Elle attaque Google après avoir perdu des milliers de dollars sur le Play Store

Maj. le 13 mars 2018 à 10 h 44 min

Google a été attaqué par une utilisatrice, Susan Harvey, qui l’accusait de lui avoir fait perdre des milliers de dollars à cause d’un hack sur son compte Google Play Store.

google attaque play store hack

C’est une affaire plutôt insolite mais bien réelle. En Mars 2013, Susan Harvey achète son premier smartphone Android et crée donc un compte Google. Elle y joint les informations de sa carte bancaire et télécharge une version d’essai d’un jeu du Play Store. Un peu plus tard, elle opte pour la version complète du jeu. Jusque-là, rien d’étrange.

En Août 2014, cette utilisatrice achète un second smartphone Android et veut transférer une application qu’elle avait payée en 2013 sur son premier smartphone.

La plaignante s’est identifiée sur son compte Google sur son ordinateur et il lui a été signalé sur son Google Dashboard qu’il y avait eu 109 transactions sur son compte. (…) Lorsqu’elle a cliqué sur le lien approprié sur le site de Google, la plaignante a été surprise de voir une liste de 650 transactions, la majorité d’entres elles lui étant totalement inconnues, les transaction n’ayant pas été faite par elle.

Susan Harvey a donc contacté sa banque et s’est aperçue qu’elle avait perdu des milliers de dollars entre le 15 Avril 2013 et Mai 2014. Avant d’attaquer la firme, l’utilisatrice a d’abord pris soin de contacter Google, qui lui a répondu qu’elle devait déposer plainte, mais qui ne lui a rien remboursé.

Après une enquête plus approfondie, Susan Harvey a réussi à prouver à la firme de Mountain View qu’elle n’était pas à l’origine de ces transactions. Google a promis de la rembourser.

Néanmoins, Harvey n’en décolère pas. Elle accuse Google de négligence pour avoir mis si longtemps à traiter sa demande. Elle en rajoute une couche en accusant la firme de ne pas proposer un niveau de sécurité assez élevé en ce qui concerne les « adresses emails, mots de passe, numéros de cartes bancaires, dates d’expiration, adresses, qui ne sont pas au niveau des standards de l’industrie ».

Et pour cause, récemment encore, nous apprenions que certaines applications du Play Store cachaient en réalité plusieurs adwares. Des chercheurs avaient aussi découvert la présence de malwares dans des applications de jeux.

Malgré tout, ce qui est arrivé à cette Susan Harvey reste exceptionnel. La plupart du temps, on s’aperçoit quand même assez rapidement de la perte de « quelques milliers de dollars ». Elle aurait peut-être dû télécharger l’application Bankin cette Susan.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Pay : sortie en France en octobre 2018 avec les Pixel 3

Google Pay s’apprête enfin à débarquer en France. D’ici la fin de l’année 2018, la solution de paiement mobile de Google va venir marcher sur les plates bandes  de Samsung Pay et Apple Pay. Tous les indicateurs pointent vers une arrivée en France…

Gmail : Google admet qu’il laisse d’autres applications espionner les mails

Gmail permet aux développeurs d’applications tierces d’accéder au contenu des mails échangés, admet Google dans une lettre d’explication pour le Sénat américain. Les messages sont scannés et même parfois lus directement pour permettre d’améliorer les algorithmes. Produits achetés, endroits visités,…