Barack Obama met en garde contre les « dangers » d’internet et des réseaux sociaux

Barack Obama a critiqué les réseaux sociaux ainsi que l’utilisation qui est en faite et a pointé du doigt les « dangers d’internet ». D’après lui, le web favorise le fait que les gens se renferment sur leurs préjugés et ne parvient pas à remplir correctement sa fonction d’information. L’ancien président américain était interrogé par le Prince Harry dans le cadre d’une émission de radio de la BBC. 

barack obama

Lors d’une interview menée sur la BBC par le Prince Harry, Barack Obama a évoqué la problématique des réseaux sociaux et d’internet en général. Il estime que l’utilisation de ces outils n’est actuellement pas la bonne et qu’ils doivent être des moyens de créer un espace commun où débattre et non diviser. Certains y voient là une référence à Donald Trump, jamais expressément cité, et à sa manière bien personnelle d’utiliser Twitter.

Barack Obama s’en prend aux réseaux sociaux et à internet

Barack Obama s’est exprimé sur le besoin « d’exploiter cette technologie de façon à ce qu’elle permette une multiplicité de voix » sans pour autant conduire « à une division de la société« . Selon lui, les réseaux sociaux nous empêchent d’accéder naturellement à différents points de vue sur des questions complexes. Leur principe de fonctionnement même, qui repose sur la proposition de contenus similaires à ceux déjà consultés, est donc remis en cause par l’ancien président américain.

« Un des dangers d’internet, c’est que les gens peuvent avoir des réalités complètement différentes. Il peuvent être enveloppés par de l’information qui ne fait que renforcer leurs préjugés », estime Obama. Il a également mentionné la cruauté dont peuvent faire preuve certains internautes sous couvert d’anonymat et a insisté sur l’importance de parler aux gens en personne pour vraiment les connaître.

Barack Obama ne condamne pas totalement internet et les réseaux sociaux, qu’il a lui-même utilisé pour se faire élire. Il a d’ailleurs battu le record de likes et de retweets avec une publication contre le racisme et la haine. Il considère les réseaux sociaux comme « des outils vraiment puissants » qui permettent à des personnes aux intérêts mutuels de se connaître et d’entrer en contact. En témoigne l’émulation sur le web avec les campagnes virales #MeToo ou #BlackLivesMatter.

Réagissez à cet article !
  • Bernard

    Prince Harrrryyyyyyyyyy oui c’est bien luiiiiii …. non mais sans déconner, Barack Obama et le Prince Harry font de la radio pour dire qu’Internet c’est pas bien … est-ce qu’on s’en fout pas un peu de ce pensent ces ultras fortunés qui s’ennuient ?!

    • Guillaume Soghonian

      Je te conseille d’aller voir les spécialistes de l’information sur ce sujet, c’est mieux écrit et plus clair sur ce qu’il déclare et aussi certains sous-entendus.
      De plus émission enregistrée en septembre.

      Et rien à faire ici aussi, mais on est sur PhoneMelty / PeopleAndroid …

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Porter plainte en ligne : premier aperçu du dispositif

Porter plainte en ligne sera bientôt possible : le dispositif fait désormais partie du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice présenté par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet en Conseil des ministres vendredi 20…

RGPD : tout comprendre en 9 questions

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur en Union Européenne à partir du 25 mai 2018. A cette date, les entreprises qui traitent les données de citoyens européens devront faire davantage pour protéger leurs données…

Course à la 5G : la France 7ème au classement mondial

Dans la course à la 5G, la France figure à la 7ème position du classement mondial des pays les plus engagés dans le déploiement. En Europe, elle est dépassée par l’Allemagne et le Royaume-Uni, alors que le top 4 est…