[MAJ] Attentats de Paris : les terroristes de Daesh communiqueraient via le Playstation Network

Maj. le 2 février 2017 à 15 h 38 min

Forbes est revenu sur l’article publié ce week end pour y apporter un correctif  et ajouter qu’à ce stade, rien ne permettait de confirmer qu’une PS4 avait bien été retrouvée au domicile des terroristes. Néanmoins, la console de Sony reste au cœur des préoccupations du ministre de l’intérieur belge, Jan Jambon qui reste persuadé qu’elle peut être utilisée comme moyen de communication par les terroristes, comme nous vous l’expliquions un peu plus bas.


 

Suite aux attentats de Paris, les autorités pointent actuellement du doigt le Playstation Network (PSN). D’après le ministre belge de l’Intérieur, c’est lui que les djihadistes utiliseraient pour communiquer. En outre une PlayStation 4 vient d’être retrouvée au domicile d’un des terroristes présumés.

PlayStation 4
La PlayStation 4.

Les récents événement survenus dans la capitale viennent rouvrir le débat au sujet de la protection de la vie privée et du chiffrement des données. Différents mécanismes de communication sont dans le collimateur des autorités. Notamment les applications de messagerie comme WhatsApp, iMessage ou encore Hangouts, Facebook et le PlayStation Network.

Comme l’expliquait le ministre de l’intérieur belge, Jan Jambon, quelques jours avant les attentats de Paris, « la PlayStation 4 est encore plus compliquée à surveiller que WhatsApp ». Le PSN permet d’envoyer des messages mais le chiffrement des données opéré depuis son piratage rend la surveillance plus difficile, en faisant un lieu privilégié pour les terroristes.

Or, comme l’a révélé Forbes durant le week end, une PlayStation 4 a justement été retrouvée au domicile d’un des auteurs des récents attentats de Paris, à Molenbeek, aux environs de Bruxelles et la console de Sony serait le moyen de communication préféré des terroristes, lorsqu’il s’agit de planifier leurs attaques. Les services de chat vocal et les jeux sont quasiment impossibles à surveiller.

En outre, les tags sur les murs des jeux seraient également utilisés par les membres de Daesh pour faire passer des messages. Les consoles de jeux offrent des moyens de communication nettement plus sécurisés que les emails, appels (mêmes chiffrés) et messages texte et c’est justement ce qui inquiète.

Comme le rappellent nos confrères de 20 Minutes, ce n’est pas la première fois que les réseaux des consoles de jeux font polémique. La NSA surveille le Xbox Live et le jeu World of Warcraft depuis maintenant plusieurs années. En outre, d’après l’agence américaine, les services de communication proposés par les géants du web permettent de sécuriser les messages mais offrent également la possibilité aux terroristes de communiquer sans être surveillés.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Images fait passer Donald Trump pour un idiot

Google Images considère Donald Trump comme un idiot. Ou tout du moins, son algorithme estime qu’il est pertinent de proposer des photos de lui lorsqu’on tape la requête « idiot » sur le moteur de recherche. Un résultat qui serait entre autres…

Google Fuchsia remplacera Android d’ici 5 ans

Fuchsia, le nouvel OS sur lequel travaille Google, va bel et bien remplacer Android à terme. La firme de Mountain View veut un système d’exploitation universel disponible sur tous les appareils : smartphone, PC ou enceinte connectée. Google consacre de…

Coupe du monde 2018 : le foot a eu raison des sites pour adultes

La Coupe du monde 2018 était un événement exceptionnel à plus d’un titre : en plus d’avoir sacrée une deuxième fois les bleus, la compétition a modifié brutalement les habitudes de consommation. Ainsi un célèbre site pour adultes y est…