ARM Cortex A-72 : voici le processeur mobile du futur, encore plus puissant et économe

Date de dernière mise à jour : le 15 avril 2016 à 12 h 23 min

ARM dévoile ses plans pour 2016, un nouveau cœur et un nouveau GPU sont en lice pour intégrer nos téléphones de demain. La firme britannique n’en est pas à son coup d’essai puisque ses Cortex A57 sont présents dans beaucoup de processeurs, mais cette fois-ci elle fait encore plus fort. Beaucoup plus puissant et beaucoup moins énergivore, c’est ce que nous promet ARM.

ARM va vite, très vite. Alors que ses précédents Cortex-A57 et Cortex-A53, sortis l’année dernière, se répandent petit à petit dans les processeurs de nos smartphones et tablettes, la firme nous dévoile un nouveau Cortex-A72 pour 2016. On pourra donc retrouver ces deux produits dans nos appareils d’ici un an. Mais la firme a l’air d’être très avancée sur la conception, peut-être même qu’ils ont déjà terminé.

Le coeur ARM Cortex-A72 est censé être 3,5 fois plus puissant que le ARM Cortex-A15 de l’année dernière. Mais pour une fois, qui dit plus de performance ne dit pas plus de consommation d’énergie, car le A72 offrirait une consommation d’énergie à 75% égale à celle des appareils de 2014.

Ces fameux coeurs seront gravés en 16 nm FinFET+ et pourront supporter des fréquences allant jusqu’à 2,5 GHz avec la possibilité de faire monter encore plus cette fréquence par la suite. Bien entendu, la configuration big.LITTLE est toujours d’actualité et les Cortex-A72 pourront être couplé à des Cortex-A53 par exemple.

Vous vous souvenez qu’au début je vous ai parlé de deux produits, le premier est le Cortex-A72, le deuxième quant à lui est un GPU ARM, c’est le Mali T880. Ce dernier semble être une réussite, selon la firme il serait deux fois plus puissant que son prédécesseur le Mali T760 et consommerait 40% d’énergie en moins. Epaulé par le processeur vidéo Mali-V550 et d’affichage Mali-DP550, décodé de la vidéo 4K en 120 fps sera chose facile.

ARM a déjà plus d’une dizaine de partenaires autour du monde pour utiliser ces produits, on peut citer HiSilicon, MediaTek ou encore Rockchip. ARM précise tout de même que la nouvelle architecture de ses produits permettra de gérer leurs performances et par conséquent, leur prix. Que pensez-vous de l’avenir d’ARM ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • SoFuNk

    Depuis quand ARM ltd est un fondeur?!

    • Atlas

      Et qui a créé ARM Ltd?

      • c’est pas une joint venture avec Apple dedans ?

        • Stef80

          Oui, mais ils n’en font plus partie, il me semble (je n’en suis pas certain).

          Acorn Computer (à qui l’on doit le Z1 ou le BBC Micro) démarra l’aventure seule (1978, si je me souviens bien). Leur premier processeur ARM voit le jour en 1984 (Acorn RISC Machines).
          apple n’est entré dans la jointventure que vers 1990, quand ARM (Acorn RISC Machines) devient ARM (Advanced RISC Machines).

          • sardagariga

            C’est vrai qu’ARM n’existerait pas sans Apple, qui a pressenti le besoin de processeurs de ce type pour les appareils mobiles dès le début des 90’s.
            Apple a revendu ses actions ARM et c’est meme cet argent frais qui a permis de relancer la boîte agonisante en 97. C’est une des décisions strategiques a porter au crédit de Steve Jobs.
            Bien sur, ils ont forcément gardé un statut privilégié vis a vis d’ARM, en témoigne la licence d’architecture dont ils jouissent notamment.

          • Stef80

            Les processeurs ARM ont vu le jour en 1987, pour la machine d’Acorn « Archimedes ». Il me semble que les premiers travaux sur les puces ARM (RISC 32 bits) datent de 1983. Produit fin 1984, il fût à l’époque plus puissant que la référence, Motorola MC68020

            L’architectural Licence ? Comme Qualcom, Samsung, nVidia.

