Attentats Londres 2017 : Theresa May accuse internet d’être responsable

Au lendemain du terrible attentat qui a frappé la ville de Londres le samedi 3 juin, la première ministre britannique, Theresa May, s’est exprimée dans un long discours quant au déroulement de cette attaque. L’intéressée, qui a non seulement exprimé sa profonde tristesse à l’égard des familles des victimes, a également profité de l’occasion pour cibler les sociétés internet, responsables de la propagation du terrorisme.

theresa may, attentats londres 2017

Ce samedi 4 juin, la ville de Londres a une fois de plus sombré dans le chaos à la suite d’un attentat terroriste perpétré près du London Bridge et dans le quartier de Borough Market. Une attaque d’une violence inouïe, le bilan à l’heure actuelle étant de 7 morts (dont un français) et de 48 blessés.

Le gouvernement britannique, par l’intermédiaire de sa Première ministre, Theresa May, a aussitôt réagi face à ce tragique événement survenu 15 jours après l’attaque de Manchester. Au cours de son discours, Madame May est revenue en détails sur ce nouveau scandale et n’a d’ailleurs pas manqué d’exprimer sa colère à l’encontre des sociétés internet, qui jouent un rôle majeur dans le développement du terrorisme.

Theresa May déclare qu’Internet est responsable du terrorisme

La montée en flèche du terrorisme et donc par conséquent, la multiplication des attentats, émanent en grande partie des sociétés internet. C’est ce qu’a déclaré la Première ministre britannique, Theresa May, lors de son discours tenu au lendemain de l’attaque de Londres.

Selon elle, ces différents acteurs sont entre guillemets tenus comme responsables de la propagation du terrorisme, qui leur offrent « un espace sûr pour prospérer ». La seule façon de lutter contre ce fléau et d’empêcher son développement par ce système étant de réguler le cyber-espace :

« Nous ne pouvons pas offrir à cette idéologie l’espace sûr dont elle a besoin pour prospérer. Pourtant c’est précisément ce qu’internet et les grandes entreprises qui fournissent des services internet offrent.. [le gouvernement doit] réguler le cyber-espace pour empêcher l’extrémisme et la préparation terroriste. »

Au travers de cette allocution, Theresa May vient ainsi soulever l’un des problèmes majeurs qui contribuent à la forte progression du terrorisme dans le monde. Seuls des accords internationaux visant à réguler le cyber-espace et le contrôle des informations postées sur les réseaux sociaux et les sites web en général, permettront de lutter contre ce fléau ravageur.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Earth : voici les 10 découvertes les plus insolites

Google Earth permet régulièrement aux internautes de dénicher un lieu étrange, un objet hors du commun ou des vestiges encore inconnus des archéologues. Dans certains cas, les trouvailles les plus étonnantes n’étaient finalement que de simples bugs informatiques. De temps…