Aurous, le PopCorn Time musical est disponible en téléchargement

Date de dernière mise à jour : le 16 avril 2016 à 5 h 09 min

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, le logiciel considéré comme l’équivalent de PopCorn Time pour Spotify baptisé Aurous est désormais lancé et disponible en téléchargement. Après une campagne de financement annulée, voici donc Aurous, bibliothèque de streaming musical illimité, sans pub…et pas vraiment légale.

D’accointance plus ou moins éloignée avec le logiciel BitTorrent, Aurous vient proposer en téléchargement sa version bureau compatible avec Windows, OSX et Linux et au look particulièrement attractif, donnant envie de plonger avec peut-être une once de scrupules dans cet océan de millions de chansons obtenues par on-ne-préfère-pas-savoir-par-quel-moyen.

Le concepteur de ce logiciel s’appelle Andrew Sampson et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ose. Il ose sortir Aurous en pleines interrogations sur la rentabilité du streaming pour les artistes et surtout, il ose afficher son identité au grand jour. Le développeur de l’application est plus discret et répond au pseudonyme de « Dana ».

Ainsi, le logiciel reprend un peu le fonctionnement d’un moteur de recherche de téléchargement. En tapant le nom de l’artiste, d’une chanson ou d’un album, vous accéderez à ce que vous cherchez à la différence que vous obtiendrez une lecture en ligne du morceau, au lieu de le télécharger sur votre disque dur. Ce petit détail joue ainsi sur le flou de la loi, puisqu’aucun fichier n’est à proprement parler installé sur votre ordinateur.

Comme nous vous le disions, le projet a tout de même subi une éviction du site de financement participatif IndieGogo à peine la campagne lancée, probablement suite aux pressions d’ayants-droits et autres responsables de l’industrie du disque. Toutefois quelques autres épreuves attendent Aurous.

PopCorn Time rencontre un certain succès en partie grâce à l’industrie du cinéma, de la télévision et des services de streaming légaux qui imposent la géolocalisation et proposent des catalogues pauvres en choix (cf. chronologie des médias) empêchant un accès à des offres riches de programmes et ce, malgré nos abonnements.

Pour ce qui est de l’industrie musicale, nos habitudes se sont tout de même modifiées puisque que nous souscrivons plus facilement aujourd’hui aux applications comme Spotify, Deezer et consorts, d’autant plus que leurs offres gratuites donnent accès à l’entièreté de leurs catalogues contre des pages de publicités.

Entièrement dépourvu quant à lui de publicité intrusive, compatible avec les formats FLAC, WAV, OGG, OPUS et même WebA, permettant de mettre en ligne ses playlists et disposant d’une API rendant son interface entièrement customisable, Aurous pourrait-il mettre fin au règne des plateformes légales ? Rien n’est moins sûr.

via

 

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • fr

    bof tu trouves des versions de spotify craqué aucun interet

  • [YT] bmx22c

    Ce logiciel ne me servira personnellement pas, tout simplement car les musiques que j’écoute ne se trouvent que sur YouTube ou SoundCloud. Mais ça m’a l’air d’être un bon soft tout de même.

    • MaGiiC

      Pareil, le hardstyle n’est pas encore démocratisé sur les plateformes musicales

  • dantes94

    Il risque surtout de connaitre le même destin que pop corn time.

    Un arrêt du service original suite au multiple attaques des ayant-droit qui donnera naissance a une multitude de fork.

    • crachoveride

      Heu Popcorn time fonctionne toujours pourtant donc rien n’est perdu si le code est open source :) s’il meurt un/des autre(s) renaitra(ons).

      • dantes94

        Ouai enfin le pop corn time actuelle n’est qu’un copie du code de l’autre qui a fermé.
        Dans les fais oui le service existe toujours mais dans le fond le premier a bien été fermé.
        Ceci dit j’ai appris entre temps qu’il semblerais que le code source d’aurous n’est pas entièrement open source et tire lui même partie du code d’un autre site dont j’ai oublié le nom.

        • crachoveride

          Ok mais qu’est ce que ça change au final pour l’utilisateur?

  • Nemesis

    C’est surtout de la grosse merde, ça ne marche pas par P2P donc useless car ça repose sur un protocole complètement farfelu, qui ne propose que des musiques inconnues ( principalement des musiques de l’est ) donc pour nous a part amateur de Musiques de l’armée rouge, inutile.

  • gTox

    Je continue de préférer Kiwi Music Player pour écouter de la musique légale et gratuite sur mon ordinateur. De plus Aurous risque de disparaître assez rapidement.