          • sardagariga

            Oui, tu sais utiliser Wikipedia.
            Il y a plusieurs zones d’ombres tout de même.
            Si on regarde la timeline officielle chez ARM, on voit bien la création de la joint venture avec Apple en 90, mais jamais la fin de ce partenariat, ni la date à laquelle apple serait devenu client. Apparement, Apple possède toujours 14,8% d’ARM ce qui expliquerait ce flou.
            Une chose est sûre : les liens sont très etroits, et depuis 25 ans.
            http://www.arm.com/about/company-profile/milestones.php?fullsite=yes

            Je serais pas étonné qu’apple ait bien plus qu’une Architectural License.

          • Provoc

            lol
            Non, non, ce n’est pas la vente des parts d’ARM qui a permis de sauver Apple en 97…

      • SoFuNk

        Certainement pas Apple. D’ailleurs ils n’ont rien créé de leur histoire mais n’ont fait qu’acheter.

        • Stef80

          Si, et il est malin, il prend l’histoire en cours de route (1990), comme d’habitude, ça l’arrange bien ;). Les processeurs ARM ont été créés par Acorn, en 1983. Apple est arrivé 7 ans plus tard, profitant du rapprochement d’Acorn, et de VLSI (fondeur des processeurs).
          A vérifier, mais il me semble qu’apple ait quitté le navire…

          • fred

            Du vampirisme comme a leur habitude en gros.

        • Atlas

          Perdu ! Apple est une des trois entreprises qui ont créé ARM Holdings.
          Vous pouvez donc dire un peu merci à Apple pour tous les processeurs de tous vos téléphones et tablettes.

          • SoFuNk

            Apple je leur chie dessus.

          • Atlas

            Wah! Tu dois être une usine à crotte.

          • Stef80

            Faux ! Mais bien tenté.

          • Provoc

            J’adore tes raccourcies.
            Apple a été actionnaire d’ARM au même titre que Acorn et VLSI, 7 ans après sa création. Aucune aide technologique ne vient d’Apple.
            Si pour toi, détenir des parts d’une société à une si haute importance, comment doit-on nommé Microsoft qui a sauvé Apple de la faillite en 1997 et lui a permis en 2003 de devenir autre chose qu’une petite société d’informatique?
            Merci Microsoft pour la sortie de l’iPhone 6…. lol.
            Et au passage, merci à Xerox et aux 16 autres investisseurs qui avaient déjà permis une première fois, la survie d’Apple en 1979 avec leurs capitaux-risques…

    • c’est clair, c’est abusé d’écrire des choses pareilles !
      Pas mal le PS3 ;-)

  • Nathan Durand

    Juste impressionnant ! C’est une course à l’armement !
    Hâte de voir quelles capacités auront les mobiles d’ici 2030 !

    • Stef80

      On va bientôt atteindre la limite, avant de changer le matériau des processeurs. Samsung et Global Foundries sont déjà en mesure de graver des SoC en 14 nm, Intel le fait déjà depuis fin 2014 (Broadwell), prévoit le 10 nm pour fin 2105 (et commercialisation en 2016), puis le 7 nm pour fin 2017 (et commercialisation en 2018).
      La limite semble être le 5 nm (Intel semble le prévoir pour 2022) avec les procédés actuels. Les entrées et sorties des transitors seraient trop proches, le courant passerait quand même sans être sollicité, ce qu’on appelle l’effet tunneling.

      • Provoc

        Effectivement, le courant de fuite étant le principal obstacle à la miniaturisation.
        Enfin, quand on sait qu’un transistor en 14 nm, équivaut à env. 140 atomes de silicium, on reconnait déjà la prouesse technologique.
        Prochaine étape, les transistors en Germanium, puis en Graphène.
        Après, plusieurs pistes nous dirigent d’un transistor à électron vers un transistor photonique.
        Et dans beaucoup plus de temps les transistors quantiques.
        En 2012, l’Université de la Nouvelle-Galles en Australie avait montré le premier transistor n’utilisant qu’un seul atome placé dans un cristal de silicium. Respect.

