Désimloquer son smartphone devient un droit aux Etats-Unis

Maj. le 8 octobre 2014 à 21 h 11 min

Aux Etats-Unis comme en France, désimloquer son smartphone pour rejoindre un autre opérateur n’était pas jusqu’ici légal avant une certaine période. En France, la législation a depuis un certain temps été assouplie: les abonnés engagés avec leur opérateur peuvent depuis quelques années demander le désimlockage de leur smartphone trois mois à partir de la date de la conclusion du contrat.

desimlock

Pour le coup, les Etats-Unis sont allés plus loin, puisqu’il est ici question de ne tout simplement plus permettre aux opérateurs de bloquer leurs smartphones, et permettre aux utilisateurs de changer librement d’offre quand ils le souhaitent. La chambre des représentants a d’ores et déjà validé la loi – Barack Obama s’est dit « impatient » d’apposer son seing sur la loi.

En fait, le déblocage des smartphones était prévu une loi dite « Library of Congress Digital Millennium Copyright Act » (DMCA) votée en 2006. Etrangement, en 2013, le congrès a décidé de permettre à nouveau aux opérateurs de bloquer leurs appareils dès 2013. L’affaire avait déclenché une importante vague de protestations.

Dans les faits, depuis, la plupart des opérateurs permettaient à leurs abonnés, au prix d’une longue procédure, de désimloquer leur appareil. Le vote de la loi doit maintenant passer devant le Sénat, ce qui devrait a priori être une simple formalité étant donné que cette chambre est  majoritairement acquise aux Démocrates.

Mais il est intéressant de constater à quel point le très technophile président Barack Obama s’est impliqué sur cette affaire. Il n’est pas en effet tenu de s’exprimer sur toutes les lois votées par le congrès. Pourtant, à grand renfort de journalistes, il a déclaré ceci:

La loi qui est passée aujourd’hui est une étape supplémentaire vers plus de flexibilité et de choix pour les Américains ordinaires, afin qu’ils trouvent un opérateur mobile qui corresponde davantage à leurs besoins et à leur budget

Reste que cette loi ne couvrira pour le moment que les smartphones. Pour les tablettes et les autres appareils connectés, il faudra encore attendre une nouvelle loi en 2015. Aimeriez-vous qu’une telle législation soit adoptée en Europe ?

Via

 

Réagissez à cet article !
  • Thibaut

    « Aimeriez-vous qu’une telle législation soit adoptée en Europe ? »
    Question rhétorique. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de monde qui puisse être contre une telle loi, sauf les opérateurs bien sur. ;)

    • ben_kenobi

      j’ai une vue légèrement différente. Qu’en pensez-vous ?

  • aflous

    C’est 3 mois et non pas 6 pour le désimloquage en France

    • Andro-User

      avant c’était 6 mois mais effectivement aujourd’hui c’est 3 mois.

  • Bicentenaire

    J’aimerais que cette loi s’applique au Canada, j’ai acheté un téléphone avec un abonnement de deux ans, pour le désimloquer il me faut payer 50 dollars.

    • Nadir B.

      Ici, en France, ça dépend vraiment des opérateurs, et généralement, c’est a peine moins de 100€, voir plus …

      Après, tu peux le desimlock au bout de combien de temps la bas ?

      • Bicentenaire

        Quelque soit le moment tu dois payer 50 dollars et ceci même après la fin du contrat.

        • Nadir B.

          Ah ouais bah tu m’étonne que tu veuille que la loi soit votée la bas MDR

  • Le mieux serait tout simplement la vente de smartphone nu même chez les opérateurs ainsi plus de problème, et les mises à jour arriveraient pour tous dans la même période.

  • ben_kenobi

    perso je serais contre cette loi en France. Pourquoi ? car si on veut, aujourd’hui, un smartphone non simlocké, ça existe. Si on veut un appareil désimlockable en 1 mois, ça existe.
    par contre, il faut aussi prendre en considération qu’en échange de ce sim lockage les opérateurs font un « crédit » sur le device qui arrange encore bien des gens qui, sans cela, ne se permettrait pas d’acheter ledit appareil.
    si on supprimer le droit de simlocker l’appareil, il parait évident que les opérateurs augmenteraient leur prix… pas bon pour tout le monde.
    par contre, j’aimerai bien que les opérateurs cessent de « brander » les appareils avec des ROM mal optimisées et souvent très moche. De plus ça ne facilite pas les màj. Du coup, là où un constructeur mettra à dispo une maj pour tout le monde. Les brandés devront attendre que leur opérateur mette à jour et teste leur interface sur cette nouvelle version.
    donc, plutôt que d’interdire le simlockage, je préférerais qu’on interdise la « personnalisation » opérateurs… et vous ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !