Barack Obama n’a pas d’iPhone « pour des raisons de sécurité »

Maj. le 9 février 2017 à 15 h 45 min

Barack Obama n’a pas d’iPhone pour des raisons de sécurité. Le président américain n’est pas autorisé à utiliser le smartphone d’Apple et a toujours son fidèle BlackBerry. Ce dernier est passé entre les mains du service de sécurité pour en faire un téléphone unique et ultra sécurisé. Un minium quand on occupe un tel poste.

obama sans iphone

Barack Obama n’est pas le seul dans ce cas. Suite à l’affaire Snowden et la NSA, nous avons appris que beaucoup de terminaux étaient sur écoute, y compris ceux des chefs d’État. Apple étant une des nombreuses compagnies ayant participé à ce système d’écoute, beaucoup ont préféré se séparer de leurs iPhone, comme cela a été le cas des parlementaires allemand après avoir appris que le téléphone de la chancelière Angela Merkel était sur écoute. Ils utilisent maintenant des mobiles cryptés. Pour revenir au président américain, cela ne l’empêche pas d’utiliser d’autres produits Apple.

Pas d’iPhone pour Barack Obama par mesure de sécurité

Le président aime son BlackBerry et déclare que seulement une dizaine de personnes possèdent son adresse mail personnelle. Quand on est à un tel poste, il faut faire très attention aux données sensibles qui peuvent être transmises par les appels, les SMS ou les mails. Si BlackBerry est en difficulté, l’entreprise canadienne garde un ambassadeur de choix. Il utilise cependant un ordinateur Apple tout comme un iPad, aucune restriction n’étant faite de ce côté-là par son service de sécurité.

On sait également que ses deux filles sont fans d’Apple et utilisent toutes deux des iPhone. Du côté d’Android, si la sécurité est loin d’être parfaite, on sait que les autorités l’utilisent comme la police de New York par exemple. Suite à l’affaire de la NSA, tout le monde est devenu un peu paranoïaque, et ce n’est pas l’espionnage des Français par l’État qui va temporiser tout ça. Vous pouvez retrouver notre dossier qui traite de la sécurité sur Android. Vous comptez passer sur BlackBerry comme Barack Obama ?

Via

Réagissez à cet article !
  • kagath

    « Il utilise cependant un ordinateur Appel tout comme un iPad, aucune restriction n’étant faite de ce côté-là par son service de sécurité. »..

  • Jérémy Quechon

    Suite à l’affaire de la NSA, tout le monde est devenu un peu paranoïaque, et ce n’est pas et ce n’est pas l’espionnage des Français par l’État
    petite erreur ici 2 fois « et ce n’est pas »

    • Gabriel Manceau

      Coquille retirée ;)

  • Damien

    Les transferts d’informations sont cryptés par BBY, ça fait sa force et sa faiblesse. Force car justement le terminal est plus sécurisé qu’un autre. Faiblesse car de nombreux pays s’en méfient car justement il est insurveillable. Ça a valu au BBY d’être interdit en Arabie Saoudite par exemple, ou menacé en Inde, ce qui conduit à un manque à gagner certain et aux difficultés financières que connait RIM. Ce qui devient embêtant, c’est la volonté actuelle du Qatar à mettre la main sur RIM, en investissant 1 Md de $. Ils seront certainement heureux de mettre la main sur les systèmes de cryptage de données ou le nez sur les données qui transitent dans les serveurs. Un investissement d’une telle ampleur n’est pas anodin…

  • Esykie

    Je ne comprends pas très bien cette histoire. Si son service de sécurité s’est penché sur l’appareil blackberry pour le renforcer et le rendre unique, ils auraient tout aussi bien pu le faire sur un téléphone android ou ios, non ?

    • Gabriel Manceau

      Peut-être pas, le service de sécurité du président doit savoir ce qu’il fait, enfin j’espère… ^^

      • Esykie

        J’ai donc fais quelques recherches, et BlackBerry (anciennement RIM) est un OS développé en C++ qui tourne grâce à une machine virtuelle java comme kernel. On sait tous que le java est le terrain de jeu favori des hackers, pourtant… Alors qu’un kernel BSD ou Linux est plus sécurisé.

        Je ne suis pas du tout un expert en sécurité, mais c’est tout de même étonnant, dis comme ça, non ?

        EDIT : aaaah ! En fait c’est pas la sécurité du TELEPHONE qu’ils cherchent, mais la sécurité des transferts d’informations !! Ok, ça prend plus de sens, d’un coup x)

  • dam

    Et pas d’android non plus pour les mêmes raison !! Merci les fanboy hein

  • jean-luc Mutabazi

    Decidemment la famille Obama fait des gros coup de pub à Apple

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone : 98% des copies de chargeurs risquent de vous électrocuter !

Selon une enquête menée par Electrical Safety First, la quasi totalité des copies de chargeurs d’iPhone sont dangereux et présentent de graves risques pour votre santé ou celle de vos proches. Qu’est-ce que vous risquez vraiment à chaque fois que vous rechargez votre iPhone avec une copie ?