  • tounsi13003

    De plus en plus proche de la taille de l’atome vraiment impressionnant. Je pense que d’ici 10 ans on sera arrivé à la limite physique… Faudra voir de nouvelles pistes d’améliorations.

    • Atlas

      Même pas 10 ans. 5 au max.

      • tounsi13003

        On a le droit de rêver lol

    • guest.

      On a déjà trouvé les solutions pour quand on atteindra la limite (on l’a déjà fait en labo), il suffit, au lieu de diminuer la taille des pièces genre les transistors, il faut les empiler, microsoft a un brevet sur ça, un processeur (théorique) pour xbox one, ou ils empilent les transistors, ils gagnent beaucoup de place, et apparemment une structure plus rectangulaire est jusqu’à 5 fois plus puissante et moins énergivore que les autres

      • tounsi13003

        Tout à fait cela se fait déjà les transistors sont mtn verticaux (FinFet)

    • srillex

      il y a aussi les processeurs quantiques qui sont en préparations, mais ils ne seront pas la avant 10 ans eux :/

      • tounsi13003

        Tu m’apprends un truc là merci !!

  • Hugo

    Trop bien on pourra aller sur google plus rapidement ! génial !

  • guest

    Très bon article ! Une petite faute : « décodé de la vidéo en 4k… » -> décoder de la vidéo…

  • Elysée Louis

    On aura enfin droit à un smartphone qui tiendra plus de 12h d’affilé en usage intensif. Pourvu que la batterie ne prenne pas une cure de minceur d’ici là :D (avec cette tendance du plus fin)

  • Stef80

    Oui, c’est vrai…

    Allez, je lui apporte un peu d’eau :

    « L’architecture ARM a initialement été développée en interne par la société britannique Acorn Computers, qui l’utilisa à partir de 1987 dans sa gamme d’ordinateurs 32 bits Archimedes. ARM signifiait alors ‘Acorn Risc Machine »
    Acorn travaillait déjà sur les procs ARM (sur base RISC 32 bits), depuis 1983…

    • fred

      ok,mais en meme temps on s’en tape un peu de savoir que Apple a mis du fric a une époque la dedans non ?
      Faut toujours un mec pour nous parler d’Apple sur n’importe quel sujet,c’est formidable .

      • Stef80

        Ouaip, les mecs allument des cierges tous les soirs, en priant leur Dieu Steve J, et en se masturbant devant un poster grandeur nature de Timmy :)

  • Atlas

    C’était une blaguounette.
    Mais effectivement sans Microsoft il n’y aurait pas de Apple maintenant. Et sans Apple, pas d’ARM

    • Stef80

      Si, justement. Les processeurs ARM étaient développés depuis 1983, et commercialisés dans les ordinateurs Acorn (Archimedes), à partir de 1987.

      • Provoc

        +1
        L’ARM1 a été conçu par une équipe de seulement quatre ingénieurs en 14 mois.

  • Stef80

    Bah oui, ça évite de sortir des inepties :)

    Liste des actionnaires (hors ARM Holding) :
    Sands Capital Management LLC20 079 8334,29%Columbia Management Investment Advisers LLC9 895 0482,12%Winslow Capital Management LLC8 669 2541,85%Edgewood Management LLC8 399 1351,80%Jennison Associates LLC7 978 3731,71%EARNEST Partners LLC7 532 6281,61%BMO Capital Markets (Canada)6 937 0361,48%Harding Loevner LP6 529 4291,40%Loomis, Sayles & Co. LP5 304 3071,13%JPMorgan Investment Management, Inc.5 244 1681,12%Baillie Gifford & Co.70 361 0125,01%Thornburg Investment Management, Inc.69 038 4194,92%Fidelity Management & Research Co.69 038 4194,92%BlackRock Investment Management (UK) Ltd.49 142 1733,50%Janus Capital Management LLC47 159 1223,36%Legal & General Investment Management Ltd.41 497 0002,96%Capital Research & Management Co. (World Investors)29 247 5392,08%Clearstream Banking SA25 470 0001,81%T. Rowe Price Associates, Inc.22 983 0001,64%The Vanguard Group, Inc.21 594 0001,54%

    • Stef80

      En image, ce sera plus lisible :)