L’ARCEP contrôlera d’encore plus près les opérateurs français en 2017

L’ARCEP est l’autorité se chargeant de contrôler et réguler les opérateurs français au cours de l’année. C’est cette même autorité qui nous offre le classement des investissements mensuels sur les réseaux mobiles. En 2017, celle-ci a décidé de renforcer ses opérations de contrôle sur les télécoms, passant de 600 000 contrôles environ à 1 million l’année prochaine.

Les opérateurs mobiles français n’ont pas connu la meilleure année de leurs activités respectives. Il faut dire que depuis l’arrivée de Free sur le marché, et la baisse consécutive des prix aussi bien sur le fixe que sur le mobile, le temps n’est plus aux profits extravagants mais à la concurrence féroce.

Le mariage entre Orange et Bouygues Telecom aurait pu rendre le tout plus facile à digérer, mais il n’en a finalement rien été. Toutefois, le feuilleton de l’été pourrait revenir en 2017. D’ici là, l’ARCEP continuera de veiller au grain.

L’autorité des télécoms a en effet annoncé que ses suivis seront d’autant plus précis en 2017, puisqu’elle passera d’environ 600 000 contrôles tous les ans à 1 million l’année prochaine. De quoi faire marcher droit les acteurs télécoms français.

Une raison en particulier pousse à ce changement : le suivi du développement en zone peu dense et en campagne, où les opérateurs ne veulent jamais s’implanter du fait du peu de bénéfices qu’ils peuvent en tirer.

Pour ce faire, de nouveaux moyens ont été aménagés comme la mutualisation des antennes qui profitera avant toute chose aux consommateurs. Ces sites multiopérateurs devraient se propager au cours de l’année prochaine, et permettre enfin une couverture digne de ce nom dans les zones peu denses.

Attendez-vous donc à des rapports de l’ARCEP d’autant plus détaillés en 2017, alors que ses acteurs iront plus profondément sur le terrain pour constater les efforts des opérateurs français. Le mois dernier, Bouygues arrivait à surpasser Orange sur la 4G par exemple, mais rien ne faisait état d’une couverture plus précise du territoire.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article