4G et fibre : de nouvelles fréquences pour l’accès à internet dans les coins paumés ?

Date de dernière mise à jour : le 31 mars 2016 à 13 h 57 min

L’ARCEP prévoit l’ouverture de nouvelles bandes de fréquences pour l’année 2017, aussi bien pour les réseaux mobiles 4G que pour développer les connexions internet dans les zones rurales paumées sans fibre. Ainsi, l’autorité prévoit une période de test pour en déterminer les usages.

L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, l’ARCEP pour faire court, gère en France l’ouverture des nouvelles bandes de fréquences des télécommunications ainsi que leurs mises aux enchères futures.

Après avoir vendu l’année dernière la fameuse « bande en or » 700 mHz, qui profitera beaucoup à Orange et SFR, voici qu’elle mettra en test cette année deux nouvelles bandes de fréquences. Toutefois, leur usage est encore en réflexion.

Les bandes L (1452 à 1492 mHz), 2,6GHz TDD et 3,5 GHz font en effet partie d’un cycle d’analyse et d’expérimentation lancé par l’autorité pour les mois d’avril à juin 2016. Lors de cette période, l’organisme invitera les acteurs télécoms à organiser des tests sur ces nouvelles bandes.

Mais ces tests ne seront pas limités aux réseaux 4G. En effet, elle prévoit plusieurs scénarios à son utilisation : les réseaux mobiles publics, mais également locaux et privés pour des usages professionnels, les objets connectés ou encore les BLR afin d’augmenter la couverture internet des zones rurales.

Loin donc d’être limitées à Orange, SFR, Bouygues et Free, dont l’ARCEP dressait le bilan fin 2015, elles pourraient être ouvertes à des acteurs comme NomoTech se montrant particulièrement intéressé afin de proposer une alternative à la fibre dans les zones non couvertes ou n’ayant accès qu’à un xDSL vieillissant.

A terme, selon le calendrier de l’autorité, ces bandes seront mises aux enchères d’ici 2017, ce premier test permettant d’établir le commencement de la procédure d’attribution de ces fréquences. Il y a donc fort à faire en 2016 pour l’organisme, puisque l’ARCEP se devra de contrôler le mariage Bouygues / Orange tout en gérant le futur des réseaux français.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Bulldozer

    Pour les coins paumés c’est d’avoir au moins la 3G, H+ ou la 4G 800 MHz.

  • iAndroid

    Les zones rurales ne sont pas rentables pour les opérateurs et leurs coûtent plus cher qu’elles ne leur rapportent. Donc faut pas compter sur Orange, SFR et Free pour investir ce secteur.
    Leur credo c’est « contentez-vous de l »Edge pour être joignable et déménagez en ville si vous voulez du haut débit 4G ». C’est comme la fibre qui n’arrivera jamais dans les petits villages et l’ADSL qui se dégrade faute de maintenance.
    La fracture numérique ne fait que s’amplifier.

    • cyril

      En même temps on ne peut pas en vouloir aux opérateurs de ne pas avoir envie de dépenser des millions d’euros pour fournir la 3G/4G à quelques villages complètement vides alors que pour le même prix ils peuvent fournir la 3G/4G à des centaines de milliers de personnes…
      Comme toute entreprise, leur but c’est de faire du profit.
      Quand on va à la campagne, c’est pour la qualité de vie, le calme…etc Il faut comprendre qu’on ne puisse pas exiger les mêmes commodités qu’en ville.

      • Max de Méritens

        Oui mais s’ils l’ont fait il y a 15ans pour le GSM, ils peuvent le faire aujourd’hui avec le LTE… Après c’est sure que le marché n’est plus le même…

        • Alfred

          Pas du tout. Les prix ne sont plus les même et mnt ils sont 4 opérateurs. On ne peut que dire merci free non ? Ah euh non au fait….

      • sam

        c’est vrai on vit en compagne et on exige d’avoir les mêmes droits que les citadins !
        et pour les impôts ?!

    • French Open Youtubers

      Entièrement d’accord et en plus on paye le même prix qu’en ville!
      Pas de réduction.
      Pour avoir un accès à Internet adapté au web moderne (et pas l’xDSL des débuts du web), faut prendre l’Internet par satellite (très onéreux, pas de concurrence dans 44 département métropolitain dû à la saturation du satellite Ka-Sat) avec les offres Astra Conect (satellite Astra) ou Tooway (satellite Ka-Sat) ou une initiative local payer via les impôts (Wi-Max) voir fait par soit même (antenne 4G ou pont Wi-Fi)

  • Max de Méritens

    En zone dense je ne comprends pas l’intérêt des opérateurs à implanter des cellules 800Mhz… Surtout chez SFR… Généralement on est connecté à une cellule à perpet de notre localité avec des centaines d’utilisateurs connectés dessus, alors de la 4G d’accord mais avec un débit descendant de 3Mbts… C’est vraiment pour afficher le logo 4G sur mon téléphone… En déconnectant la 4G, on passe en 3G et hop on passe sur des débits corrects. Faut vraiment qu’ils pensent à un système de switch 3G/4G qui permet d’offrir le meilleur débit possible. Quant au 2,6Ghz, le diametre de la cellule est tellement restreint qu’il faut vraiment être au pied de l’antenne pour avoir un débit correct. Le seul opérateur où j’ai expérimenté des débits digne de la 4G c’est avec Bouygues et connecté à une cellule 1800…

    • J’ai entre 150 et 200mbps en 4G+ dans Paris …

      avec mon G928F …

      • Max de Méritens

        4G+ donc agrégation de porteuse.

    • Bulldozer

      Oui moi aussi j’avais ça aussi en testant un opérateur, il fallait basculer en 3G pour avoir un bon débit. Il faut attendre la fibre ou la Maj du faisceau hertzien.

      • Max de Méritens

        C’est vrai que c’est souvent une question de raccordement de la cellule. Mais en zone dense comme Paris la question ne se pose plus vraiment. C’est surtout une question d’efficacité spectrale. Le 800Mhz qui pénètre bien les murs et qui porte loin est aussi bien moins efficace en terme de débit que le 2600Mhz ou le 1800Mhz. Quand vous êtes sur une cellule 800Mhz 1) vous partagez la bande passante avec un plus grand nombre d’utilisateur: cellule large, et 2) 10Mhz duplex sur une fréquence pas idéal pour faire du débit ça ne laisse plus grand chose. Si vous êtes un peu loin de la cellule, alors certes votre téléphone affiche le logo 4G… Mais en ce qui concerne le débit c’est pas la joie. Fréquence en Or, personnellement j’en suis pas convaincu.