Attentats de Paris : pourquoi Facebook a déclenché Safety Check en France et rien pour Beyrouth

Date de dernière mise à jour : le 8 février 2017 à 14 h 52 min

C’est l’une des polémiques qui entoure le réseau social Facebook à la suite des attentats de Paris. Le réseau de Mark Zuckerberg a en effet déclenché la fonction Safety Check lors des évènement parisiens. Mais rien n’avait été fait pour les attentats de Beyrouth. Facebook s’est expliqué.

facebook safety check paris attentats beyrouth

Si vous êtes des utilisateurs de Facebook vous avez sans doute été alertés par un message du réseau social vous signalant les amis qui étaient en sécurité lors des terribles attentats de Paris.

Ce qui a permis de vous avertir c’est la fonction “Safety Check” de Facebook. Cette fonction était réservée jusqu’à maintenant aux catastrophes naturelles. Dans la nuit de vendredi à samedi, le réseau social l’a déclenché pour les attentats de Paris. 5,4 millions de personnes l’ont utilisé ce week-end.

Une décision qui a créé la polémique puisque la veille, le Liban était également touché par un attentat, à Beyrouth, faisant 43 morts et 239 blessés. Mais les libanais n’ont pas eu droit, eux, à la fonction “Safety Check”. Un choix qui a indigné les libanais, comme le relève The Independent qui a relayé les propos d’un blogueur, Joey Ayoud :

Il y a eu deux horribles nuits. La première a ôté la vie à plus de 40 personnes à Beyrouth, la deuxième plus de 100 à Paris. Il me semble évident que la mort de mes compatriotes à Beyrouth n’a pas autant d’importance aux yeux du monde que celle de mes autres compatriotes à Paris.

Facebook étend Safety Check à tous les incidents graves

Suite à ces critiques, Mark Zuckerberg a apporté des explications sur son mur Facebook. Il précise que cette fonctionnalité sera désormais étendue “pour d’autres désastres humains à venir” alors qu’elle était réservée jusque-là aux catastrophes naturelles. Facebook a décidé de le mettre en place pour la première pour une autre raison parce qu’il avait détecté énormément d’interactions sur le sujet de la part des utilisateurs.

De nombreuses personnes nous ont demandé à raison pourquoi nous avons activé le Safety Check pour Paris mais pas pour les attentats à Beyrouth ou dans d’autres endroits. Jusqu’à hier, notre politique était de réserver le Satefy Check aux désastres naturels. Nous venons seulement de changercelle-ci et prévoyons désormais d’activer le Safety Check dans davantage de cas de désastres humains.

Le vice-président de la croissance de Facebook, Alex Schultz, s’est également engagé sur son mur à étendre cette fonctionnalité aux “incidents graves et tragiques dans le futur”.

Via

Réagissez à cet article !
  • Nimbus

    On donne trop d’importance à Facebook …

    • joe2x

      Ca c’est sur qu’il y a une domination sans partage de Facebook par rapport aux autres réseaux sociaux. C’est comme pour les moteurs de recherches en fait et Maps..

  • BabaTheBeast

    Tu parles d’une connerie ce truc, j’ai reçu je sais pas combien de demandes de Facebook (notifications intempestives) pour me demander de cocher si j’étais en sécurité alors que je vis à 1000km de Paris… Super utile de savoir que les gens qui n’étaient pas sur place n’ont rien… bref, pas au point leur machin et franchement je ne vois pas l’utilité.

    • matmomo

      Justement tu n’en vois pas l’utilité puisque tu es loin de Paris. Etant parisien, cela m’a rassuré de voir certaines personnes activer cette fonctionnalité. Y compris des amis de province qui sont en région parisienne pour le week-end (heureusement sain et sauf).

  • Alex’ Cambou

    Je pense surtout qu’il n’avait pas du tous prévu de l’activer. Bonne initiative de l’avoir fais. Cela receverira pour d’autres conflis.

  • Layone

    C’est comme demander “Pourquoi les tanks et les avions de chasse ne se déplacent que pour certains génocides?” . Tout le monde a la réponse, mais personne ne veut l’avouer.

    • jean-luc Mutabazi

      C’est quoi la réponse ?

      • Marceau Hernandez

        L’influence sur son image

  • jean-luc Mutabazi

    En tant que Kenyan, qu’ils aillent se faire foutre avec leur safety check on voit la différence d’importance d’un pays à un autre 😭😭

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Apple se projette une fois de plus vers l’avenir en obtenant l’autorisation de tester la 5G de la part de la FCC. L’occasion pour la marque à la pomme d’évaluer toute sa puissance et de l’intégrer en prime à son futur nouveau smartphone, l’iPhone 8 ?

Le constructeur japonais Sony aura tenté une percée en 2016 en dévoilant sa nouvelle gamme Premium Standard incorporant les Xperia X et Xperia X Compact. Au final, leurs ventes abyssales ont poussé le japonais à abandonner immédiatement l’idée.

Samsung n’a souhaité manquer pour rien au monde la SID 2017. C’est à cette occasion précise que le géant sud-coréen a dévoilé hier son tout premier écran OLED de 9,1 pouces, qui peut à la fois être plié et étiré. Une vraie révolution dans le milieu technologique !

ed65ec253421cb1ca5b9fb34ced87d48......