaité confirmer précisément combien de smartphones seraient commandés, mais il a tout de même indiqué que les BlackBerry étaient utilisés de façon croissante dans les administrations de la chancellerie.

Evidemment, c’est une bonne nouvelle pour BlackBerry, qui avait perdu du terrain sur iOS, Android et Windows Phone, malgré la sortie de son nouveau BlackBerry 10. Le nouveau PDG de l’entreprise, John Chen tente depuis novembre 2013 de repositionner son entreprise face à la concurrence.

Il avait par exemple conclu un contrat avec le géant chinois de l’électronique Foxconn pour dessiner, produire, et vendre des modèles bas de gamme à destination des marchés émergents. Le premier-né de ce contrat quinquennal est le BlackBerry Z3, qui s’est plutôt bien vendu, selon Phonearena.

Via

Réagissez à cet article !
  • Atlas

    La sécurité est certainement un point où BB peut se démarquer de tous les autres qui sont tous infiltrés par la NSA.

  • Patrice

    J’ai eu un seul BlackBerry. Au debut, j’avais peur de me retrouver avec un 3310 écran couleur tellement que ce type de format est “dépassé”. Je me disais que je devais mettre une croix au point multimédia. Et finalement c’était l’une (sinon la meilleure) des plus belle expérience mobile. Le clavier est tellement facile d’utilisation alors que les touches sont petites. Il est fluide, tout se synchroniser facilement et sans problème (alors que sur mon android, j’avais 4 contact pour une même personne sans trop savoir pourquoi), le touchpad était aussi efficace qu’une souris. Malheureusement, leur situation économique et leur prix qui reste tout de même très élevé, ne me donne pas confiance !

    • Bonjour

      Concernant le prix je le trouve plus raisonnable que celui de la pomme qui soit dit en passant n’apporte rien de nouveau. BlackBerry pêche uniquement dans la com sinon leurs produits sont de très très bonne qualité. Ce sont des produits pour les pros. ;-)

    • Bap

      BB10 c’est encore autre chose, avec beaucoup de qualités ! Mais même si j’ai adopté le Z10 et que j’espère voir prospérer BB pour continuer à utiliser leur matériel et logiciel, pour les contacts sur BB10 cela fait parti des poins à améliorer pour l’instant… Notamment le problème de la duplication de contact !

  • EvilWinds

    La société SecuSmart viens d’ailleurs d’être rachetée par BlackBerry. On peux donc espéré que cette technologie arrivera sur tous les smartphones BB10.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Marché des smartphones : Samsung n°1 des ventes début 2017, loin devant Apple

Le marché de la téléphonie mobile ne connaît pas la crise selon une récente étude réalisée par Gartner. Au contraire, le début de l’année 2017 a été très profitable pour Samsung (n°1 des ventes), pour Google et son système Android (86,1% du marché des OS) et pour les fabricants chinois. Apple en revanche est un peu à la traîne !

ac9b6d69551302ee9057fb3d520b3722******************